Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Les Rescapés…

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Les Rescapés… et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Les Rescapés…

Les Rescapés…

Au royaume des iguanes roses

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    C’était un sûr bateau, des plus anciens et des plus illustres. Une caravelle, solide, charpentée des bois les plus précieux et par le savoir-faire séculier des artisans de la mer. Une aube née, le trois-mâts prit l’océan et franchit les horizons pour accomplir son destin. « …Que puisse forcer le mufle aux océans poussifs.» Arthur Rimbaud. Or un soir de crépuscule hanté de houles pourpres, la tempête éclata. Un coup de tabac digne des Horns ou des Mozambes. Les grandes murailles d’eau se dressèrent face au navire. Le vaisseau avait tant de fois résisté aux océans gros et aux vachardes bleues… Comment sauver tout l’équipage, préserver la mâture ? Mais … – le jouet de la fortune – terrassé par les trop a sombré. S’ est enfoncé lentement dans les abymes entraînant avec lui toute une partie de notre histoire. Certains n’ont pas résisté non plus à la violence du choc. Seule une poignée de marins sont parvenus à s’accrocher à des éléments brisés de la nerveuse ossature. Ici, le vieux monde n’est plus. Peu à peu les gémissements de la tempête ont pris fin. Les rares membres de l’équipage qui ont survécu se sont réveillés K.O et amnésiques, sur les bords d’une abrupte côte. Ils ouvrirent les yeux, lentement, sur un paysage. Là fut un autre choc. Une nature neuve, à vif, Sur-vivante, Naturescente. Déconcertés, béats au regard de ce monde nouveau, nos arrivants contemplèrent une richesse de couleurs et de formes qu’ils n’auraient pu imaginer. Comment le monde et la nature se réinventent-ils ainsi sans-cesse ? Ils entreprirent la découverte de ce territoire, s’aventurant d’émoi en stupéfaction, avec la soif de tout découvrir de ce nouveau chez soi. En marchant sur la cime de ce qui semblait être un volcan, ils ont déniché l’étrange animal, sorte de lézard au sourire des confiances. Placide, heureux d’être là visiblement, lui aussi, curieux locataire verni de rose. Dans ce lieu, le paysage joue continuellement avec les couleurs, des couleurs qu’on dirait faunes. Ambre rouge, Jaune tendre, Vert céladon… Iguanes roses, Sable gris, Cascade d’ocres et Fleur bleue introuvable… Ces couleurs laissant transparaître mystérieusement un tableau. Une œuvre de derrière la tempête, Le picturale Galápagique. La peinture du re-commencement. Ainsi, la Galerie Les Montparnos est heureuse de vous inviter à l’exposition du peintre Benjamin Bozonnet.

    Dates 13/10/2011 - 17/11/2011
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Galerie les Montparnos
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (3)

    • angelica.vincent
    • dianegabb
    • naguinancy

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.