Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Une légende en cache une autre

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Une légende en cache une autre et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Une légende en cache une autre

Vue de l’exposition « Une légende en cache une autre »

Bétonsalon, Paris, 2011-2012

Camille Henrot, Objets Augmentés

(detail), 2010

Kiluanji Kia Henda, Balumuka (Ambush)

2010

Une légende en cache une autre

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    « Quand les hommes sont morts, ils entrent dans l’histoire. Quand les statues sont mortes, elles entrent dans l’art. Cette botanique de la mort, c’est ce que nous appelons la culture. » Les statues meurent aussi (1953), Chris Marker et Alain Resnais Une légende en cache une autre a pour ambition d’élargir le contrechamp de l’histoire officielle en prenant pour point de départ un sujet qui figure au coeur de l’actualité muséologique : celui de la restitution anthropologique. Inspirés par le récent rapatriement de la tête de guerrier maori du Muséum de Rouen à sa terre ancestrale, la Nouvelle-Zélande, cette exposition et série de rendez-vous proposent d’explorer les questions éthiques, scientifiques, politiques et juridiques soulevées par les affaires de restitution. Une légende en cache une autre s’attache par la même à problématiser le déplacement entre objet traditionnel et de culte, d’une part, et objet historique et muséologique, d’autre part. Un objet peut-il avoir plusieurs statuts ? Qui a la légitimité pour prendre cette décision ? Existe-t-il d’autres récits possibles pour accéder à la lecture de ces objets ? Une déconstruction critique de ces questions permettra de rendre visible et lisible qu’une légende sur un cartel d’exposition en cache souvent une autre. Abordant les sujets de la mémoire collective et de l’héritage, Une légende en cache une autre initie une rencontre entre œuvres, documents ethnographiques et juridiques, films et projets muséographiques. Documentant des situations réelles, ayant recours à la fiction ou encore radicalisant le rapport au patrimoine, les artistes, chercheurs et plate-formes invités sont tous engagés dans des démarches réflexives portant sur l’objet muséologique et défiant la représentation ethnographique.

    Dates 16/11/2011 - 28/01/2012
    Domaines art contemporain
    histoire
    Période XXIe siècle
    Site officiel Bétonsalon
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 11/12/2011

      Dans cette exposition, il n’est pas tant question des pillages qui ont permis de meubler nos musées nationaux, mais plutôt de cet écart dans le regard posé sur les objets, ce qui permet de ne pas se limiter à un discours politique et économique, et de s’interroger justement sur le regard, sur la place de ces objets.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (12)

    • alice.martel
    • jennyfer_w
    • b.ghezzi
    • helosnow
    • adriane.tonlop
    • adrian-hernandez-vazquez
    • na_dallies
    • raphael.lamiral
    • danielsta
    • k.schoeppe

    Ils l'ont vue (4)

    • rejane
    • catherine.turan
    • pauline_kieffer
    • jepig
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.