Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
L’Orient des femmes

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition L’Orient des femmes et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

L’Orient des femmes

Voile de visage de Bédouine

Les voiles de visage,  » burqa’ « , sont portés uniquement par les femmes mariées. Cet élément du costume traditionnel, véritable parure, permet de connaître, selon sa couleur, sa forme et son décor, l’âge et l’appartenance tribale de la femme qui le revêt. Les voiles de visages jaunes sont ceux des femmes âgées, les rouges et les bruns (même très foncés) longs et courts sont ceux des jeunes femmes. Chaque femme réalise son propre voile qu’elle décore et personnalise selon ses propres goûts. Les femmes ont aujourd’hui abandonné le port de ces voiles.

Parure de tête de femme syrienne, qors

Ce bijou est constitué d’une feuille d’argent en forme de disque bombé, qors. Il est orné de cercles concentriques renfermant des volutes et des ronds exécutés au repoussé et retravaillés au burin. Quelques évidements au bord pour la couture. Ces éléments sphériques sont cousus sur la partie supérieure d’une calotte, tarbouch, confectionnée en feutre rouge et portée par les femmes Druzes de Syrie.

Manteau de fête de femme syrienne, dara’a

Un riche décor brodé se déploie sur la presque totalité du manteau. Il recouvre les manches, les épaules, les godets latéraux et le dos. Le point employé est le point de croix, herzat el tasallub, très utilisé au Proche-Orient. A Sukhné, les femmes réalisent les broderies soit directement sur la robe soit en utilisant un canevas à jours dont on enlève par la suite les fils une fois la couture achevée. Elles brodent généralement de droite à gauche en employant la méthode traditionnelle où chaque croix est formée après l’autre.

L’Orient des femmes

Vu par Christian Lacroix

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition L’Orient des femmes dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    Cette exposition est le fruit de la rencontre entre un regard artistique, celui du couturier Christian Lacroix et un regard scientifique celui d’Hana Chidiac, responsable des collections Afrique du Nord et Proche-Orient au musée du quai Branly. Elle présente une sélection de robes de fête, manteaux, voiles et coiffes ornés de broderies et d’applications de couleurs, portés par les villageoises et bédouines de Syrie, de Jordanie, des Territoires palestiniens et du désert du Sinaï. Les pièces exposées datent pour la plupart de la fin du XIXe siècle à nos jours. Elles témoignent d’une continuité des traditions et des savoir-faire dans un contexte social et politique qui a considérablement évolué au cours de cette période. Hommage aux femmes orientales, le parcours emmène le visiteur dans une déambulation poétique imaginée par Christian Lacroix, qui investit cet Orient de son imaginaire.

    Dates 08/02/2011 - 15/05/2011
    Domaine mode et costume
    Périodes XXe siècle, XIXe siècle, XXIe siècle
    Site officiel Musée du quai Branly
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 16/05/2011

      cette exposition était magnifique. on peut vraiment qualifier ces robes d’oeuvres d’art; la qualité des broderies laisse entrevoir l’amour et la patience de ces femmes, ainsi que leur sens du graphisme. les broderies sont d’une telle régularité qu’on les croiraient faites à la machine. Bravo !

    • ';
    • 15/05/2011

      A oublier : les commentaires. S’émouvoir de ces coffres-forts brodés de thalers Marie Thérèse. Ne pas s’agacer des mondaines qui s’extasient. Penser à l’expo de l’IMA sur le même thème il y a vingt ans et féliciter Hana Chidiac qui a su enrichir le fonds du musée à l’occasion de l’expo.

    • ';
    • 15/05/2011

      J’ai été assez déçue par cette exposition. Je m’attendais à plus de comparaisons entre ces robes traditionnelles et les créations de Christian Lacroix. Au lieu de ça, on se retrouve face à une série de robes et ornements traditionnels très beaux mais qui sont commenté par des phrases de Christian Lacroix pleines de pédantisme et d’autocongratulation. Seules les citations d’écrivains voyageurs ont pu trouver leur place au côté des tenues présentées.

    • ';
    • 05/05/2011

      Vite, vite avant qu’elle ferme allez voir la poésie de cette présentation…

    • ';
    • 01/05/2011

      SUBLIME! ENVOUTANT! FASCINANT! GENIAL! BESIDES, CHRISTIAN LACROIX!

    • ';
    • 30/04/2011

      Agréablement surprise. (même mon mari et mon petit-fils ont apprécié ce qui au départ était pour eux une expo « de filles ») Les collections sont bien mises en valeur (sauf les bijoux un peu entassés dans une petite vitrine). Quelle simplicité élégante dans ces robes modestement travaillées (broderie et coupe) par ces simples villageoises. Quel contraste avec la triste monotonie de leur vêture actuelle. Bonne idée, ces « mini-robes » spécialement confectionnées pour que nous puissions les « toucher ». Ce contact sensuel au sens propre du terme, nous fait mieux percevoir ce que sont ces « chefs-d’oeuvre ». Le « manque d’éclairage » est quelquefois un peu frustrant. C’est cependant une nécessité pour protèger la fraicheur des couleurs qui ont pu nous parvenir avec cette fraicheur grâce au fait que les robes devaient être remisées dans des coffres en bois (donc à l’abri de la lumière) une fois la « fête passée ».

    • ';
    • 27/04/2011

      Voyage émouvant, où l’on croit entendre les rires et les chuchotements de ces femmes, magnifiquement sublimées par ces couleurs et ces étoffes solaires… Un Moyen Orient enfin coloré et festif !

    • ';
    • 24/04/2011

      Oui, c’est beau, mais pour ce qui est du fond, des explications, sur l’origine exacte de ces femmes, leur quotidien… Rien. C’est uniquement visuel, on en prend plein les yeux, et c’est à peu près tout. Et l’amalgame « femme: robe » est assez… lassant. Même lorsque c’est Christian Lacroix qui choisit les pièces. Étonnant. Je recommande tout de même cette expo aux fans de textile!

    • ';
    • 19/04/2011

      Les pièces sont vraiment magnifiques. Quelles robes et tissus! En revanche, très mauvais point pour le Quai Branly, la lumière ne sert pas du tout l’expo. Certaines robes sont dans le noir, ou certaines partie (haut et bord des manches notamment). Il faut vraiment revoir ça!

    • ';
    • 12/04/2011

      Superbe exposition, la scénographie est originale. Petit bémol : on ne peut pas apprécier le dos des pièces. Cependant, cela reste un régal pour les yeux.

    • ';
    • 16/03/2011

      Magnifique exposition !!! Malheureusement, le musée est mal éclairé (c’est intentionnel, pour obliger le visiteur à être curieux !!!???) et on a beaucoup de mal à apprécier les broderies. Mais la mise en scène est remarquable (moquette commandée au Danemark d’après une photo de broderie !) et les objets somptueux !!! Expo à voir !

    • ';
    • 13/03/2011

      Magnifiques vêtements, bijoux et accessoires. Il est dommage que certains vêtements soient exposés trop loin ne permettant pas de voir le tissu, les motifs, le type de point … Par ailleurs il manque de la lumière à certains endroits et cela ne permet pas non plus d’apprécier les pièces.

    • ';
    • 02/03/2011

      de splendides pièces, une scénographie simple mais efficace ; j’ai cependant regretté que certains vêtements soient placés trop loin pour pouvoir en admirer tous les détails à loisir, ainsi que l’absence de commentaire sur les motifs, les techniques, les occasions précises où les femmes portaient ces vêtements, et d’une manière générale, le niveau très superficiel de l’information affichée. Peut-être le guide multimédia proposait-il autre chose ? Le « clou » du spectacle à mon goût : la vidéo montrant comment une femme jordanienne revêt l’immense robe longue de plusieurs mètres. Un régal de voir ces gestes tellement sûrs et rapides qu’on peine à les distinguer pour s’envelopper élégamment de cette masse de tissu !

    • ';
    • 21/02/2011

      Très jolie mise en scène de ces quelques robes dont finesses, couleurs et tissages nous émerveillent. On aurait aimé mieux comprendre les rites qui les entourent et voir des pièces moins récentes.

    • ';
    • 01/04/2011

      Une exposition originale et inattendue, plus séduisante que scientifique.
      Voir le site >>

    • 19/03/2011

      De cet Islam chatoyant et oublié, il a sélectionné cent cinquante costumes féminins. Suspendus à des fils, ils semblent s’envoler, tels de féeriques papillons géants, dans le musée du Quai Branly. Çà et là, Christian Lacroix livre quelques commentaires sur cette mode si belle venue d’un ailleurs et d’un hier qu’il idéalise peut-être un peu, et sur celle d’ici, dont il semble de plus en plus détaché.
      Voir la critique complète >>

    • 18/02/2011

      Ces créations exceptionnelles prennent aujourd’hui le chemin des musées tandis que la tradition périclite. (…) [Christian Lacroix] a su mettre son expérience au service du travail de ces femmes en ne laissant jamais sa voix de créateur célébré couvrir celle de ces artistes de l’ombre.
      Voir le site >>

    • 18/02/2011

      Une leçon de simplicité et d’inventivité. (…) Les vêtements d’apparat des paysannes et des Bédouines reflètent à la fois l’humilité et la richesse d’un art millénaire : la broderie. (…) Malgré la pénombre de la mezzanine, Lacroix a trouvé des artifices astucieux pour rendre cet écrin vivant (…) D’une élégante sobriété.
      Voir la critique complète >>

    • 18/02/2011

      Dans ce Croissant fertile, les jeunes filles confectionnent, dès la puberté, leur trousseau de mariage : robes et manteaux, étuis à fard, voiles et coiffes… Œuvre intime, ce jardin secret est semé de joie, de peine, d’espérance, de souffrance. C’est cet art populaire, mode d’expression méconnu, en voie de disparition, cet « Orient des femmes », que le musée présente, dans une mise en scène de Christian Lacroix : « Chaque robe est une autobiographie. »
      Voir la critique complète >>

    • 12/02/2011

      Dans le sillage de ces élégantes modestes et anonymes, le parcours est géographique (de la Syrie au Sinaï), mais aussi visuel, de la pénombre au soleil. Jusqu’à ce qu’on réalise que cette ligne est une boucle, éternel retour d’une danse des sept voiles à l’endroit-à l’envers dont Christian Lacroix serait la nouvelle Salomé.
      Voir la critique complète >>

    • 08/02/2011

      Des 150 pièces présentées, la première est certainement la plus émouvante. (…) Point de départ historique à ce défilé de silhouettes aux étoffes chamarrées, témoins de l’art millénaire de la broderie. (…) De la Syrie à la Jordanie et à la Palestine, les vêtements d’apparat des femmes ordinaires, portés lors des mariages et des naissances, en soie ou en coton selon les régions, brodés de fils d’or ou de laine, sont chargés de symboles.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (251)

    • flomaes
    • oanell
    • dominique.branger
    • albertine
    • murazakis
    • BeMartine
    • laurade
    • nanou
    • brokenglass
    • kily
    • gean
    • sabrina75
    • cecilem
    • audreynielsen
    • anissa.jabeur
    • mc.monfrais
    • leomania76
    • ewratislav
    • reckoner
    • mergyclemence
    • clloisir
    • maud.l
    • clement.bellet
    • baboonnette
    • clelia_del
    • a.benhayoun
    • annabel-laso
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • diane-d
    • elizabeth.migeot4101
    • shen.helene
    • benedicterocquain
    • debu.marine
    • expos
    ...et 216 autres personnes

    Ils l'ont vue (102)

    • corinegd
    • isacf
    • camille.fle
    • MarineBrnt
    • mathilde-j
    • jcs
    • peparose
    • flore
    • alinelejean
    • marie-c
    • julia-pentecouteau
    • lilou-398393
    • claire.pierre4
    • ma
    • celiaroussin
    • lulith-hichihara
    • camilleserra
    • web
    • cycy055
    • gisele-dronne
    • helenecazalis
    • c.papp
    • mademoisellej
    • laraks99
    • alba-r
    • amandine.manget
    • anna-f
    • aniouchka
    • ingridpointwalle
    • jennifer-uddin
    • camille-rondot
    • Rouckaque
    • aurorepapeguay
    • cl.lafuente
    • mamie.dan
    ...et 67 autres personnes