Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Ode au grand art africain

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Ode au grand art africain et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Ode au grand art africain

Masque

Kwele,
 Gabon, 
ancienne 
collection 
Tristan 
Tzara.

 Collecté 
avant 
1930.

 Musée 
Barbier‐Mueller, 
Genève, 
inv.
1019‐80


Ode au grand art africain

Les statues meurent aussi

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    En
 cette
 année
 qui
 célèbrera
 le
 cinquantenaire
 des
 premières
 indépendances
 africaines,
 Parcours
 des
 mondes
 propose,
 en
 partenariat
 avec
 la
 Monnaie
 de
 Paris,
 une
 exposition
 intitulée
 «
Ode
 au
 grand
 art
 africain
:
 Les
 statues
 meurent 
aussi
»
qui 
se 
tiendra
 du 
8 
septembre 
au 
2
 octobre 
2010. 

 Articulée
 autour
 du
 court‐métrage
 éponyme
 réalisé
 par
 Alain 
Resnais 
et 
Chris
 Marker 
en
1953,
 cette 
manifestation
 ambitieuse
 permettra
 de
 redécouvrir
 des
 icônes
 de
 l’art
 africain
 et
 le
 regard
 de
 deux
 grands
 auteurs
 sur
 un
 art
 résolument
 autre,
 où
 «
l’homme
 n’est
 jamais
 séparé
 du
 monde
»
(Marker).
 Elle
 mettra
 en
 exergue
 les
 accents
 avant‐gardistes
 de
 ce
 film
 et
 retracera
 l’histoire
 unique
 qui
 vit
 s’unir
 dans
 une
 aventure
 passionnée
 le
 talent
 de
 deux
 grands
 réalisateurs
 et
 le 
regard
 des
plus 
importants 
collectionneurs 
de 
l’époque 
tels 
Tristan 
Tzara 
ou
René 
Rasmussen. Pour
 la 
première 
fois,
 une 
partie
 des 
œuvres
 présentées
 dans 
ce 
film
 et 
conservées 
aujourd’hui 
dans 
les
 plus
 grands
 musées
 (Barbier‐Mueller,
 Dapper,
 etc…)
 et
 collections
 privées
 seront
 rassemblées
 dans
 une
 exposition 
et 
exposées 
en 
marge
 de 
la
diffusion 
du 
film 
en boucle
 dans 
les 
salles 
de 
la 
Monnaie
 de
Paris.
 Elles
 seront
 accompagnées
 de 
tirages 
grand 
format
 de 
nombreux
photogrammes 
du 
film,
 pour 
mettre
 en
 exergue
 le
 travail
 de
 composition
 et
 d’interprétation
 de
 Ghislain
 Cloquet,
 directeur
 de
 la
 photographie
 qui
 reçut,
 en
 1981,
 l’oscar 
de 
la
 meilleure
 photographie
 pour
 son 
travail
 sur 
Tess.

 
Un
 catalogue
 richement
 illustré
 regroupera
 l’intégralité
 des
 pièces
 utilisées
 dans
 le
 film
 et
 retracera
 leur 
histoire
 et 
leur 
importance
 dans
 le 
développement 
de 
la 
reconnaissance 
des 
arts
 africains.
 


    Dates 08/09/2010 - 02/10/2010
    Domaine arts premiers
    Périodes XXe siècle, XIXe siècle, XVIIIe siècle, XVIIe siècle, XVIe siècle, moyen-âge, antiquité
    Site officiel Monnaie de Paris
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (5)

    • mikaeleon
    • mc.monfrais
    • jeandey21
    • said_df
    • mvatier

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.