Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Trônes en majesté

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Trônes en majesté et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Trônes en majesté

Trône du Roi Dagobert

Trône du Roi Dagobert, Moyen Age, Bronze, Département monnaies, médailles et antiques, Paris, Bibliothèque Nationale de France

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Bande-annonce de l’exposition - 23/02/2011

    Présentation de l’exposition par le commissaire, Jacques Charles-Gaffiot - 1/03/2011

    Trônes en Majesté : le trône du Pape Innocent X - 18/03/2011

    Trônes en Majesté : la Sedia gestatoria du Pape Pie VII - 18/03/2011

    Trônes en Majesté : le trône du roi Dagobert - 18/03/2011

    Trônes en Majesté : le trône du roi Ghézo - 18/03/2011

    Trônes en Majesté : Les trônes mobiles - 24/03/2011

    Trônes en Majesté : Le trône portatif des Habsbourg - 24/03/2011

    Trônes en Majesté : le tabouret du roi, Rü mfo - 24/03/2011

    Trônes en Majesté : le trône de Napoléon Ier - 24/03/2011

    L’exposition Trônes en Majesté vue par les enfants - 12/05/2011

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Trônes en majesté dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    Entre sobriété et faste, mesure et démesure, les trônes renvoient toujours à la même symbolique de l’autorité «assise». cette exposition fait dialoguer de façon inédite ces objets exceptionnels, souvent des chefs-d’oeuvre, avec le décor du château de Versailles, lieu par excellence de l’exercice et de la représentation du pouvoir. L’exercice de la souveraineté associe deux notions distinctes : autorité et puissance. L’autorité assure à son titulaire un caractère pérenne et légitime, elle «assied» son détenteur sur des bases plus stables que celles offertes par la puissance. Celle-ci est éphémère et acquise difficilement par son titulaire, elle puise son origine dans la victoire du héros sur ses adversaires. Ainsi, symboliquement, les images figurent le représentant de l’autorité assis, et le puissant debout, voire en mouvement. Cette présentation dans les Grands appartements illustre donc cette caractéristique de la pensée symbolique, associant l’autorité au siège de celui qui l’exerce et à sa mise en scène. Dans une mise en scène adaptée, des sièges emblématiques, tels que celui du roi Dagobert, de Napoléon, de Louis XVIII, le roi restauré, ou la sedia gestatoria du pape Pie VII rencontrent des sièges taïnos, africains, chinois ou thaïlandais…

    Dates 01/03/2011 - 19/06/2011
    Domaines histoire
    arts décoratifs
    Site officiel Château de Versailles
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 29/03/2011

      J’ai eu du mal à concevoir le concept de cette exposition. Les trônes semblent être disposés un peu au hasard dans l’ensemble des pièces principales du château et avec des explications très vagues. Il faut préciser aussi que je ne l’ai pas du tout vu dans de bonnes conditions (une heure avant la fermeture au milieux de centaines de touristes désorientés).

    • ';
    • 24/05/2011

      Evidemment, ces sièges illustrent un rapport à l’autorité qui peut convenir au château de Louis XIV, quitte à une diversité de styles un poil déroutante. Si le trône de Napoléon peut prendre un sens dans la salle du Couronnement, face aux toiles de David, l’apparition dans ce décor baroque d’un bouddha assis est plus incongrue. Le palanquin royal de Siam, un tabouret de chef taïno ou même le trône de Dagobert (…) gagnerait quand même à être resitués dans leur contexte…
      Voir la critique complète >>

    • 06/05/2011

      Si l’on fait abstraction des socles disgracieux, la plupart des pièces sont superbes mais tellement hétéroclites que le visiteur n’en perçoit pas toujours la complexité symbolique, à l’image de ce trône de Qianlong, orné de dragons et de nuées, prêté par la Cité interdite…
      Voir la critique complète >>

    • 01/05/2011

      Trônes, cathèdres, palanquin, faldistoires, portantine : quarante sièges de toutes époques et civilisations occupent les Grands Appartements du château de Versailles. (…) A l’origine de cette royale présentation incluant certains mobiliers républicains, qui invitent à réfléchir sur la permanence de coutumes d’Ancien Régime, un ouvrage de Jacques-Charles Gaffiot (éditions du Cerf).
      Voir le site >>

    • 21/04/2011

      Berceau de l’absolutisme et des vertus politiques de l’apparat, Versailles était le lieu rêvé pour accueillir cette exposition, pas si futile qu’il n’y paraît. (…) le charme de cette exposition tient surtout à ces sublimes trônes exotiques venus d’Afrique, d’Asie ou d’Océanie (…). Un contraste à savourer. Et à méditer.
      Voir la critique complète >>

    • 22/03/2011

      À travers les galeries de Versailles, on rêve de s’asseoir sur le trône de Charles III d’Espagne ou le trône de Louis XVI réalisé pour l’ambassade de France à Londres. Mais l’autorité ancienne des rois, revue par les historiens et les conservateurs, préserve toujours ces sièges majestueux de la familiarité du profane.
      Voir la critique complète >>

    • 17/03/2011

      L’équation semble sans surprise et payante quoi qu’il arrive : prenez le palais par excellence, Versailles, et semez-y des trônes, symboles d’autorité rimant avec rois et reines.
      Voir la critique complète >>

    • 01/03/2011

      C’est une constante universelle : si la puissance s’exprime debout, l’autorité s’exerce assise. En témoigne la quarantaine de trônes de tous styles, civilisations et régimes réunis à Versailles. (…) Jacques Charles-Gaffiot, le commissaire de cette exposition originale, a aussi convaincu le Vatican, la Cité interdite de Pékin ou les résidences royales de Madrid et de Varsovie de prêter leurs meubles les plus sacrés.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (47)

    • dominique.branger
    • BeMartine
    • papposilene
    • petitece
    • diane-d
    • mortensen
    • choquene.laura
    • M.garnier.92
    • c.papp
    • mc.blanc
    • bahia.salima
    • ludovic.galerie
    • fabmuse56
    • antoinette.baraev.3
    • aclaireberthomieu
    • mamie.dan
    • manguee
    • Roberto.b08
    • florence.guillemant
    • claire-l
    • aline.sauvage
    • cecile-o
    • lilianecamard
    • bellara_benarba
    • agathe-r
    • castillon.olivier
    • baumberger.Elsa
    • charles.bouchart
    • julien2909
    • magalibakali
    • makis-ch
    • ji
    • brit7581
    • marieprezioso
    • clementjanvier
    ...et 12 autres personnes

    Ils l'ont vue (27)

    • hadrien
    • flore
    • anne.pauline.mathieu
    • Fuzzyraptor
    • paris2010
    • josephmonteiro
    • claire.reigneau.desproges
    • Astrée
    • adriane.tonlop
    • PPP
    • caro8711
    • aurelie_2
    • lnbsi
    • bisouxnours75
    • nureinwort
    • isabelle.cocatrix
    • christine.fantin
    • fayebullock
    • romain16
    • claudineh
    • delphine-v
    • charlotte.stephan.35
    • florent.martin.9849
    • emilianita
    • vv.zou
    • veljkovic
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.