accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Madame Grès

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Madame Grès et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Madame Grès

Robe du soir de Madame Grès de 1954 photographiée par Henry Clarke

Jersey et faille de soie rose pâle

Madame Grès

La couture à l’œuvre

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Madame Grès – La couture à l’œuvre - 18/04/2011

    Arte – Madame Grès : la couture à l’oeuvre - 3/05/2011

    /
    précedent

    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Maître de la couture vu par ses pairs comme le génie tutélaire de la profession, Madame Grès ne cessa de répéter tout au long de sa vie : « Je voulais être sculpteur. Pour moi, c’est la même chose de travailler le tissu ou la pierre ». Sa quête la fit parcourir le monde antique mais aussi l’Afrique 
du Nord, l’Inde… Un voyage de cinquante ans qui va de la statuaire hellénistique au minimalisme intransigeant dont elle est le précurseur au sein de l’univers de la mode. Ainsi, c’est au musée Bourdelle que les robes sculptées de Madame Grès trouvent, plus que nulle part ailleurs, une place légitime. L’exposition réunit quelques quatre-vingt pièces provenant des collections du musée Galliera 
ainsi que de prêts de collectionneurs privés et 
de créateurs contemporains. En 1933, les modèles de la future Madame Grès – de son vrai nom Germaine Krebs — sont déjà connus sous le nom de la maison de couture Alix. En 1942, Germaine Krebs ouvre sa propre maison de couture au nom de Grès qu’elle dirigera jusqu’en 1988. À partir d’un vêtement qu’elle rêvait sans coutures, elle invente une économie de lignes et de volumes volontairement atemporelle – originelle, transformant le corps de la femme en déesse. Robes asymétriques, drapées à l’antique comme moulées sur le corps, robes en volume lorsqu’elle travaille la faille ou le taffetas : ses exigences de création la différencient de ses contemporains. Insensible aux engouements passagers, aux tendances qui marquent les collections d’une saison, elle préfère « sculpter » des pièces uniques dont le nombre fait collection. On reconnaît un chef-d’œuvre de Madame Grès à sa pureté – 
l’apparente simplicité de son art dissimule toujours l’extrême complexité de son savoir-faire. L’exposition réserve une place de choix aux pièces les plus emblématiques de la griffe : les robes du soir – des drapés qui, en 1976, lui valurent un Dé d’or. Créées depuis les années 30 jusque dans les années 80, toujours en jersey, souvent ivoire ou gris perle, ces robes sculpturales traversent le temps sans pâlir – photographiées par Richard Avedon, Guy Bourdin, elles sont largement publiées dans les magazines féminins. Quant aux pièces de jour : robes et manteaux des années 50, modèles épurés réalisés en lainage double face des années 60 et 70, elles restent une référence pour les couturiers et les créateurs d’aujourd’hui. Madame Grès est au-delà des modes.

    Dates 25/03/2011 - 28/08/2011
    Domaine mode et costume
    Période XXe siècle
    Site officiel Musée Bourdelle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 21/09/2011

      Superbe..

    • ';
    • 06/09/2011

      Des robes magnifiques, dans un décor invraisemblable de sculptures massives; le décalage est intéressant et vaut le détour. Un bémol : la structure des robes est tellement complexe et travaillée que l’on aimerait pouvoir faire le tour de chacune afin de les admirer sous toutes les coutures. Or, certaines sont exposées assez maladroitement, trop proches d’un mur, par exemple.

    • ';
    • 28/08/2011

      Sublime ! les sculptures de tissus cotoient, dialoguent, se fondent avec les sculptures de pierres. L’atelier de l’artiste, la maison de couture se confondent pour ne faire plus qu’un. Les sculptures magistrales de Bourdelles semblant se vétir en Madame Grès.

    • ';
    • 27/08/2011

      Une magnifique exposition qui permet de (re)découvrir les créations intemporelles de Madame Grès. La visite est très agréable, on se promène dans les différentes salles du musée, dehors, dans l’atelier, toujours parmi les sculptures de Bourdelle (un bel hommage pour elle qui rêvait de devenir sculpteur!). A voir absolument!

    • ';
    • 25/08/2011

      Magnifiques, toutes ces robes d’une rare élégance ! Quelle bonne idée d’avoir joué les prolongations. Le cadre du musée Bourdelle est vraiment approprié et donne envie d’y retourner… Dépêchez-vous d’y aller, c’est bientôt fini!

    • ';
    • 24/08/2011

      Une très belle expo, bien servie par le cadre du musée Bourdelle!

    • ';
    • 18/08/2011

      Magnifique

    • ';
    • 14/08/2011

      De salle en salle, on ne peut que s’émerveiller. L’itinéraire est bien conçu et agréable à suivre

    • ';
    • 07/08/2011

      Très belle expo qui permet de découvrir le travail de cette créatrice de haute-couture à travers ses robes, ses dessins préparatoires, quelques photos et une très intéressante vidéo d’une émission télé des années 80. A noter que l’exposition est complètement intégrée aux collections permanentes du musée Bourdelle, et permet donc de (re)découvrir les oeuvres de ce sculpteur.

    • ';
    • 01/08/2011

      magnifique expo !

    • ';
    • 23/07/2011

      A couper le souffle!

    • ';
    • 20/07/2011

      Très belle exposition mise en valeur par un cadre superbe ! Sculpter des mètres de tissus pour obtenir des plissés si bien ciselés. Impressionnant !

    • ';
    • 26/06/2011

      Les robes trouvent leur place au milieu des sculptures et semblent même dialoguer avec elles. Un bel endroit pour une belle expo.

    • ';
    • 24/06/2011

      créations sublimes et actuelles même si crées 50 ans plus tôt. C’est bluffant. Un grand dommage que cette maison n’existe plus, elle aurait tellement sa place dans l’univers de la mode.

    • ';
    • 23/06/2011

      Une expo qui fait rêver et qui permet de redécouvrir un chouette musée !

    • ';
    • 15/06/2011

      Agréable traversée du musée et ateliers de Bourdelle et permet d’étudier les robes de Mme Grès de tout près

    • ';
    • 10/06/2011

      Même sans affinités avec la couture, je recommande cette exposition. Les tenues sont exposées dans chaque salle du musée, permettant un parallèle entre les sculptures Greco-romaines de Bourdelle et l’esthétique classique de Mme Grès. Seul bémol : représenter la mode nécessite d’exposer une tenue sur un mannequin, ce qui fige à mon sens l’élan créatif.

    • ';
    • 05/06/2011

      Un très beau voyage haute couture. A conseiller, à conseiller…

    • ';
    • 09/05/2011

      Dans ce musée, tout à fait accueillant, aux multiples espaces, les sculptures de Bourdelle et les créations de Madame Grès forment un très joli couple. Tout au long du parcours, on fait connaissance avec le style Grès et ses incroyables savoir-faire de plissé et de drapé. C’est aussi, le récit du destin d’une femme de convictions, qui connut un grand succès et mourut dans le quasi anonymat. Des robes de jour à celles du soir, il y a toujours une idée, une personnalité forte ; celles de Madame Grès.

    • ';
    • 02/05/2011

      Splendide ! Et très bonne idée de mêler les sculptures de Bourdelle aux robes drapées de Mme Grès !

    • ';
    • 01/05/2011

      A voir pour les robes de Madame Grès.

    • ';
    • 30/04/2011

      INCROYABLE. A VOIR ABSOLUMENT.

    • ';
    • 20/04/2011

      J’ai adoré le mélange des tenues très théâtrales de Madame Grès et des sculptures imposantes et majestueuses de Bourdelle. Ces robes sont définitivement des oeuvres d’art et sont d’une modernité incroyable, 50 ans ou plus après leur création. Sublime !

    • ';
    • 13/04/2011

      L’exposition des robes de Madame Grès est intégrée au milieu de la collection permanente des sculpture du musée Bourdelle, ce qui transforme réellement au début de l’exposition, ses robes en véritables sculptures. Puis plus on avance dans le musée plus les spectaculaires sculptures laissent place aux merveilleuses robes de Madame Grès. On se retrouve alors entrainé dans son univers avec un ensemble de croquis et de photographies datant des années 30. En bref cette exposition est à voir de toute urgence pour tout amateur d’art ! Bonne visite ! [PS]: l’exposition coûte 3,50€ donc prévoyait de quoi payer.

    • ';
    • 12/04/2011

      De très belles créations de cette grande dame de la couture – en particulier les robes aux plissés méticuleux, très élégantes. Les robes se glissent à merveille parmi les sculptures de Bourdelle, en particulier dans la salle des plâtres où les modèles inspirés de l’antique répondent aux sculptures. De nombreux dessins complètent l’expo.

    • ';
    • 01/04/2011

      Des robes superbes! Très bonne exposition

    • ';
    • 28/03/2011

      Sublime exposition, un lieu exceptionnel, une dame talentueuse … à venir l’article sur le blog !

    • ';
    • 29/04/2011

      Pour cette première, le nouveau directeur du musée, Olivier Saillard, a choisi de faire dialoguer les robes sculpturales de la créatrice avec la statuaire des collections permanentes du Musée Bourdelle. Entre couture et sculpture, les 80 pièces se présentent comme des marbres à l’antique, moulés sous un drapé intemporel.
      Voir le site >>

    • 23/04/2011

      L’exposition retrace près de soixante ans de sa création et la confronte à l’oeuvre du sculpteur Antoine Bourdelle dans son musée. Un délicieux endroit où certaines parties sont dans leur jus et d’autres nouvellement créées. Complétés de dessins et de photographies de Cecil Beaton, de Richard Avedon ou de Guy Bourdin, les vêtements sont présentés comme des sculptures, sur des sellettes en bois, et cette très belle idée rend justice à la vocation contrariée de la créatrice.
      Voir la critique complète >>

    • 11/04/2011

      Madame Grès chez Antoine Bourdelle. La couturière et le sculpteur. Une rencontre qui a le ton d’une confrontation. (…) La force de l’oeuvre est là. Intemporelle. (…) Moderne, elle l’est aussi en pionnière, privilégiant le confort, le poids plume de tourbillons de soie pour redessiner le corps et suggérer le mouvement. (…) Hommage lui est enfin rendu.
      Voir la critique complète >>

    • 22/03/2011

      Pour sa première exposition hors les murs, le Musée Galliera réalise un coup de maître. Quoi de plus naturel que de semer une centaine de modèles façonnés par la très visionnaire Mme Grès sur le parcours vaste et lumineux des sculptures charnelles de Bourdelle ? Une correspondance qui fonctionne aussi bien dans l’esprit que dans la simplicité nue des lignes.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (264)

    • hombeline
    • sacharey
    • gean
    • N. T.
    • saravercheval
    • julie.houttemane
    • billecocq
    • louise.gombert.5
    • courgipuce
    • annabel-laso
    • BCHRISTINEROBERT
    • jcs
    • just--me83
    • oriane.tusauraspas
    • kermel77
    • cyrielle.triolet
    • Dee D.Haze
    • expos
    • christellemarie.bardot
    • julidoremi
    • zahra.sebti
    • chloe.bringuier
    • philippine.demonval
    • alix.heuer
    • elisabethpicart
    • laissa_agny
    • maire.thominette
    • rina.nakazawa
    • merveakar
    • aurore.sun
    • cloe-18
    • marjorie.piquette
    • M.garnier.92
    • jmunck
    • julie.eugene
    ...et 229 autres personnes

    Ils l'ont vue (161)

    • papposilene
    • brokenglass
    • hadrien
    • judith.lasry
    • melow
    • MarineBrnt
    • victran
    • diane-d
    • marie.grange
    • elric.rozet
    • fccf.newsletter
    • agathe-f
    • flore
    • anne.pauline.mathieu
    • carine.cauville
    • alinelejean
    • n.hoang
    • joh-peccadille
    • lilou-39
    • claire.pierre4
    • cecile_r
    • ma
    • stela15
    • celiaroussin
    • catherine.guillemin
    • camilleserra
    • cecile.houchois
    • mc.blanc
    • julie.monne
    • aglae.plunian
    • laraks99
    • francoise.bouche0284
    • claire.reigneau.desproges
    • charlene.gosselin
    • chachapecq
    ...et 126 autres personnes