Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Huit maîtres de l’ukiyo-e

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Huit maîtres de l’ukiyo-e et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Huit maîtres de l’ukiyo-e

Torii Kyuonaga Kinharô chevauchant un ours, Circa 1788-90

Suzuki Harunobu, Parodie de Kikujidô « Le jouvenceau aux chrysanthèmes », 1766

Huit maîtres de l’ukiyo-e

Chefs-d’œuvre du Musée national d’Art Asiatique de...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le Musée national d’Art Asiatique de Corfou, unique en Grèce, possède une riche collection japonaise dont le noyau se compose de 1600 estampes. Elles ont été réunies par Gregorios Manos (1850-1928), ambassadeur de Grèce à Vienne de la seconde moitié du XIXe siècle au début du XXe siècle. Manos a acquis la plupart de ces œuvres à Paris après avoir quitté ses fonctions d’ambassadeur. Sa collection fait ainsi le lien entre le Japon, la France et la Grèce. Cette expo­si­tion réu­nit 150 œuvres des huit plus grands maî­tres de l’ukiyo-e sélec­tion­nées parmi cette col­lec­tion excep­tion­nelle : Sharaku, Hokusai, Hiroshige, Utamaro, Toyokuni, Kuniyoshi, Harunobu et Kiyonaga. Elle mon­tre de manière éclatante l’ori­gi­na­lité de ces huit artis­tes de l’époque d’Edo.

    Dates 28/09/2011 - 17/12/2011
    Domaines arts graphiques
    art asiatique
    Site officiel Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 27/01/2012

      Superbe ! Une exposition bien organisée, des oeuvres rares : valait largement le déplacement.

    • ';
    • 24/11/2011

      Cette exposition regroupe les grands maîtres du genre,elle est vraiment très complète et agréable à visiter.

    • ';
    • 23/11/2011

      Une magnifique exposition, qui illustre à merveille l’incroyable finesse de l’art asiatique, et son goût pour le détail. La maîtrise de la gravure est d’autant plus impressionnante qu’on en distingue les reliefs. J’ai surtout aimé les coiffures des dames, et les représentations florales. Le catalogue d’exposition est passionnant ; à lire pour compléter l’exposition.

    • ';
    • 06/11/2011

      C’est superbe. Je suis en particulier époustouflée par les kimonos et leurs motifs.

    • ';
    • 22/10/2011

      Superbe exposition !

    • ';
    • 30/09/2011

      Panorama assez complet de cet art merveilleux où la nostalgie se conjuguait au présent, l’arrangement des kimonos, des chevelures ou la description des paysages bercent dans le rêve non exempt de cruauté du « monde flottant »

    • ';
    • 29/09/2011

      Très intéressant de découvrir cet art que je ne connaissais que par les livres. Joli mise en page du texte mais contenu un peu lourd pas très passionnant pour une novice comme moi

    • ';
    • 05/12/2011

      Un art aussi raffiné qu’apaisé.
      Voir la critique complète >>

    • 24/11/2011

      Quoi de plus exotique qu’une exposition à Paris d’estampes japonaises issues d’une collection grecque découverte grâce à des chercheurs britanniques ? (…) Les huit maîtres majeurs de l’ukiyo-e, parmi lesquels Harunobu, Sharaku, Hokusai ou Hiroshige, sont tour à tour présentés par un ensemble emblématique de leur production.
      Voir le site >>

    • 29/10/2011

      Cette exposition ne présente qu’une infime partie de ses trésors : 150 estampes sur 1 600, montrées pour la première fois en France. Mais elle résume à merveille cet art de l’ukiyo-e (« image d’un monde flottant ») qui s’épanouit durant l’époque Edo (1603-1867).(…) Ces compositions semblent contenir en germe une partie de la photographie et de la bande dessinée du XXe siècle. De Hokusai et de ses confrères, Gregorios Manos avait bien raison d’être fou.
      Voir la critique complète >>

    • 18/10/2011

      L’événement mérite d’être relaté : huit maîtres de l’Ukiyo-e sont à l’affiche durant plusieurs semaines à la Maison de la culture du Japon. Plus de cent cinquante oeuvres, véritables trésors de l’estampe japonaise, réalisées par les plus grands artistes des XVIIIe et XIXe siècles, ont été prêtées par le Musée national d’art asiatique de Corfou pour une exposition exceptionnelle (…).
      Voir le site >>

    • 28/09/2011

      L’émotion du visiteur qui évolue dans les salles de la Maison de la culture du Japon à Paris égale celle des chercheurs qui, en 2008, ont découvert les trésors cachés dans la collection du diplomate Gregorios Manos (1850-1928).
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (165)

    • kily
    • lyria
    • varna
    • hadrien
    • melow
    • celiaconil
    • babelonflorens
    • remi-f
    • a.benhayoun
    • jcs
    • Argonaute du Pacifique
    • justinegautier92
    • maxbonhomme
    • mvatier
    • pierre.mariereau
    • alice.martel
    • joh-peccadille
    • lilou-398393
    • aurore.sun
    • gautier.broux
    • sarah_poudroux
    • fumiko_shioda
    • lulith-hichihara
    • julie.eugene
    • ars506
    • olivier2236
    • kahnfrancois
    • zazaie
    • marie.adamski
    • magali.sautreuil.3
    • Flowersonthewall
    • lu
    • Djeepy1
    • mc.blanc
    • laurence.benoit
    ...et 130 autres personnes

    Ils l'ont vue (39)

    • dominique.branger
    • agnes
    • papposilene
    • camille-beyle
    • cebolang
    • mellecolibri7662
    • nick
    • adele_bloch_bauer
    • web
    • c.papp
    • fabienne.dumortier6505
    • Aramusan
    • francoisbailly
    • margaux-s
    • eri
    • christine.fantin
    • chloe.duquesnoy.1
    • camille.ploix
    • claudineh
    • charlotte.stephan.35
    • herminien2
    • Charly
    • claire.blumenfeld
    • who_is_ju
    • gdufilho
    • brice.chobeau
    • benoit-sovouc
    • fredwatravel
    • gaellesamy
    • helene.lartigou
    • florentdelaporte
    • mo_boyer
    • florine.m
    • jynn
    • hullo
    ...et 4 autres personnes