Votre action a été enregistrée avec succès !
Néon

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Néon et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Néon

François Morellet, 10 tubes de néon au hasard n°4

2008, Collection Antoine de Galbert, Paris

Sans titre (Spirale)

2004, detail

JM Alberola, Die Armut [La pauvreté, la clarté]

2006, collection Antoine de Galbert, Paris

Néon

Who’s afraid of red, yellow and blue ?

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    France Télévisions – Exposition « Néon – Who’s afraid of red, yellow and blue ? «  - 23/02/2012

    /

    A l’occasion de cette première grande exposition internationale consacrée au néon dans l’art des années 1950 à nos jours, la maison rouge présente une centaine d’oeuvres historiques ou inédites. Des pionniers comme Lucio Fontana au début des années 50, à François Morellet, Bruce Nauman, Stephen Antonakos, Maurizio Nannucci ou Mario Merz dans les années 60, à des artistes tels que Jason Rhoades, Jeppe Hein, Alfredo Jaar, Sue Webster & Tim Noble et tant d’autres aujourd’hui… C’est au début des années 1910 que le physicien et chimiste français George Claude met au point le premier tube au néon. La présentation publique de son invention à lieu à l’Exposition Universelle de Paris. Quelques années plus tard, il dépose un brevet aux États-Unis et en 1923, il vend à la compagnie Packard ses deux premières enseignes lumineuses reproduisant le nom de la marque. On connait la suite de l’histoire… Dans les années 30 déjà, Moholy-Nagy prophétisait que les jeux de lumière et d’éclairages nocturnes dans les grandes villes constituait « un champ d’expression » qui ne tarderait pas à trouver « ses artistes ». À l’occasion de la triennale de Milan de 1951, Lucio Fontana présente une suspension monumentale ; sorte de tourbillon lumineux. C’est la toute première oeuvre entièrement en néon réalisée en Europe. En à peine une trentaine d’années, la multiplicité de ces recherches et expérimentations plastiques vont faire passer le néon du statut d’invention scientifique aux applications essentiellement urbaines et publicitaires à un médium artistique à part entière. Un médium qui permet aujourd’hui de rassembler et faire dialoguer des artistes aussi divers que Tracey Emin, Claude Lévêque, Jason Rhoades (1965-2006) ou encore Sue Webster & Tim Noble… Art de la couleur et de la lumière, l’art du néon est aussi et surtout un art du tracé et de la sinuosité. C’est l’histoire de ce simple trait dessinant d’innombrables chemins sinueux et lumineux que cette exposition propose de parcourir et d’explorer.

    Dates 17/02/2012 - 20/05/2012
    Domaines installation
    art moderne
    art contemporain
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel La maison rouge
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 20/05/2012

      Excellente initiative!!! matériau magique qui disparait une fois l’alimentation coupée. Quand à ceux à qui cette exposition fait penser à des enseignes de magasin, inutile d’aller au musée si vous confondez des toiles de maitres et des peintures publicitaires sur les vitrines des magasins. Beaucoup de poésie!! Dommage c’est fini aujourd’hui.

    • ';
    • 03/05/2012

      Mitigé. Des œuvres exceptionnelles, une scénographie astucieuse, mais un propos trop peu explicite; et même, un point de vue relativement plat sur le matériau NÉON, si l’on oublie le texte à l’entrée de l’exposition. La Maison rouge a fait bien mieux.

    • ';
    • 16/04/2012

      Félicitations aux personnes qui ont eu l’idée de rassembler des artistes autour de cette thématique d’autant que le livret de l’exposition est très réussi. Par contre je n’arrive toujours pas à me faire à ce lieu que je trouve froid et sans âme.

    • ';
    • 22/03/2012

      On a l’impression de rentrer dans un magasin qui vend des œuvres en néon: AUCUN discours existe sur le matériel autre qu’un petit paragraphe a’ l’entrée. Aussi, l’expo sur le néon, qui est vu dans l’obscurité totale dans le paysage urbain, est faite en toute éclairage éblouissant!!!!!!!!!!!!!!!! Ceci rendait les œuvres moches, arrachait leur cote’ lumineux et exposait le mécanisme de la batterie et les files conducteurs sans les inclure dans le discours. La répartition des œuvres et leur étalage dans les chambres n’avait aucun sens, c’est pas par artiste, ni par année, c’est fait au hasard! Pour un élément qui a complètement change’ le paysage public, Maison Rouge n’a rien a’ dire.

    • ';
    • 17/03/2012

      ouiouioui

    • ';
    • 17/03/2012

      Sans vouloir prétendre à l’exhaustivité, l’exposition offre un beau panaroma de ce qui s’est fait dans ce matériau. On voit, et on réfléchit aussi: l’art du néon c’est autant pour les yeux que les meninges !

    • ';
    • 12/03/2012

      La maison rouge, un chouette lieu à découvrir. Expo sur les néons ludique et lumineuse.

    • ';
    • 09/03/2012

      Expo consacrée au néon dans l’art, des années 1950 à nos jours. Il y a une centaine d’œuvres accrochées dans les différentes salles. Tout n’est que couleur et scintillement pour ces visuels dessinés ou écrits. Quelques néons ont attiré mon attention que ce soit par leur message ou leur fabrication. Cependant, j’ai eu du mal à trouver le côté artistique dans ces présentations. J’ai plus eu l’impression d’être dans la boutique d’un marchand d’enseignes que dans un lieu d’exposition.

    • ';
    • 16/03/2012

      Consacrer une exposition [au néon] et aux jeux de lumière qu’il permet, voilà une idée…éblouissante ! Difficile de ne pas se demander pourquoi il a fallu attendre si longtemps pour qu’une institution programme une manifestation de ce type, tant la démonstration apparaît…lumineuse. (…) Malgré le manque agaçant de cartels didactiques et quelques déceptions, la présentation, loin d’être répétitive, montre bien toutes les possibilités qu’offre le néon. (…) La Maison rouge apporte une nouvelle preuve qu’elle constitue un lieu incontournable pour la monstration de l’art contemporain à Paris. Cette très belle exposition en fournit une « brillante » illustration.
      Voir le site >>

    • 11/03/2012

      L’exposition aurait gagné en efficacité avec une sélection davantage resserrée. Car le parcours paraît parfois un peu répétitif. Mais c’est la première fois qu’une institution consacre une rétrospective aux oeuvres de néon. Et c’est une excellente idée. Lumineuse.
      Voir la critique complète >>

    • 29/02/2012

      A vouloir mettre les choses à plat, et en l’occurrence les néons à la queue leu leu, on finit par en désamorcer la puissance de feu. Le commissaire montre les oeuvres comme un collectionneur de papillon épingle des spécimens par tailles. (…) Sans éclat.
      Voir le site >>

    • 25/02/2012

      Si vous voulez tout connaître sur l’utilisation et la philosophie du néon dans l’art, courez à la Maison Rouge. Avec de bonnes surprises et beaucoup d’inédits.
      Voir le site >>

    • 24/02/2012

      Une exposition plutôt didactique, ni assez sélective ni assez variée, manquant de passion et d’aspérité, un peu comme un bon manuel d’histoire de l’art contemporain digeste et peu relevé.
      Voir la critique complète >>

    • 18/02/2012

      La réussite de « Néon » ne tient donc ni à son abondance, ni même aux raretés qu’elle révèle, ni même à la splendeur visuelle de bien des pièces, mais à la façon dont est mise en évidence la poétique propre à ce matériau, quelle que soit la forme de l’oeuvre.
      Voir la critique complète >>

    • 18/02/2012

      L’exposition «Néon» marie le pédagogique et la surprise, s’organisant d’abord autour du langage puis des formes, messages, passant ensuite par les «pionniers» dans une perspective historique avant d’observer les différents effets qu’on peut tirer du matériau lui-même : en le peignant sur une seule face, le plongeant dans le noir, en lui adjoignant un miroir qui trompe l’œil , en incrustant la rétine du visiteur pour lui faire cloner des formes sur le mur, voire en vaporisant sa lumière louche sur des surfaces innocentes (…).
      Voir la critique complète >>

    • 17/02/2012

      «Néon» n’est pas vraiment un cours d’histoire de l’art. Ni un jeu des sept familles, ici l’arte povera avec Mario Merz, là le minimalisme américain avec Dan Flavin et là l’art conceptuel avec le merveilleux Joseph Kosuth. Mais plutôt une dissertation fluide et tonique où l’esprit est roi.
      Voir la critique complète >>

    • 17/02/2012

      Le refus de toute dramaturgie, renforcée par le choix de murs blancs et neutres, n’est rompu qu’une seule fois, par une salle par trop théâtrale baptisée Crisis (…). Le néon possède un tel pouvoir de fascination qu’il compense la légèreté conceptuelle d’une exposition basée uniquement sur un médium. Diffus, le charme se rompt toutefois par moments, lorsque l’inconsistance de certaines oeuvres saute aux yeux malgré leur virtuosité.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (250)

    • nanou
    • sacharey
    • sebastienmagro
    • judith.lasry
    • mathilde.simonian
    • N. T.
    • sandou2b
    • louise.gombert.5
    • victran
    • celinemaguet
    • maxbonhomme
    • manon.vk
    • vcapiau
    • thuytien.hoang
    • agathe-f
    • caoloun
    • adele_bloch_bauer
    • franchesca.zanelli
    • joh-peccadille
    • bresson.claire
    • lilou-39
    • yolene.louison
    • robinebertrini
    • daphne.ageorges
    • eleonore.dornano
    • krisoforas
    • jennyfer_w
    • epure
    • celine.baurion
    • balestrerilucile
    • anaisguery
    • Djeepy1
    • mc.blanc
    • jacquespamart
    • julie.monne
    ...et 215 autres personnes

    Ils l'ont vue (134)

    • christophecoussit
    • kireinacho
    • coline.aunis
    • varna
    • cyrillevi
    • gregwolf
    • Argonaute du Pacifique
    • averri
    • merinos.melissa
    • chloe.bringuier
    • flore
    • alice.martel
    • fumiko_shioda
    • mhoulbert
    • etienne.briere
    • la.styliste
    • rejanews
    • delphine
    • amelie.thorel
    • STEPHANIE
    • chachapecq
    • cl.lafuente
    • mamie.dan
    • 260volt
    • hardyfrancoise36
    • lemaire_pauline
    • marineboisset
    • artinleila
    • francoisbailly
    • alyne_0807
    • jess.perez.9469
    • tara-q
    • mdechaterton
    • lauzannenolwen
    • sandrine.poilbois
    ...et 99 autres personnes