Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Charlotte Bonaparte

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Charlotte Bonaparte et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Charlotte Bonaparte

Vue de Rome depuis la villa Malta

John Newbolt (Londres, 1805 – actif à Rome jusqu’en 1868) 1834 Huile sur toile

Monte Forato près de Seravezza

Charlotte Bonaparte (Mortefontaine, 1802 – Sarzana, 1839) vers 1830 Aquarelle sur papier

Villa Mills sur le Palatin

Charlotte Bonaparte (Mortefontaine, 1802 – Sarzana, 1839) vers 1826 Mine de plomb, encre et aquarelle sur papier

Charlotte Bonaparte

Une princesse artiste

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Charlotte Bonaparte (1802-1839), nièce de Napoléon Ier, cadette des deux filles de Joseph, roi d’Espagne, est une princesse au destin singulier, injustement méconnue de nos jours. Ses goûts artistiques qui la portent à dessiner et à peindre, lui font rencontrer les artistes de son temps avec qui elle tisse des liens d’amitié. Sa mère, Julie Clary, fait le choix de ne pas suivre son mari à Naples, et en Espagne, et préfère vivre avec ses deux filles, Charlotte et Zénaïde dans sa résidence de Mortefontaine. Elles partagent leur vie entre le calme de cette demeure et les fastes impériaux de la Cour. A la chute de l’Empire, alors que son père gagne les Etats-Unis d’Amérique, le destin politique des Napoléonides la force à une vie d’errance qui la conduit par Francfort et Bruxelles, outre Atlantique, en Italie puis en Angleterre avant de se fixer à Florence et à Rome. Sa personnalité forte et attachante lui ouvre les portes d’une société cultivée et internationale, où elle suscite l’admiration. A Bruxelles, elle devient l’élève de David. Toute sa vie elle fréquente des artistes, notamment ceux actifs à Rome et Florence dans les années 1830, Italiens de naissance ou étrangers de passage dans la tradition du Grand Tour. Cette exposition propose de faire découvrir ses albums de dessins et d’aquarelles, conservés par le Museo Napoleonico de Rome. S’ils attestent de l’intense activité artistique de Charlotte, ils renferment aussi de nombreux témoignages graphiques des artistes qui l’entourent (Bartolomeo Pinelli, Léopold Robert, Michel Stapleaux, François Granet, Charles Müller, Charles Doussault, Edouard Odier, Nicolas-Didier Boguet, Samuele Jesi…) sans omettre des membres de sa famille ou des habitués de son « salon », amateurs éclairés. Aussi peut-on, à travers ces œuvres particulièrement significatives de la peinture romantique des années 1820-1840 et mises en perspective avec des souvenirs personnels de la princesse et des objets d’art des Bonaparte, parcourir les différentes étapes de la vie de la princesse Charlotte, de son existence souvent troublée, traversée non seulement par l’exil mais aussi par la mort prématurée de son mari, son cousin, Napoléon-Louis.

    Dates 20/10/2010 - 11/01/2011
    Domaines peinture
    histoire
    arts graphiques
    Période XIXe siècle
    Site officiel Musée national du château de Malmaison
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (10)

    • amacfly
    • fabienne-dumortier
    • dodolinettebleue
    • Sacha-Ursula
    • diane-d
    • peparose
    • meline-keloglanian
    • mbg.junior
    • ludovic.galerie
    • felip19

    Ils l'ont vue (1)

    • lenamariap
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.