Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Du pain et des trains

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Du pain et des trains et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Du pain et des trains

L’épreuve du feu

triptyque 30×45

Du pain et des trains

Attention au pain !

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Mais c’est n’importe quoi ! Aucun rapport ! Le pain, cela se mange, hein ! Allez donc croquer un moyeu de wagon ! Et puis le pain, quand c’est bien fait, c’est léger, agréable à manipuler, on peut le passer à son coPAIN (tiens ?). Alors qu’un train, bien construit, c’est lourd, difficile à faire bouger… Et puis et puis…. STOP ! Trop d’évidences, trop de « mauvais bon sens » ! La preuve est à Saint Romain de Popey ! Pourquoi ? Le pain et les trains sont éminemment utiles à la société, et – pour ne pas dire plus – aux habitants eux mêmes. D’ailleurs, très souvent, les personnes qui en ont fait profession travaillent dur, souvent la nuit. Pour manger son pain, prendre le train il faut attendre, attendre, attendre… tout simplement ! Que le levain travaille, que le chef de gare embouche son sifflet… Douces minutes qui s’égrènent, sans autre forme de responsabilité. Les soirs d’été, bien des quais de gare permettent d’écouter le chant du merle ; et dans les grandes villes on peut regarder les belles filles ! Attendre chez la boulangère ? La réponse est dans la question ! Plaisir d’attendre ; la patience redevient une vertu. Imaginez un monde sans train ! Des millions d’automobiles en plus, avec leur lot de poisons, de carcasses fumantes… Et puis combien d’amoureux ne se seraient-ils pas connus – grâce au train – s’ils n’avaient pu se rencontrer en jouant aux devinettes, en comptant le nombre de vaches… Imaginez un monde sans pain ! Autant dire : vivre sans camembert, sans crottin de Chavignol, sans petit rouge ou grand cru… Sans trucs qui fermentent, patiemment ; comme la vie en somme. Enfin, personne n’a réussi à interdire à quelqu’un de grignoter une petite baguette, en regardant défiler le paysage. Et puis, zut ! Du pain et des trains… En voilà une rime qu’elle est belle… Allez ! Salut ! Tchouc tchouc !!! Fanélie et Franck ouvriront la gare de Saint Romain de Popey (69) à 5 km au Nord de l’Arbresle (69) dimanche 22 mai de 14 à 21 h pour une exposition de photos et dégustation en musique

    Dates 22/05/2011 - 23/05/2011
    Domaines photographie
    arts graphiques
    Site officiel Galerimaginaire
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique