accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Per Kirkeby

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Per Kirkeby et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Per Kirkeby

Per Kirkeby, Cossus ligniperda

1989

Per Kirkeby

And the « Forbidden Paintings » of Kurt Schwitters...

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Per Kirkeby dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Entr 11.5 € Achetez vos billets >

    Le Palais des Beaux-Arts présente l’oeuvre du célèbre peintre danois Per Kirkeby (1938) qui s’estrapidement détourné de l’art expérimental (Fluxus) pour explorer les relations entre nature et abstraction, paysage et architecture. Dans ses toiles souvent monumentales, ce géologue de formation reproduit les grands espaces par couches successives et à grands coups de brosse. En 40 ans de carrière, il pratique les techniques les plus diverses : peinture sur toile et Masonite, sculpture de briques et de bronze, dessin, monotype, film. Loin des courants et des modes, c’est l’essence qu’il traque. C’est en 1961 que Per Kirkeby, encore jeune artiste, tombe sous le charme des paysages peints dans les années ’30 lors d’un exil en Norvège par l’Allemand Kurt Schwitters (1887-1948). On connaissait l’artiste pour ses collages dadaïstes ; Kirkeby le révèle par ce qu’il nomme ses « toiles interdites », « des oeuvres qui ne collent pas avec ‘l’histoire’ ». Kirkeby se reconnaît dans la folie de Schwitters ; une folie qui l’affranchit des considérations de technique, de style et de goût.

    Dates 10/02/2012 - 20/05/2012
    Domaine peinture
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel BOZAR (Palais des Beaux-Arts)
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 02/03/2012

      Per Kirkeby est un artiste rare. (…) Raison suffisante pour ne pas rater la rétrospective que Bozar lui consacre à Bruxelles, mais certainement pas la seule. Intelligent, l’accrochage globalement chronologique témoigne de la grande diversité des préoccupations de l’artiste, y compris les plus surprenantes.
      Voir le site >>

    • 01/03/2012

      La présidence danoise de l’Union Européenne vaut à la ville de Bruxelles cette rétrospective du plus éminent représentant du Danemark sur la scène de l’art contemporain – versant peinture. (…) En exposant ensemble les deux peintres, l’exposition offre une sorte de clé de lecture aux puissantes abstractions du Danois.
      Voir la critique complète >>

    • 01/03/2012

      Avec plus de 150 oeuvres, [cette] rétrospective (…) insiste sur sa définition « libre » de la peinture, proche de celle de l’Allemand Kurt Schwitters. Un parti pris insolite mais éclairant…
      Voir la critique complète >>

    • 25/02/2012

      La rétrospective bruxelloise rassemble quelque cent quatre-vingts oeuvres pour tenter de cerner les recherches du septuagénaire, qui passe aussi bien de la peinture au bronze qu’à l’aquarelle. Suivant un principe chronologique puis thématique, la rencontre déroule des toiles de grand format, intenses et à la manière presque matricielle où les références à Much, Asger Jorn et à la philosophie de Kierkegaard s’imposent.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (6)

    • vanmichel333
    • Bianca9
    • arnaud_degiovanni
    • squoquart.sabine
    • silvia.diario.3

    Ils l'ont vue (3)

    • laura
    • olivierb
    • thomas.d
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.