Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La Russie viking, vers une autre Normandie ?

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La Russie viking, vers une autre Normandie ? et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La Russie viking, vers une autre Normandie ?

Pendentif à décor de masque en argent

Pendentif à décor de masque en argent, Gnëzdovo Xe s.

Cheval à roulettes, jeu d’enfant en bois

Cheval à roulettes, jeu d’enfant en bois, Novgorod milieu du XIIe s.

La Russie viking, vers une autre Normandie ?

Novgorod et la Russie du nord, des migrations scan...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    A l’occasion du 1100e anniversaire de la fondation de la Normandie par le viking Rollon au traité de Saint-Claire-sur-Epte, la Ville de Caen a choisi d’élargir ses horizons sur un autre grand moment de l’aventure viking, vers une « autre Normandie »… Bien des similitudes existent entre la naissance de la Normandie et celle des premiers établissements du pays de Novgorod, où les Scandinaves furent présents dès le VIIIe siècle. De ce contact naissent de nouveaux acteurs de l’histoire des régions du nord de la Russie que les sources anciennes désignent justement sous le nom de « Rous », identité composite comme celle des Normands, et comme eux attachés à l’histoire d’une terre où ils ne furent jamais ni les seuls, ni les plus nombreux. A l’Est, les Vikings, que l’on nomme aussi Varègues, entament une implantation durable sur le territoire de la Rous ancienne (VIII-XIe s.). L’arrivée des Scandinaves est d’abord identifiée dans des comptoirs commerciaux, parfois des colonies de peuplement. Le nord de la Russie devient alors le point de départ de routes commerciales qui suivent le réseau des grands fleuves, dont la plus célèbre est sans nul doute la « Route des Varègues aux Grecs ». Au sud on débouche ainsi sur la mer Noire et de là on atteint Constantinople ; au sud-est, c’est la mer Caspienne et les routes de l’Asie. Après l’an mil le commerce avec le monde byzantin et musulman s’est essoufflé, mais la Russie est devenue riche, puissante et développe une civilisation matérielle brillante. Après une présentation des migrations et des implantations scandinaves en Russie, l’exposition traite tour à tour des traces culturelles de la présence des Vikings en Russie, de la stabilisation de la puissance publique et son épanouissement, des formes de la culture et de la civilisation matérielle dans cette nouvelle entité baptisée du nom de « Rous ». Ce sont au total plus de 500 pièces archéologiques qui sont présentées au public pour la première fois en France : objets de parure en métal précieux, jeux d’enfants et instruments de musique en bois, tablettes d’écriture enécorce de bouleau côtoient ainsi outillage agricole et ustensiles pour la pêche, armes, vêtements admirablement conservés…

    Dates 25/06/2011 - 31/10/2011
    Domaines histoire
    archéologie
    Période moyen-âge
    Site officiel Musée de Normandie
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (9)

    • e.onfroy
    • xjgs
    • bahia.salima
    • fabmuse56
    • felip19
    • manguee
    • guillaume-hingant
    • delphine-v
    • jmdedeyan

    Ils l'ont vue (1)

    • poulet.valery
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.