Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La Bastille ou « l’enfer des vivants »

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La Bastille ou « l’enfer des vivants » et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La Bastille ou « l’enfer des vivants »

Maquette de la Bastille construite avec une pierre provenant de la Bastille

stuc et bois, 1790 Clés provenant de la Bastille

Vue de la Bastille, dessin par François Callot [1647 ? ]

Intérieur de la Bastille, dessin par Fragonard [1785 ]

L’Enfer des vivans ou la Bastille, 1719

L’Enfer des vivans ou la Bastille – Événements des plus rares, ou l’Histoire du Sr Abbé Cte de Buquoy, 1719

Veüe de la Bastille de Paris de la porte Saint-Antoine et d’une partie du Fauxbourg

Veüe de la Bastille de Paris de la porte Saint-Antoine et d’une partie du Fauxbourg, Dessin par Jacques Rigaud, vers 1715 -1719

L’interrogatoire du régicide Damiens

Dessin préparatoire à la gravure représentant l’interrogatoire du régicide Damiens, saisi chez Charpentier, 1757

« Chemise » de Latude, texte écrit avec son sang, 1751

Billet adressé à l’abbé Dupré, convulsionnaire, transmis dans du fromage, 1747

Registre du lieutenant du roi Du Junca : la mort du « Masque de fer », 1703

Gravure représentant « le Masque de fer » dans sa cellule, vers 1789

Onze portraits dans l’affaire du Collier, vers 1785

Billet écrit par Sade emprisonné à la Bastille, à sa femme, 1787

Manuscrit des Infortunes de la Vertu, Sade

Les Infortunes de la Vertu, Sade, Manuscrit (première version de Justine, rédigée à la Bastille), 1787

Affiche pour la vente des objets et meubles de la Bastille, le 21 août 1789

La Bastille ou « l’enfer des vivants »

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Présentation de l’exposition La Bastille ou « l’enfer des vivants » - 18/11/2010

    Arte – Reportage présentant le sujet de l’exposition - 7/01/2011

    /
    précedent

    La Bastille, si présente dans la mémoire collective française, a disparu mais ses archives, conservées à la Bibliothèque de l’Arsenal, continuent à la faire vivre. Lors de la prise de la forteresse, les émeutiers précipitent dans les fossés les archives qui y sont gardées. Après diverses tribulations, elles sont récupérées en 1798 par l’administrateur de la Bibliothèque de l’Arsenal. Plus ou moins oubliées, elles sont peu à peu « dévoilées » au cours du XIXe siècle, acquérant une aura chargée de mystère. Construite sous Charles V pour la défense de l’Est parisien, la forteresse a toujours joué le rôle de lieu d’incarcération ; mais c’est à partir du règne personnel de Louis XIV qu’elle devient cette « Bastille de droit divin », prison politique fonctionnant sur le mode du « bon plaisir » et du secret. Loin d’être réservée à une élite sociale et intellectuelle, comme on l’a souvent imaginé, la Bastille accueille des prisonniers de toutes classes, depuis les plus grands personnages jusqu’au petit peuple « maldisant ». L’exposition entend montrer au public l’écart entre les réalités dont témoignent les archives et les légendes qui sont attachées à la forteresse, donnant l’image réelle de la société d’Ancien Régime, jusqu’en ses dernières années. Plusieurs pièces spectaculaires sont présentées, comme la maquette monumentale de la Bastille ou la « chemise » du célèbre prisonnier Latude portant un texte écrit avec son sang, mais surtout de fascinantes pièces d’archives. De ces documents souvent encore souillés de la boue des fossés, revêtus de signatures illustres ou couverts des humbles écritures des prisonniers, émane une émotion presque palpable.

    Dates 09/11/2010 - 11/02/2011
    Domaine histoire
    Périodes XVIIIe siècle, XVIIe siècle, XVIe siècle, moyen-âge
    Site officiel Bibliothèque de l’Arsenal
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 14/02/2011

      c’etait vraiment très intéressant , belle exposition,des documents historiques impressionnants , un guide mémorable, et depuis je sais enfin qui est le masque de fer !!!!!!

    • ';
    • 06/02/2011

      Une très belle exposition, très riche en documentation. A voir absolument, d’autant plus qu’elle est gratuite !!!

    • ';
    • 02/02/2011

      L’exposition peine à traduire son titre:évidemment, beaucoup de documents exceptionnels,un parcours didactique interressant qui déroule notre Histoire,mais j’en attendais plus de détails sur les conditions de détention des prisonniers eux-mêmes, leurs rapports avec le monde extérieur quand il y en avait, leurs geôliers.

    • ';
    • 22/01/2011

      Comme toujours, une exposition de qualité de la BNF. L’affichage est clair et très intéressant. On a la chance de voir des documents rares (lettres de cachet). Même pour les adolescents, abordable.

    • ';
    • 09/01/2011

      Très bien, complet, instructif.

    • ';
    • 30/12/2010

      L’exposition « La Bastille ou l’Enfer des vivants », proposée par la Bibliothèque nationale de France, offre une plongée hors normes dans les archives méconnues de la prison royale. C’est qu’en prenant la Bastille, les révolutionnaires de 1789 (…) s’emparaient, aussi, selon leurs propres termes, d’un « recueil de preuves et d’exemples des atrocités auxquelles s’est incessamment porté le despotisme ». Préservés à ce titre pendant la Révolution, registres, lettres de prisonniers, ordonnances judiciaires ou pièces à conviction, sont aujourd’hui conservés par la BnF à l’Arsenal, à deux pas du faubourg Saint-Antoine où se dressait la forteresse.
      Voir la critique complète >>

    • 10/12/2010

      L’exposition a été conçue autour de ces précieuses archives. On y retrouve les plus célèbres affaires – les poisons de la marquise de Brinvilliers, le collier de la reine – et ces fameux prisonniers que furent le régicide Damiens, le mystérieux « masque de fer » et, bien sûr, Voltaire et Sade. (…) Mais tout l’intérêt du travail des commissaires est d’aller au-delà du mythe de la Bastille et de restituer « les vies pitoyables », les « traces de ceux qui se sont cognés à l’ombre des Lumières ».
      Voir la critique complète >>

    • 06/12/2010

      la bibliothèque de l’Arsenal, qui conserve les archives de la forteresse, tente, au-delà du mythe, de donner une idée plus juste du quotidien des détenus(…). Une exposition riche et émouvante, si l’on s’attelle au déchiffrage de ces écritures sépia, à l’orthographe parfois vacillante.
      Voir la critique complète >>

    • 30/11/2010

      Une exposition passionnante montre à quel point cette forteresse fonctionnait selon l’arbitraire royal (…) Outre des pièces spectaculaires, les lettres, registres ou suppliques permettent de comprendre pourquoi ce symbole fut pris en juillet 1789.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (68)

    • Yoxigen
    • papposilene
    • celinekerboul
    • sofinet
    • mathilde-j
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • caoloun
    • adele_bloch_bauer
    • jean.csap
    • jmunck
    • knani.ali
    • mathieu.michelin
    • delmasgino
    • jennyfer_w
    • aroyer3
    • aureliajoulin
    • nath-nour
    • emilie.pitard
    • a.romang
    • emmanuelbesnier
    • estatira_perse
    • jeanpaul.leroy
    • nasnoussa75
    • amdenn
    • nimarjo
    • jacques
    • fabmuse56
    • lea.seror
    • annebardouil
    • leslie.kolosinski
    • jerome915
    • f.lenfant
    • aniouchka
    ...et 33 autres personnes

    Ils l'ont vue (14)

    • varna
    • cebolang
    • alice.martel
    • choquene.laura
    • chjammet
    • eustachius
    • christian-jj.guyard
    • aurore.hondet
    • hub
    • b.ghezzi
    • fanny-blet
    • PPP
    • lg75012
    • sassie2608
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.