Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Time Machines

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Time Machines et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Time Machines

Time Machines

Claire Bouleau

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    « Time Machines » évoque le temps qui passe, le rêve américain, la nostalgie. Ultimes vestiges d’un monde à jamais disparu, ces véhicules sont émouvants et porteurs d’histoires. Chacun s’approprie l’image et part dans une réflexion qui lui est propre. L’approche est intime, un peu secrète mais tellement révélatrice. L’idée de « Time Machines » est née en 2010. Alors que Claire Bouleau rassemble des photographies pour un livre, elle est frappée par un constat : partout où elle a voyagé dans le monde, elle a pris des clichés de vieux véhicules abandonnés. S’ils attirent son oeil de photographe, c’est qu’ils lui racontent des histoires. Cette française établie aux Etats-Unis décide alors d’aller plus loin, de traverser le pays à la découverte de ces vieilles voitures et de leurs secrets. Deux rencontres capitales vont présider à la naissance de « Time Machines » : Walter dans le Deep South et Don dans l’Arizona. Ces véhicules du milieu du siècle dernier ont connu leurs heures de gloire. Grâce à l’automobile, l’Amérique découvre les voyages transcontinentaux, les distances abolies. Ces vaisseaux aujourd’hui échoués nous dépeignent les rêves oubliés, l’après-guerre : la naissance des paysages urbains bâtis autour des banlieues, les enfants de l’industrie automobile. L’Amérique est insouciante, optimiste. Ses espaces défilent en cinémascope dans les voitures. C’est histoire de ce désir de conquête de territoires à portée de main qui nous est offerte. Ces photos présentent le témoignage poignant de cette Odyssée. Ces êtres d’acier aujourd’hui soumis à la vitalité de la nature, gisent à l’intersection de l’histoire de ce continent. Claire Bouleau est née et a grandi à Paris. elle vit actuellement aux Etats-Unis. Dans ses photos, Claire Bouleau travaille à la manière d’un peintre, joue avec les contrastes, le clair-obscur, les ombres. Elle s’intéresse beaucoup à la relation entre la nature et l’homme et cherche à provoquer des émotions chez le spectateur. L’évident est parfois caché et ce qui est invisible apparaît pour devenir familier.

    Dates 01/06/2011 - 30/06/2011
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    Site officiel Barclays
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique