Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La Pesanteur et la Grâce

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La Pesanteur et la Grâce et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La Pesanteur et la Grâce

Sans titre

Emmanuel Van der Meulen Installation au College des Bernardins

Resonance Twenty-One

Callum Innes, 2009

La Pesanteur et la Grâce

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    L’exposition « La Pesanteur et la Grâce » entend traiter des rapports qui peuvent exister entre l’abstraction et la question spirituelle. Pourquoi ce choix ? On peut bien sûr envisager l’abstraction sans spiritualité, comme il existe une expression artistique de la spiritualité qui ne passe pas par l’abstraction. Toutefois l’abstraction a très tôt revendiqué une relation avec la dimension spirituelle : Vassili Kandinsky, peintre en 1910 de la première toile délibérément abstraite, est aussi l’auteur d’un essai fondateur « Du Spirituel dans l’art et dans la peinture en particulier » paru en 1911. Une autre tradition plus récente insiste davantage sur l’effet provoqué sur le spectateur lui-même que sur la représentation du monde de l’esprit. C’est ce qui constitue selon Éric de Chassey, commissaire de l’exposition « La Pesanteur et la Grâce », la distinction entre abstraction spiritualiste et abstraction spiritualisante. L’exposition « La Pesanteur et la Grâce » rassemble en effet, des artistes qui créent des oeuvres induisant un état spirituel chez ceux qui les reçoivent. Le caractère spiritualisant des oeuvres tient au fait que les images créées ne sont pas déterminées par avance mais naissent de la manipulation des matériaux bruts pour provoquer un effet sur le spectateur, le faire accéder à la dimension spirituelle sans l’avoir par avance déterminé. Il s’agit pour eux de poser devant le spectateur une matérialité élémentaire, très élémentaire, et de donner à sentir l’oeuvre en cours, la création à venir. Pour tous, le contenu se dévoile, s’ouvre dans la fabrication elle-même, une fabrication qui n’implique pas de savoir-faire mais une espèce de dépossession, de déprise de la maîtrise, d’abondon, de manière à se mettre en retrait pour que ce soient les oeuvres elles-mêmes qui se fassent, comme si elles pouvaient se faire d’elles-mêmes.

    Dates 23/04/2010 - 12/09/2010
    Domaines art contemporain
    installation
    Période XXIe siècle
    Site officiel Collège des Bernardins
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 10/09/2010

      Si pesanteur et grâce il y a, c’est surtout grâce au lieu. Peu importe la qualité des œuvres sises à l’intérieure du collège des Bernardins. En l’occurrence, malgré le discours élaboré du petit guide offert à l’entrée de l’exposition qui tente de légitimer les œuvres, on n’est guère convaincu ni enthousiaste. Reste donc la grâce du lieu, qui vaut toujours le déplacement.

    • ';
    • 01/06/2010

      L’exposition a choisi 5 émissaires contemporains dont l’abstraction témoigne d’un ascétisme, d’une rigueur et d’une humilité propres au lieu qui les accueille. (…) C’est là toute la grâce de ce moment d’art, l’absolue présence des oeuvres sans qu’elles s’imposent; des oeuvres comme autant de passages, de voies vers la spiritualité.
      Voir le site >>

    • 23/04/2010

      La pesanteur du bois, du métal, des toiles accède à la grâce, dans un accrochage harmonieux, épuré et aérien. Sans prétendre donner de réponses sur l’abstraction ou la spiritualité, l’exposition se vit comme un moment de recueillement et de quiétude au coeur de Paris, en apesanteur.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (28)

    • nicolasdeleudeville
    • phonad
    • tuanminh10
    • denis
    • isabelleberchon
    • microchou
    • nanou
    • mecenarts
    • sacha.rey2540
    • bonie
    • liloolinsolente
    • olsi
    • sophie
    • fabienne-dumortier
    • anne.coron
    • srealdelsarte
    • mariecharvet
    • sophmabille
    • lysdemars
    • gwenaelle.bizot
    • pierre-courbin
    • didiergenin
    • anthuet11
    • mangajolie
    • sarah.banner
    • baboonnette
    • stephane.smadja

    Ils l'ont vue (4)

    • corinegd
    • mergyclemence
    • morganouledoze23
    • floriane.herrero
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.