Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Point par point

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Point par point et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Point par point

Point par point

Portraits de femmes rebrodés

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Véra Amsellem ouvre sa galerie du 48 rue du Roi de Sicile à Paris (4ème) à une exposition à la fois audacieuse et évidente du peintre et dessinateur Philippe Massis. Alexandre Jardin écrit de lui : « Il murmure avec la pointe de son pinceau que les femmes restent son unique horizon (…) et qu’il est possible d’être un grand peintre heureux. » L’influence discrète de Matisse, de Klimt ou de Masson laisse cependant deviner un univers plus complexe et riche qu’il n’y paraît. L’exposition « Point par point » propose donc essentiellement des portraits de femmes, dont deux en grand format (120×140 cm et 140×110 cm), en noir et blanc. Il s’agit de dessins épurés à l’encre de chine traités en broderie, d’une extrême élégance. La broderie permet de faire affleurer les reliefs sur l’étoffe tendue (encadrement plexi et bois) et de lui apporter une respiration intense. Philippe Massis aborde grâce à elle une technique traditionnelle sur un mode contemporain. Quatre portraits brodés de 30×40 cm et deux paysages brodés du même format enrichissent l’exposition, complétée par quatre portraits (30×40 cm) en dessin à l’encre de chine, l’ensemble en noir et blanc. Philippe Massis part de dessins à l’encre de chine. Il procède à une première esquisse sur un calque, puis utilise un second calque où figure le dessin épuré ainsi que les pleins, les ombres et le code couleurs. Un carbone permet de transposer le dessin sur le tissu (feutrine ou toile de coton blanches). Il transmet alors ces éléments à la brodeuse, Mimi Tricotin. Mimi tricotin est une passionnée des travaux manuels. A 81 ans, mariée et mère de famille, elle habite une petite ville d’Alsace. Elle a travaillé toute sa vie comme secrétaire de direction et professeur de secrétariat. Mais elle a toujours pratiqué les arts manuels : le tricot surtout, d’où son nom. C’est Philippe Massis qui lui a demandé d’effectuer la transposition brodée de ses dessins, et elle a accepté avec enthousiasme. Pour ce travail elle utilise le point de tige (pour les lignes) et le point lancé (pour les pleins). Très perfectionniste, Mimi Tricotin privilégie la fidélité au dessin d’origine et la perfection des finitions. Cette exposition est un défi pour l’artiste et pour Véra Amsellem : elle s’est éprise de ces petits points en grand format qui sont des œuvres uniques, audacieuses, clin d’œil au classicisme, tout en étant très contemporaines.

    Dates 10/05/2011 - 23/06/2011
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel 5 Contemporary
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (3)

    • julie.eugene
    • claire.reigneau.desproges
    • m.duhamel

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.