Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Markus Raetz

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Markus Raetz et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Markus Raetz

Markus Raetz, Gaze

2001, aquatinte en couleurs, 2001, BnF, département des Estampes et de la photographie

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Markus Raetz dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    Markus Raetz, né en 1941, vit et travaille à Berne. Figure majeure de la scène européenne, il a exposé en France au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, à la Maison européenne de la photographie ou au Carré d’art à Nîmes et régulièrement à la galerie Farideh Cadot depuis 1981. En 2009, la présentation au Grand Palais d’Une image peut en cacher une autre : Arcimboldo, Dalí, Raetz a permis de découvrir les nombreuses facettes de son talent qui associe le dessin, la sculpture et l’estampe. Markus Raetz intervertit les couples plein et vide, reflet et réalité, courbe et contre-courbe, ombre et lumière. Cette recherche le conduit à des anamorphoses, des jeux de miroir, explorant l’ambivalence de la vision, la modification de la perception. Il appartient au spectateur, par son regard, de (re)donner sens à la forme que l’artiste a déconstruite. Le mouvement et la perspective confèrent à l’oeuvre de Markus Raetz un caractère expérimental, ludique et métaphysique à la fois. L’exposition se déroule autour des grands thèmes que poursuit Markus Raetz : la figure et le visage, le paysage, les mots, la trame et la trichromie, la géométrie et l’amour. Elle met en lumière l’extrême diversité de son oeuvre gravé : cliché-verre, héliogravure, pointe-sèche, burin, eau-forte et aquatinte, pochoir ou encore impression à la ficelle. Une importante donation de Markus Raetz vient compléter les collections de la BnF enrichies par le FNAC. Près de 200 pièces seront exposées : estampes, dessins, carnets et une dizaine de sculptures.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 08/02/2012

      Markus Raetz découpe le réel, et fait naître les choses. Pour cela il lui suffit de descendre dans son atelier, et de modeler des formes dans le bois brut ou à l’aide d’un petit fil de fer. En effet, c’est sa femme qui en parle le mieux dans le film [réalisé par Iwan Schumacher] et projeté à la fin de l’exposition, où nous le voyons tordre deux petites tiges de fer qu’il attache au plafond à l’aide de ficelle pour révéler deux profils humains… L’exposition présente de manière thématique ses domaines d’expérimentation : de l’estampe à la figure, de la vision-perception au paysage, en passant par l’amour, les jeux de mots ou les mathématiques. Omniprésente la forme enchevêtrée du trait qu’il soit dessiné, animé (en dessin-animé) comme dans [Eben (même)], rendu sous forme d’écheveau dans [Wellen (vagues)] qui donne rappelle les représentations du relief d’une carte du monde, ou modelé dans du fil de fer [Schatten (ombres)] qui donne à la fois la forme d’une pipe et de ses volutes de fumée. Le trait parfois très minimaliste et elliptique suffit pourtant à illustrer finement son sujet, comme dans la série [Paar (couple)] où un couple faisant l’amour figure dans les mêmes proportions sur différentes matières et suivant différentes techniques picturales. Les jeux de la perception et du sens éclatent dans les dernières salles, « NO » devenant « YES » suivant l’angle de vue, les illusions et anamorphoses nous laissent étonnés.

    • ';
    • 14/12/2011

      On se dit: mouais. Et en en sortant on se dit qu’on a bien fait de se pousser à y aller. C’est une « petite » exposition, présentant de « petites œuvres » (par la taille), pleine de bonnes surprises, d’amusement, un vrai plaisir du jeu graphique, le genre d’expo qui donne envie de dessiner.

    • ';
    • 12/01/2012

      L’exposition met en lumière le rapport entre la grande diversité de son œuvre gravée et quelques-unes de ses sculptures autour de grands thèmes qui nourrissent son travail au fil des ans : la figure, la vision, l’amour, les mots, les jeux de miroirs… Elle montre le passage de la deuxième dimension – l’estampe – à la troisième dimension avec la sculpture et, aujourd’hui, à la quatrième dimension avec ses sculptures mobiles.
      Voir la critique complète >>

    • 24/11/2011

      Du champion de l’effet d’optique mis en oeuvre dans ses sculptures comme Crossing, où le mot « Yes » se lit « No », suivant l’angle de vue, l’on connaît moins les oeuvres sur papier. Et c’est une découverte, aussi vertigineuse que celle qui se joue devant chacune de ses oeuvres, quand l’image apparaît ; elle replace le dessin à l’origine de tout, dans un art fasciné par la question – le mystère, même – de la représentation. À la BnF, le parcours, bien mené, guide par petites touches dans un univers délicat, qui se goûte aux abords d’une série d’eaux-fortes de petits formats réalisée en 1970.
      Voir le site >>

    • 16/11/2011

      C’est magnifique, poétique, économe et intelligent. Suisse, quoi ! Je sais, ça va faire rire. Mais peut-être faut-il être né dans le canton de Berne, un peu à l’écart du monde, en 1941, pour aujourd’hui créer avec une telle simplicité.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (29)

    • agnes
    • varna
    • henri-wormser
    • leslie.diard
    • solene.jourdain
    • lu
    • Rouckaque
    • lemaire_pauline
    • lacabane
    • hindys7
    • angelica.vincent
    • adrian-hernandez-vazquez
    • dianegabb
    • belated
    • marie.tenegal
    • ctranphu
    • claire.jullion
    • maryline.couette
    • elodie.vinc
    • justine.prouff
    • squoquart.sabine
    • coline.ju
    • christine.jaloux
    • laurefremicourt
    • passotg
    • ferrandhelene
    • gillesharvengt

    Ils l'ont vue (21)

    • Argonaute du Pacifique
    • joh-peccadille
    • kahnfrancois
    • rejane
    • b.ghezzi
    • PPP
    • artinleila
    • tara-q
    • emilie_babut
    • alexandra.teboul
    • endymion.120
    • schoeppe
    • alyssia.lou
    • jbmy
    • phbrenac
    • catherine.turan
    • pauline_kieffer
    • gaellesamy
    • danielsta
    • acguitard
    • k.schoeppe
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.