Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Christophe Terlinden

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Christophe Terlinden et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Christophe Terlinden

Christophe Terlinden, Main gauche, projet de dessin à la tondeuse sur la pelouse de la cour ovale du Grand-Hornu

Juin 2011

Christophe Terlinden, Main gauche, projet de dessin à la tondeuse sur la pelouse de la cour ovale du Grand-Hornu

Juin 2011

Christophe Terlinden, Tongues

Sculpture en bronze, 2011

Christophe Terlinden, Ola

Photographie couleur, 2010

Christophe Terlinden

Mais pourquoi?

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Dans le cadre de son cycle d’exposition « Cabinet d’amateurs », le MAC’s invite l’artiste plasticien belge Christophe Terlinden à investir l’espace situé dans l’Aile Nord du Grand-Hornu. L’exposition s’articule autour d’une vidéo réalisée avec des moyens très simples montrant un petit garçon qui répète et fredonne inlassablement la question « Mais pourquoi ? ». Déplacée dans le champ de l’art, l’interrogation, récurrente à cette étape de la vie – on parle de « l’âge des pourquoi » correspondant au moment où la conscience de l’enfant se développe – place le spectateur non seulement face à ses propres questionnements sur l’existence mais l’invite aussi à méditer sur la fonction de l’art. Présentant modestement un art qui pose des questions plus qu’il ne donne de réponses absolues, l’exposition « Mais pourquoi ? » laisse ainsi une grande part à l’interprétation du spectateur. Christophe Terlinden complète son installation par une paire de tongues usagées coulée dans le bronze. Une façon pour l’artiste de révéler, loin des sujets de prédilection de la sculpture, les frontières qui subsistent entre l’art et la vie. Enfin, habitué à inscrire son travail dans un contexte donné en y posant un geste apparemment anodin dont la portée s’avère poétique, ironique ou politique, Christophe Terlinden a également pour projet de jouer avec les échelles de l’architecture du Grand-Hornu en réalisant un dessin monumental « à la tondeuse » sur l’immense pelouse de la Cour Ovale.

    Dates 26/06/2011 - 23/10/2011
    Domaines art contemporain
    vidéo
    Période XXIe siècle
    Site officiel MAC’s
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    • dulieu.remi
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.