Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Manuel Álvarez Bravo

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Manuel Álvarez Bravo et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Manuel Álvarez Bravo

Manuel Álvarez Bravo, Ondas de papel (Vagues de papier), vers 1928

épreuve gélatino-argentique tardive Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

Manuel Álvarez Bravo, De las maneras de dormir (Des manières de dormir), vers 1940.

épreuve gélatino-argentique moderne Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

Manuel Álvarez Bravo, El lago de los chichicuilotes (Le Lac des oiseaux chichicuilotes), 1963-1964

épreuve chromogénique d’époque Collection Colette Urbajtel / Archivo Manuel Álvarez Bravo, s.c.

Manuel Álvarez Bravo

Un photographe aux aguets

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Manuel Alvarez Bravo - 7/11/2012


    Manuel Álvarez Bravo par JeudePaume
    /

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Manuel Álvarez Bravo dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Entr 10.2 € Achetez vos billets >
    logo-Fnac Entr 10.2 € Achetez vos billets >

    Manuel Álvarez Bravo (1902-2002), pionnier de la photographie artistique au Mexique, dont l’œuvre couvre une vaste période allant des années 1920 aux années 1990, est considéré comme l’un des photographes majeurs d’Amérique du Sud, au XXe siècle. Né à Mexico, Manuel Álvarez Bravo commence par étudier la peinture à l’Academia de San Carlos, avant de se consacrer à la photographie. Travaillant d’abord dans le style pictorialiste, il développe ensuite, avec la découverte du cubisme et de l’abstraction, une esthétique moderniste notamment dans le domaine de la photographie documentaire. En 1927, il fait la connaissance de Tina Modotti, grâce à laquelle il fréquente un milieu intellectuel très actif, et rencontre Edward Weston, qui l’encourage à poursuivre la photographie. Après l’expulsion de Tina Modotti de Mexico (1929), il travaille pour le journal Mexican Folkways et photographie le travail des artistes Diego Rivera, José Clemente Orozco et David Alfaro Siqueiros. À la fin des années 1930, il enseigne la photographie à la Escuela Central de Artes Plásticas. Bien que ne faisant pas partie du groupe des surréalistes, Manuel Álvarez Bravo s’en rapproche par certains aspects de son œuvre : rêve, fantasme, suggestion onirique des objets… Il est une figure emblématique de la période qui suit la Révolution mexicaine — souvent appelée Renaissance mexicaine —, période de créativité fertile où se conjuguent le désir de modernisation et la recherche des racines mexicaines. De 1943 à 1959, Manuel Álvarez Bravo fait des still shots pour l’industrie du film, travail dont il s’inspire pour réaliser ses propres courts métrages. L’exposition présentée au Jeu de Paume, propose une sélection de photographies emblématiques de son œuvre mais également ses courts-métrages inédits en France.

    Dates 16/10/2012 - 20/01/2013
    Domaines vidéo
    photographie
    Période XXe siècle
    Artiste Manuel Alvarez Bravo
    Site officiel Jeu de Paume
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 05/01/2013

      Bravo s'élance dans une photographie d'abord simple, très inspirée des grands de son temps, et prend ensuite plus d'envergure, le cadrage étant intelligent, les photos d'une certaine douceur. La série de nue est assez décevante, les gisants très touchants, la Renommée Endormie demandée par Breton étant elle aussi très réussie. On regrette que l'exposition soit peu documentée, et plus courte que ce qu'on a l'habitude de voir au JdP, mais Bravo a été moins prolifique qu'un Kertesz.

    • ';
    • 17/12/2012

      Un peu déçu par l'exposition. L'artiste était novateur pour son époque dans son pays. Mais à regarder est-ce que cela est original? Est-ce que cela m'a inspiré? m'a parlé? m'a procuré une émotion? Rien du tout. De l'ennui, c'est tout.

    • ';
    • 30/10/2012

      Les photos manquent d'émotion, elles ne dégagent rien, on ne ressent rien, et par pitié, mettez un meilleur éclairage !!

    • ';
    • 25/10/2012

      L'exposition est vraiment faite en deux temps, j'ai particulièrement aimé la seconde partie, avec son célèbre « Obrero en huelga, asesinado » (Ouvrier en grève, assassiné, 1934) et la buena fama durmiendo (La bonne renommée, endormie, 1938). A vous de voir...

    • ';
    • 23/10/2012

      Début d'exposition presque laborieux où Alvarez Bravo suit docilement ses influences notamment Atget, mais à partir des "gisants" son travail se singularise et dégage une charge onirique étonnante.

    • ';
    • 31/12/2012

      " (...) L'accrochage donne à voir de manière radicalement différente l'oeuvre et le photographe (...) et ce également par la mise en miroir constante avec d'autres champs de l'art qui influencèrent et attirèrent ce créateur protéiforme (...) "
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (96)

    • delphinequartetqueme
    • sacharey
    • varna
    • david
    • Argonaute du Pacifique
    • amandineparis7
    • philippine.demonval
    • anne.pauline.mathieu
    • f.travetto
    • jean.csap
    • alice.martel
    • joh-peccadille
    • LizaBergara
    • julie.eugene
    • mc.blanc
    • amdenn
    • jacquespamart
    • amelie.thorel
    • STEPHANIE
    • aurore
    • Rouckaque
    • camille-roussel
    • clara.jan
    • lea.rolet302
    • liliwalwer
    • pierre.des.courtis
    • marineboisset
    • leeandersondesign
    • Tad
    • tara-q
    • eric.faussabry
    • murielle-lacouara
    • arnaud_degiovanni
    • titisa91
    • claire
    ...et 61 autres personnes

    Ils l'ont vue (50)

    • jcs
    • celinemaguet
    • cebolang
    • flore
    • n.hoang
    • lilou-39
    • kfauconnet
    • gallais-d
    • Aurelie
    • stephanie-t
    • sandrine-drine
    • cfonder
    • charlottecornaton
    • RicinParis
    • Margaux
    • Enrique
    • coubcel
    • cecile.poulot
    • avuibert
    • gaellesamy
    • danielsta
    • carineb
    • jepig
    • fort.thom
    • agnes1856
    • marina.caneve
    • emma.morand
    • fgsbox
    • dantife
    • marie.concorde
    • hedonee
    • Félix Delépine
    • Laonie Mégatéli
    • daniel.martins.5815255
    • eshimazu
    ...et 15 autres personnes