Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Matisse et la gravure

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Matisse et la gravure et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Matisse et la gravure

Une autre langue

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Depuis son renouveau au XIXe siècle, l’estampe est la malaimée de l’art des images, peut-être parce que ses oeuvres sont rarement uniques, mais surtout parce que, en général, on la croit bornée à l’imitation de la peinture. Rien de plus injuste, comme le signalait déjà Eugène Delacroix, qui pratiquait brillamment l’une et l’autre : « La langue du graveur ne consiste pas seulement à imiter les effets de la peinture, qui est comme une autre langue ; il a sa langue à lui. » Ce préjugé explique pourquoi Henri Matisse, célèbre comme peintre, comme dessinateur et comme sculpteur, est à peine connu comme graveur, alors qu’il a gravé près de 900 estampes et appliqué cette technique à l’illustration de plus de 80 livres. Pourtant, la seule exposition rendant compte en France de l’ampleur et de l’originalité de cette impressionnante production a eu lieu à la Bibliothèque Nationale en 1970. Grâce à l’amicale et compétente collaboration de Barbara et Claude Duthuit, la Mona Bismarck Foundation est aujourd’hui à même de présenter plus de 100 estampes gravées par lui, depuis ses débuts jusqu’à sa mort en 1954. Elles ont été choisies pour refléter ce que cette « langue » devient entre ses mains « à lui ». Le visiteur se verra confronté à des planches qui n’imitent jamais les peintures et dessins du maître, mais dialoguent avec eux, tantôt les contestant, tantôt les développant. Ce que les dessins et les tableaux n’achèvent pas ou effacent, les gravures le complètent ou le prolongent. Elles ne sont guère handicapées par l’absence des couleurs, puisque Matisse a le don rare de faire que le noir fonctionne comme une couleur. Alors que la peinture l’oblige à sacrifier — sauf s’il dispose d’un appareil photographique — les modifications successives du tableau, la gravure lui permet de les conserver. Du visage réaliste d’un modèle ou d’un ami qui, pour n’être plus qu’un contour ovale vide, n’en reste pas moins reconnaissable, le peintre nous fait passer par tous les états du sujet, comme il excelle à transformer un portrait en masque ou une danseuse en un ballet d’arabesques abstraites ; ou encore à métamorphoser la Parisienne lisant un livre dans sa chambre d’hôtel en odalisque alanguie sur son sofa — autrement dit : du réalisme en décoration. Tout cela — et bien d’autres expériences — est possible parce que Matisse use du plus léger, du plus simple, du plus adaptable des instruments : le trait. Tout au long de sa carrière,Matisse n’a cessé d’en souligner l’importance à ses amis : « Il s’agit d’apprendre et de réapprendre une écriture qui est celle des lignes. » L’estampe aura fourni à Matisse le terrain privilégié où travailler à l’invention et à la réinvention de cette écriture et du langage qu’elle engendre. C’est à la découverte de ces lignes et de ce langage que la Mona Bismarck Fondation nous convie.

    Dates 01/12/2010 - 15/02/2011
    Domaine arts graphiques
    Période XXe siècle
    Site officiel Mona Bismarck – American Center for art & culture
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 06/05/2011

      « Les amoureux de Matisse ne seront pas déçus, et les amoureux de la gravure non plus!  » En tant qu’amoureux de l’oeuvre de Matisse, je n’ai pas été déçu et je dis merci à la fondation Mona Bismarck dont l’accès est , je le rappelle, gratuit !!

    • ';
    • 11/02/2011

      L’oeuvre gravé de Matisse est l’un des plus intéressants de l’histoire de l’estampe au XXe siècle. Il a employé de nombreuses techniques (eau-forte, linogravure, lithographie, aquatinte, pointe-sèche, monotype…) sans pour autant avoir le goût de la « cuisine » développé par Picasso. Il grave d’un jet, usant avec brio des possibilités plastiques inhérentes à chacune des techniques qu’il emploie. Son oeuvre gravé, riche d’environ 1000 estampes, a été réalisé durant quelques brèves périodes (1900-1904, 1914, 1922-29, 1937-39, 1945-53). L’exposition à la Mona Bismarck Fondation présente une centaine de pièces, parmi lesquelles toutes les estampes incontournables de son oeuvre (à l’exception peut-être de Jazz) et propose une vision complète du travail de l’artiste dans ce domaine. Cependant, aucune explication n’est apportée (pas de texte) et, de fait, il vaut mieux se renseigner un peu avant la visite si l’on est pas familier du sujet. (cat. exp. BNF 1970) Les tirages présentés sont de qualité inégale: de très belles épreuves cotoyent des impressions moins soigneuses, quelques pièces ont été malmenées par le temps…). Malgré tout, l’exposition (gratuite) vaut le détour, car c’est une occasion unique de voir de près tant d’estampes du maître réunies! Les amoureux de Matisse ne seront pas déçus, et les amoureux de la gravure non plus!

    • ';
    • 28/01/2011

      Très belle expo ! Mais il faut quand même se renseigner avant sur « vernis mou », « lithographie », « linographie », « eau forte », etc…

    • ';
    • 13/12/2010

      « Elles ont été choisies pour refléter ce que cette langue devient entre ses mains à lui. » Eau-forte, bois gravé, sanguine, lithographie : Matisse expérimente toutes les techniques possibles avec son imprimeur Mourlot (…) une sublime série d’aquatintes de portraits et de masques.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (125)

    • agnes
    • papposilene
    • nanou
    • sacha.rey2540
    • hadrien
    • cecilem
    • clax
    • gregoire.lefevre1
    • david
    • aurelieankner
    • marion
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • elizabeth.migeot4101
    • fabienne.hippolyte
    • mellerachel
    • herwann
    • claire.dewaal
    • mac_hak
    • e.onfroy
    • elisabethpicart
    • lu_chehin
    • fgiambagli
    • ma
    • isabelleaguerre
    • aurelien-pecoul
    • fumiko_shioda
    • Fuzzyraptor
    • katellruellan
    • julie.eugene
    • emma.pierre
    • alvauch
    • carolin.alff
    • schwartz.lucy
    • jennyfer_w
    ...et 90 autres personnes

    Ils l'ont vue (10)

    • clotilde.pointivy
    • joh-peccadille
    • laurence.ruellan
    • annie.cicatelli
    • beatriz.ip
    • olivierb
    • clementsiberchicot
    • Simon_Bas
    • solvej.crevelier
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.