Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Topographies de la guerre

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Topographies de la guerre et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Topographies de la guerre

Paola de Pietri, To Face. 2008 – 2011

Paola de Pietri, To Face. 2008 – 2011

Donovan Wylie, Romeo 12.

South Armagh, Northern Ireland, 2005

Topographies de la guerre

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Comment imaginer qu’autre chose que la bataille puisse représenter la guerre? Les oeuvres photographiques ou vidéo réunies dans cette exposition laissent délibérément hors cadre l’affrontement, le corps, la chute, la blessure, la mort. Toutes réalisées depuis 2000, elles ont donc en commun une ambition documentaire déclarée, manifeste : le parti pris d’une totale désincarnation de la guerre et, de ce fait, une focalisation sur les sites, les position, les espaces géologiques ou construits. Des essais topographiques, en quelque sorte, qui, loin de renier le coût humain des combats, privilégient une lecture de la guerre par sa géographie. Ces options iconographiques coïncident, dans le domaine stratégique, avec l’usage de techniques de simulation, la propagation d’armes agissant à très longue distance, mais également avec la censure médiatique exercée par les États-majors, et la quasi-impossibilité pour les photographes et vidéastes d’opérer librement sur le terrain. Le territoire de la guerre est-il en train de devenir une donnée abstraite, une construction idéologique, une donnée irreprésentable?

    Dates 17/09/2011 - 18/12/2011
    Domaines photographie
    vidéo
    Site officiel Le BAL
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 13/12/2011

      Je vous conseille cette exposition ! L’approche très cartésienne peut faire froid dans le dos mais c’est un parti pris original.

    • ';
    • 09/12/2011

      Plus touchée par la seconde partie de l’exposition, particulièrement la classification à la fois méthodique et artistique des impacts de bombes avec des gommettes de couleur. A la fois beau, touchant et terrifiant.

    • ';
    • 08/12/2011

      J’ai trouvé cette expo magnifique. Un lavage de cerveau avec des vues aériennes bluffantes, une histoire troublante avec ces montages de tirs de balles, ce photographe irlandais venu d’ailleurs, cette reconstitution aux Etats-Unis… Wow.

    • ';
    • 10/12/2011

      On sait l’obsession de Jean-Yves Jouannais pour la guerre, dont le versant conférencier peut lasser, mais qui ici a rassemblé une dizaine d’artistes très pertinents autour de ce thème. Quand, sur le même registre que Paola de Pietri, la Sud-Africaine Jo Ractliffe photographie en noir et blanc des traces d’une guerre plus récente en Angola, celles-ci sont plus visibles, plus documentaires, mais basculent alors du côté du photojournalisme, perdant le pouvoir d’évocation des grands tableaux en couleur de l’artiste italienne.
      Voir la critique complète >>

    • 02/11/2011

      De végétation meurtrie en territoires reconstitués, on y découvre un autre aspect de la guerre, désincarné et pourtant profondément humain. (…) De végétation en murs, les œuvres exposées ici poursuivent le mouvement de dépersonnalisation de la guerre, constaté par Jean-Yves Jouannais. Depuis Achille jusqu’aux troupes anonymes d’aujourd’hui, la guerre a en effet perdu son « visage ». Dans ces photos et croquis, celui-ci a désormais totalement disparu.
      Voir la critique complète >>

    • 28/10/2011

      Quant aux magnifiques paysages de l’Irlandais Donovan Wylie ils révèlent le recyclage en Afghanistan des anciens miradors placés à l’origine entre l’Irlande du Nord et du Sud. (…) S’il ne s’agissait que de découvrir Aïda, Palestine, 2009, quatre des bouleversantes vidéocartographies de l’Allemand Till Roeskens, cette exposition en tout point éclairante vaudrait le détour.
      Voir la critique complète >>

    • 18/10/2011

      La démonstration tendue et serrée est remarquablement accompagnée d’explications, car ces images résistent à la compréhension immédiate du visiteur. L’appréhension se fait alors en deux temps, l’observation suivie de la compréhension, ajustée comme une mise au point qui vient aider à cadrer le sujet et se révèle si juste.
      Voir le site >>

    • 14/10/2011

      Dans une exposition stimulante qui rassemble photos et vidéos, intitulée « Topographies de la guerre », le spectateur ne croisera âme qui vive : ni combattant ni victime. C’est par le biais du territoire, modifié et meurtri à long terme, que la guerre se donne à lire. (…)Ce sujet vaste souffre de quelques raccourcis dans ces lieux limités.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (34)

    • sacha.rey2540
    • varna
    • Argonaute du Pacifique
    • maxbonhomme
    • mvatier
    • alice.martel
    • LizaBergara
    • julie.eugene
    • amar.pauline
    • mistergordon64
    • fabmuse56
    • bassemayousse
    • STEPHANIE
    • f.lenfant
    • morgane.baer
    • cecile.gasnault
    • Sofka
    • Sandrine-Drine
    • karinefsb
    • candice
    • julieverlaine
    • marion.garczynski
    • charlottecornaton
    • cdelbubba
    • angelica.vincent
    • jucoutellier
    • dianegabb
    • Christelle
    • anne-f
    • jbibasse
    • kamen_ryuki
    • olga.caldas
    • mariaelisa.goubert

    Ils l'ont vue (14)

    • anamure
    • hors-s
    • anna-f
    • prof.die
    • valerie.vivancos
    • legroupesmv
    • claire.blumenfeld
    • anthovess
    • florent.martin.9849
    • pauline_kieffer
    • danielsta
    • renaud.schwartz
    • contact4639
    • contact6879
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.