Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Nature et idéal

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Nature et idéal et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Nature et idéal

Paysage fluvial Annibal Carrache (1560-1609) Washington, The National Gallery of Art, Kress collection

huile sur toile, 88,3 x 148,1

Paysage avec Hercule et Cacus Domenico Zampieri, dit Dominiquin Paris, Musée du Louvre, Département des Peintures

huile sur toile, 121 x 149, cm (1581-1641)

Paysage avec troupeaux Salvatore Rosa Cleveland, Cleveland Museum of Art

Huile sur toile, 144 x 176.5 cm (1615 – 1673)

Nature et idéal

le paysage à Rome 1600–1650 : Carrache, Poussin, L...

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Interview de Stéphane Loire, commissaire de l’exposition « Nature et Idéal » - 5/04/2011

    Lecture d’oeuvres par un botaniste : Alain Durnerin, ingénieur horticole - 5/04/2011

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Nature et idéal dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    C’est à Rome, dans la première moitié du XVIIe siècle, que l’histoire de la peinture de paysage commence. Jusque-là le paysage n’existe pas en tant que genre pictural à part entière : alors qu’il était considéré comme un simple élément de décor à l’arrière-plan, il gagne peu à peu en autonomie et devient le sujet principal. Il va désormais connaître un succès considérable dans les palais pontificaux et les collections de l’aristocratie. Les plus grands artistes, Carrache, Rubens, Claude Le Lorrain, Poussin… vont contribuer à l’émergence du paysage peint à travers différents types de représentations de la nature : vues idéales de la campagne romaine, marines, scènes antiques… 80 peintures et une vingtaine de dessins mettent ainsi en lumière les aspects les plus marquants de l’art du paysage : la diffusion des créations d’Annibal Carrache ; l’affirmation du naturalisme nordique ; le développement des paysages d’inspiration néo-vénitienne dans la Rome des années 1620 et 1630 ; la multiplication des vues peintes avec scènes de genre des Bamboccianti ; le succès des paysages topographiques et des caprices architecturaux ; et enfin l’exceptionnelle restitution de la lumière et des effets atmosphériques.

    Dates 09/03/2011 - 06/06/2011
    Domaine peinture
    Période XVIIe siècle
    Artistes Paul Bril
    Nicolas Poussin
    Site officiel Galeries nationales du Grand Palais
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 07/07/2011

      Thème de l expo bien illustré par des œuvres de premier plan. A ne pas manquer pour les amateurs de Poussin, Lorrain…

    • ';
    • 03/06/2011

      Des toiles dans l’ensemble sompteuse! Je conseille l’exposition Claude le Lorrain au musée du Louvres qui est la suite spirituel de cette expostion.

    • ';
    • 03/06/2011

      Éblouissant !

    • ';
    • 26/05/2011

      C’est à Rome que nous immerge cette exposition ou plutôt dans l’imagination des peintres à Rome au début du XVIIème siècle. Elle voit l’avènement de l’art du paysage au travers d’une nature souvent idéalisée. La scène se voit véritablement comme support du paysage. Le paysage est profond, doux, raffiné. La mythologie ou le passage biblique semble apposé sur ce fond. D’ailleurs, le cadre est toujours verdoyant, forestier et donc parfois en décalage avec les représentations qu’on peut se faire de certains de ces moments bibliques. L’exposition se base sur une belle charpente : Carrache, l’initiateur du mouvement. Les œuvres des peintres de Flamands m’ont moins fasciné malgré leur forte unité. On voit vraiment cela comme un support à l’émergence du génie de Pousse et du Lorrain. J’ai été particulièrement séduit par la série de dessins et lavis qui reprennent certains des paysages de l’exposition et que je trouve extrêmement forts. Je crois que depuis l’exposition Rembrandt et la Figure du Christ, cette technique me fascine. Pour moi, le point central de l’exposition, qui la justifie presque à lui seul est la tentation de Saint-Antoine du Lorrain. Ce tableau est d’une finesse incroyable, le paysage, de nuit, et le support de la peur, des démons et Saint-Antoine apparaît au milieu, à la fois apeuré et lumineux. Petite mention aussi, pour Vue du jardin de la Villa Médicis à Rome de Velasquez qui m’a semblé complètement atypique par rapport au reste de l’exposition mais très prenant. En revanche, je pense qu’il faut être très pointu en histoire de l’art – ce qui n’est pas mon cas – pour apprécier pleinement l’exposition. La mise en contexte des scènes que les tableaux représentent est souvent utile mais on comprend parfois plus difficilement l’articulation entre certaines pièces.

    • ';
    • 25/05/2011

      Je pense que pour bien comprendre cette expo il faut avoir fait quelques recherches avant, ou être vraiment très intéressé par l’évolution de la place du paysage dans l’Art. Si vous n’avez pas beaucoup de connaissances dans ce domaine, l’expo parle tout d’abord à notre sensibilité, et touche malgré tout. Les tableaux sont magnifiques, et il faut avoir vu des Poussin et des Carrache au moins une fois dans une vie ! :) Ps : pour les néophytes comme moi, il y a des hors séries de magazines tel que L’Art ou les Beaux-Arts qui traitent des expositions du moment : celui sur Nature et Idéal est très bien fait et permet mieux comprendre, à tête reposée, après l’expo !

    • ';
    • 24/05/2011

      Très belle expo. Immense plaisir de revoir Poussin et le Lorrain. On perçoit bien l’influence de Bril et de Tassi sur le Lorrain et de Cortone sur le Poussin. Les liens entre peintres et l’évolution du paysage sont bien marqués. Belle expo également pour son ouverture sur la production picturale européenne du 17ème. Coup de coeur particulier pour le peintre nordique Poelenburgh.

    • ';
    • 07/05/2011

      Très belle expo, j’ai particulièrement apprécié les oeuvres de Salvator Rosa et de Claude Lorrain ; le Velázquez… C’était très intéressant, d’autant plus que j’ai commencé par une visite guidée. J’aurais tout de même aimé que le passage de la peinture de paysage d’un genre mineur à un art considéré soit mieux mis en valeur, de même les explications ne mettaient pas forcément beaucoup l’accent sur les différentes visions de la nature, idéalisée, virgilienne, ou dramatique… Comme d’habitude, on voudrait toujours en voir plus, je pense notamment à cette vision idyllique de la nature ponctuée régulièrement par des temples, sujet à part entière, qui inspirera les jardins à l’anglaise (Je conseille d’ailleurs l’exposition Jardins Romantiques Français au Musée de la vie romantique)

    • ';
    • 06/05/2011

      belle balade romaine en compagnie de Poussin, Le Lorrain, Carrache et d’autres, la seconde partie de l’expo (à l’étage) est géniale, notamment celle consacrée au Bueno retiro du Prado (inclus les beaux « Poussin »)

    • ';
    • 30/03/2011

      Où étaient les beaux Poussin ?

    • ';
    • 18/03/2011

      Tableaux exceptionnels à ne pas rater : Goffredo Wals le petit format « Paysage avec route près d’une maison » absolument remarquable; Claude Le Lorrain « Vue de la Crescenza » à mon avis son meilleur tableau; les deux Poussin « Venus et Adonis » et « Nymphe et satyres » pour leur érotisme puissant et maîtrisé à la fois..

    • ';
    • 22/04/2011

      Cette magnifique exposition souffre d’un seul défaut : elle est complexe à suivre pour ceux qui n’ont pas déjà quelques notions d’histoire de l’art. Elle peut ainsi rebuter les visiteurs qui n’auraient pas les clés pour la comprendre. (…) Bref, et ce sera le seul bémol que nous apporterons à ce magnifique travail, il faut parfois penser aux spectateurs surtout lorsque l’on s’attend, comme c’est le cas au Grand Palais, à ce qu’une exposition au sujet érudit draine les foules.
      Voir la critique complète >>

    • 09/04/2011

      A peine le genre est-il né qu’il se place au-delà. Et cet au-delà, comme l’histoire de la peinture de paysage elle-même, semble infini. C’est pourquoi les nombreux jeunes artistes qui s’essaient aujourd’hui au paysage, souvent trop empêtrés dans le modèle photographique, devraient toujours s’en inspirer.
      Voir la critique complète >>

    • 01/04/2011

      L’accumulation de paysages historiques idéalisés risque d’en lasser plus d’un.
      Voir le site >>

    • 25/03/2011

      Signés Carrache ou Elsheimer, Rubens ou Claude Lorrain, les paysages, au carrefour des influences, sont réalistes et idéalisés à la fois. Composés en atelier (…), ils sont empreints de noblesse et de gravité, peuplés de petits personnages et parcourus d’architectures souvent imaginaires. (…) Ces paysages élégiaques semblent les vestiges d’un temps où l’homme et la nature vivaient en harmonie.
      Voir la critique complète >>

    • 15/03/2011

      C’est à Rome, de Carrache à Poussin, que le paysage devient un genre majeur. (…) Si l’on veut se faire une idée du paradis au XVIIe siècle, cette promenade en quatre-vingts tableaux et vingt dessins romains est idéale. Venus majoritairement du Louvre et du Prado, voilà des paysages plus pensés que rêvés. Où tout n’est qu’ordre, sérénité, douceur et raffinement.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (168)

    • nathgael
    • geoffroy.guigou
    • nanou
    • azza
    • sabrina75
    • olsi
    • pazuzu
    • gregoire.lefevre1
    • babelonflorens
    • clloisir
    • a.benhayoun
    • Argonaute du Pacifique
    • diane-d
    • elizabeth.migeot4101
    • justinegautier92
    • mortensen
    • thuytien.hoang
    • fabienne.hippolyte
    • celbaurain
    • annelise.paillet
    • gaelle.crenn
    • claire.dewaal
    • vogelamelie
    • jean.csap
    • elodieal
    • rina.nakazawa
    • enora
    • ma
    • lisa-b
    • julie.eugene
    • chjammet
    • emma.pierre
    • alvauch
    • charlotte.wilkins
    • laura.ionita.528
    ...et 133 autres personnes

    Ils l'ont vue (91)

    • kily
    • hadrien
    • jcs
    • victran
    • lenamariap
    • vincent.blanchard.142
    • nick
    • flore
    • caoloun
    • n.hoang
    • joh-peccadille
    • lilou-398393
    • web
    • teoprime
    • suguye234567
    • gisele-dronne
    • zazaie
    • isabelle_lila
    • mc.blanc
    • julie.monne
    • camillegoujon7900
    • noemiearnoux.delodi
    • cyrildejean
    • felip19
    • aurorepapeguay
    • sarah522
    • morganeloar
    • nicolas4880
    • vincecoaster
    • hardyfrancoise36
    • belphegor
    • PPP
    • amduclosel
    • nathalie.poncin2
    • yavgfr
    ...et 56 autres personnes