Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Bernar Venet

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Bernar Venet et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Bernar Venet

86.5° Arc x 16 – Place d’Armes

Effondrement : 225.5° Arc x 16 – Apollo Bassin

219.5° Arc x 28 – Parterre d’Eau

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    « En 2011, c’est donc Bernar Venet qui est l’invité du château de Versailles. Il y succède à Takashi Murakami qui a, on le sait, suscité, en 2010, auprès d’un large public, un intêrét considérable. En choisissant Bernar Venet, le château de Versailles souhaite mettre en valeur l’œuvre d’un artiste français dont le travail, intense et rigoureux, ne cesse de poser la question de la relation de l’art avec le paysage et l’architecture et donc également avec le temps et l’histoire. Par ailleurs et pour la première fois, l’Etablissement a fait le choix de présenter l’une des œuvres de l’exposition annuelle d’art contemporain dans le domaine de Marly dont il a désormais la responsabilité. Tout cela me réjouit d’autant plus que j’ai pour Bernar Venet une ancienne et très amicale considération. C’est un artiste qui ne cesse de défricher sa propre œuvre et qui, trait de caractère tout à fait remarquable, sait porter sur les œuvres des autres artistes un regard attentif et pertinent.  » Jean-Jacques Aillagon, Ancien ministre, Président de l’Etablissement public du musée et du domaine national de Versailles.

    Dates 01/06/2011 - 01/11/2011
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Château de Versailles
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 01/11/2011

      Quelques installations très heureuses (place d’armes notamment),avec le souci de répondre, d’interpréter le temple du classicisme, mais la sculpture « effondrée », à proximité du grand bassin, ressemble fort à un étron … Faute de goût ?

    • ';
    • 12/10/2011

      De belles courbes et de beaux espaces créés à même de rivaliser avec la grandeur et la splendeur d’un lieu très strictement académique… Un duel très intéressant !!

    • ';
    • 06/09/2011

      excellent, un choc en effet, superbe introduction de Louis XIV, avec la simplicité de l’essetiel juste un regret les pieces des jardins sont de mon point de vue légèrement sous dimenssionnées

    • ';
    • 28/08/2011

      un nuage d’insolence dans un ciel de classicisme ! Parfait.

    • ';
    • 15/08/2011

      Un mariage réussi entre les courbes de Venet et la rectitude de Versailles.

    • ';
    • 03/08/2011

      Bel exemple d’intégration d’une oeuvre contemporaine dans un cadre ‘classique’.

    • ';
    • 19/06/2011

      Curieux, grandiose, mais un choc de lignes, de matériau, du moderne abstrait dans le temple du classicisme ! A voir au soleil. Louis XIV auréolé sur la Place d’Armes, c’est fort !

    • ';
    • 10/06/2011

      Efficace! C’est le qualificatif qui vient à l’esprit à la vue des oeuvres de Bernar Venet installées aux abords du château de Versailles. Efficace, car la monumentalité minimale de ses dispositifs sculpturaux s’installe là sans emphase (…). Fortes et discrètes à la fois, les six sculptures réparties dans les extérieurs du domaine, toutes créées pour l’occasion, engagent une partie physique qui jamais ne tourne à l’avantage de l’un des compétiteurs.
      Voir le site >>

    • 31/05/2011

      Par-delà les chiffres (60 tonnes, 22 mètres de haut) et les contraintes techniques (il a fallu dépaver la cour pour y poser une résille métallique destinée à ancrer la sculpture), le geste est remarquable. (…) La surprise vient de ce que les oeuvres de Venet s’intègrent réellement bien à Versailles.
      Voir la critique complète >>

    • 31/05/2011

      Mais ce Français de New York (…) a une foi en lui qui déplace les montagnes. Elle lui donne une liberté certaine pour prendre pied sur l’espace hors d’échelle de Versailles. Ses sculptures y respirent bien, s’imposent avec un naturel inattendu près du Parterre d’eau, du bassin d’Apollon ou à Trianon, près du bassin du Fer à cheval. Tout le monde n’aimera pas ce « geste conceptuel ». Ni le but de l’art ni celui de cet artiste si populaire en Colombie, en Allemagne, au Québec et surtout en Corée. À voir et à jauger.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (135)

    • gyzmo
    • nanou
    • sebastienmagro
    • mc.monfrais
    • camille.fle
    • baboonnette
    • sylvain.lozano5
    • victran
    • elric.rozet
    • sandra.soetens
    • dufilsaudrey
    • arnaud-lefeuvre
    • clotilde.pointivy
    • alix.heuer
    • bresson.claire
    • julie.eugene
    • rejane
    • guyot.siam
    • epure
    • fabmuse56
    • claire.reigneau.desproges
    • STEPHANIE
    • aurore.hondet
    • morgane.baer
    • antoinette.baraev.3
    • gori27
    • marie.moignard
    • kfauconnet
    • anna061179
    • jean-marie.poitrot
    • manguee
    • samuel-belfond
    • charles.parent
    • lemaire_pauline
    ...et 100 autres personnes

    Ils l'ont vue (94)

    • albertine
    • papposilene
    • hadrien
    • mathilde.simonian
    • just--me83
    • fccf.newsletter
    • peparose
    • anne.pauline.mathieu
    • carine.cauville
    • franchesca.zanelli
    • lilou-398393
    • paris2010
    • ciocanelro8070
    • fabienne.dumortier6505
    • MasterOogway
    • nicolas-lauriane
    • 260volt
    • liliwalwer
    • jeanphilippe.meline
    • meriam.bensassi
    • goobitchou
    • Aurelie
    • Ansid
    • vanros
    • a.ch
    • baumberger.Elsa
    • marie-a
    • emmanuelle.goumarre
    • pamelalynnc
    • titisa91
    • nureinwort
    • marion.garczynski
    • charlottecornaton
    • jessica-p
    • mathilde-m
    ...et 59 autres personnes