Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Mikael Levin

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Mikael Levin et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Mikael Levin

Marché, centre-ville

Mikael Levin Photographie

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    L’oeuvre photographique de Mikael Levin – principalement en noir et blanc – questionne les notions d’identité, de mémoire et donc d’oubli ; elle prend la forme d’enquêtes, d’explorations, dont elle offre des traductions visuelles. Cristina’s History, primé par le jury du prix Maratier, est un récit en images qui retrace, à travers l’histoire européenne moderne, faite d’espoirs sans cesse anéantis et refondés, l’itinéraire, sur quatre générations, d’une famille juive, celle de l’artiste, depuis Zgierz, en Pologne centrale, jusqu’à la Guinée-Bissau, en passant par Lisbonne. À ces trois lieux, photographiés entre 2003 et 2005, correspond, à chaque fois, un récit qui croise la biographie des personnages et les événements historiques auxquels elle est liée. Cristina’s History congédie toute idée de progrès continu. Pour autant, la nostalgie n’y a pas sa place, et pas davantage l’affirmation d’une identité intangible. Au contraire, cette histoire atteste de la possibilité d’inventer sa vie, à partir d’une tradition. Si le récit – ou du moins l’idée d’un récit – a sans doute décidé du projet photographique, le texte et les images suivent en fait des lignes parallèles ; c’est dans cet écart qu’ils sont en rapport : entre le récit de différents passés et les images de présents proches, entre les personnages décrits et les lieux où ils ne sont pas, entre l’espace narratif, le plus souvent familial, et l’espace visible, généralement public. De cette simplicité travaillée par des complexités nombreuses, procède la qualité poétique d’une oeuvre d’inspiration documentaire, et son caractère profondément autobiographique bien que l’auteur n’y apparaisse jamais. Dans chacun des trois espaces, des images sont projetées (paysages urbains, photos de famille, manuscrits, cartes postales d’époque), des photographies sont présentées, et un texte dit par l’artiste évoque, à travers l’histoire familiale, l’histoire de la modernité, des guerres, des empires, du colonialisme.

    Dates 09/04/2010 - 18/07/2010
    Domaine photographie
    Période XXIe siècle
    Site officiel Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (MAHJ)
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique