accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
9 • 53  / Lisboa /

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition 9 • 53 / Lisboa / et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

9 • 53 / Lisboa /

Mateus Camacho

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


La peinture géométrique et colorée de Mateus Camacho nous fait entrer dans un univers de lumière. Pour la deuxième fois à octObre, le peintre Lisboète vient nous parler de villes et de fleurs. La peinture de Mateus Camacho est influencée par l’île de Madère : il y est né en 1970 et participe encore chaque année à l’installation des tapis de fleurs pour les processions de juillet. La passion qu’il nous dévoile aujourd’hui est celle qu’il porte à Lisbonne, où il vit et travaille. Il en connait chaque muraille, chaque Palais. Et aussi, avec le coeur, l’intérieur des murs et leur velouté aux couleurs brillantes et passées, réfléchies par la céramique des azulejos. Suivre le travail de Mateus Camacho est exaltant : il fait partie de ces artistes qui transforment non seulement notre regard sur le monde mais le monde lui même. Comme si les oeuvres de Mateus portaient en elles les éléments du monde, les fleurs, la montagne, la mer, le fleuve, capables de transformer la chimie du vécu, du réel. Nous nous réjouissons, grâce à Mateus Camacho, de faire se rejoindre notre Place de la République et l’Océan et le Tage. Et de pouvoir y guetter encore longtemps les traces de son passage, comme un camaïeu, comme un air de fado. Mateus Camacho a exposé à Lisbonne en 2010, 2007 et 2004 ; à Luxembourg (Institut Camões) en 2009, à Madère et à Paris (galerie octObre, exposition / Mateus /) en 2008.

Dates 16/03/2011 - 16/04/2011
Domaine peinture
Période XXIe siècle
Site officiel Galerie octObre
  • nom_membre

    Connectez-vous

    Pour poster une critique

Ils ont envie de la voir (1)

  • julie.eugene

Ils l'ont vue

Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.