Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Murakami Versailles

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Murakami Versailles et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Murakami Versailles

Oval Buddha Silver

Takashi MURAKAMI – Oval Buddha Silver 2008, Argent – 136.5 x 80.5 x 78 cm

Flower Matango

Takashi MURAKAMI – 2001 – 2006 FRP, peinture à l’huile, acrylique et métal – 315 x 204,7 x 263 cm

Tongari-Kun

Takashi MURAKAMI – 2003 – 2004, Fibre de verre, acier et huile, acrylique et peinture uréthane – 700 x 350 cm

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Présentation de Murakami Versailles - 3/11/2010

    Quel intérêt d’exposer de l’art contemporain à Versailles ? La réponse de Jean-Jacques Aillagon, Président de Versailles - 3/11/2010

    Pourquoi Murakami ? Jean-Jacques Aillagon répond à des questions de visiteurs - 3/11/2010

    Arte journal – Takashi Murakami à Versailles - 11/11/2010

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Murakami Versailles dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    « Pour un japonais, y compris moi, le Château de Versailles est l’un des plus grands symboles de l’histoire occidentale. C’est l’emblème d’une ambition d’élégance, de sophistication et d’art dont la plupart d’entre nous ne pouvons que rêver. Bien sûr nous comprenons que l’étincelle qui a mis le feu aux poudres de la révolution est directement partie du centre du bâtiment. Mais, sous de nombreux aspects, tout est transmis à travers un récit fantastique venant d’un royaume très lointain. Tout comme les français peuvent avoir du mal à recréer dans leur esprit une image exacte de l’époque des Samouraïs, l’histoire de ce palais s’est étiolée pour nous dans la réalité. Donc, il est probable que le Versailles de mon imagination corresponde à une exagération et à une transformation de mon esprit jusqu’au point d’être devenu une sorte de monde irréel à part entière. C’est ce que j’ai essayé de saisir dans cette exposition. Je suis le chat du Cheshire qui accueille Alice au pays des merveilles avec son sourire diabolique, et bavarde pendant qu’elle se balade autour du Château. D’un sourire enjoué, je vous invite tous à découvrir le pays des merveilles de Versailles. » Takashi Murakami

    Dates 14/09/2010 - 12/12/2010
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Château de Versailles
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 25/04/2012

      C’était vraiment amusant de voir le mélange de style entre Murakami et le mobilier du château.

    • ';
    • 14/05/2011

      IL EXISTE DES MUSEES D’ART CONTEMPORAIN POUR CE GENRE D’EXPOSITION ! SI-IL VOUS PLAIT ARRETEZ LE MASSACRE,VERSAILLES CE N’EST PAS BEAUBOURG !!!!!!!!

    • ';
    • 25/12/2010

      Super expo qui associe le bling bling du XXIème avec celui du XVIIIème de Versailles!

    • ';
    • 20/12/2010

      J’ai adoré le décalage entre ces œuvres si colorées et réjouissantes et le lieu qui les a accueillies: ça a dépoussiéré un peu le château!!!

    • ';
    • 12/12/2010

      toujours aussi plaisant de visiter le chateau de versailles tous les ans grace à l’art contemporain !

    • ';
    • 15/11/2010

      Avant de me rendre à Versailles je trouvais l’idée originale; la rencontre de deux mondes éloignés dans le temps et l’espace. Mais il est difficile de comprendre et d’apprécier l’exposition. Il y a peu ou pas d’explications, trop de monde pour prendre le temps de regarder les différents éléments qui d’ailleurs passent parfois inaperçues dans un endroit aussi riche que le château de Versailles, et une redondance dans les œuvres.

    • ';
    • 05/11/2010

      Jean-Jacques Aillagon a oublié qu’il ne dirige plus Beaubourg, mais a tout compris du marketing et du buzz. Murakami à versailles ça sonne mieux qu’Arman à beaubourg. tous les musées anciens se lancent dans le contemporain; peut être qu’un musée d’art moderne n’a plus de sens ? à quand l’expo Rubens au musée d’art moderne ? enfin le dialogue entre moderne et ancien permettra sans doute d’apprécier la qualité du travail des anciens. Il y a des artistes plus passionnant que Murakami aujourd’hui et qui pourraient avec grandeurs et esprits rivaliser avec le cadre de Versailles.

    • ';
    • 03/11/2010

      Beau contraste entre les oeuvres de Murakami et les peintures un peu ennuyeuses et vieillottes de Versailles. Frais, amusant, coloré… Se regarde avec plaisir et légèreté malgré la foule. Pour les novices du travail de l’artiste, ses références ou de la culture japonaise, certaines oeuvres auraient mérités quelques explications afin de donner une dimension supplémentaire à l’exposition.

    • ';
    • 18/10/2010

      De la fraîcheur, de la poésie et de la chanson. Murakami a su donner un bon coup de balais dans les pièces poussiéreuses de notre château. C’est une exposition sans prétention, toute en rires et en couleurs. La naïveté des oeuvres de Murakami contraste avec l’air majestueux des sculptures et des peintures de Versailles, ce qui les rend tout de suite moins solennelles et plus sympathiques. On se croirait dans une cour de récréation: Murakami, petit garçon plein de malices, fier d’une sottise fraîchement commise, adresse à ses maîtres un sourire innocent et naïf auquel ils répondent par un regard attendri, et bienveillant.

    • ';
    • 01/10/2010

      « Murakami Versailles » donne l’impression de s’être goinfré tout un paquet de bonbons ad nauseam. (…) L’exposition du spécialiste du marketing artistique se dégonfle dès qu’elle se dévoile. (…) Murakami est resté bloqué sur un monde sucré et ne fait pas face aux enjeux à deux rares exceptions.
      Voir le site >>

    • 22/09/2010

      Murakami, redondant de kitsch, de spectaculaire et d’argent roi. (…) S’il a réussi a inverser la domination exercée par la culture américaine sur le Japon, ses sculptures ont définitivement fait passer l’empereur Murakami du côté d’un autre empire, celui du capitalisme mondial.(…) Planétaires, mainstream et lissées, ces oeuvres sont l’interface de notre économie globalisée.
      Voir le site >>

    • 15/09/2010

      Hors des écrins adaptés des galeries ou des musées d’art contemporain, le travail du japonais apparaît enfin dans toute sa lumière : grotesque. (…) C’est donc sur ce Versailles pour petites filles en fleurs que repose la vision de Murakami. (…) Pour le reste, l’esthétique « super-plate » revendiquée par Murakami s’accorde mal avec la profondeur du vieil or, les moirures des tentures de soie.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (140)

    • gyzmo
    • alexislaborde
    • orianedulaurent
    • hombeline
    • patriciapimodan
    • vannackuong
    • judepim323
    • agnes
    • laetitiaattalivergnier
    • chtou
    • vanessamo
    • luciebaudat
    • marinecastanier
    • gregwolf
    • anguenythoree
    • anissa.jabeur
    • fabienne-dumortier
    • mariecharvet
    • lodang
    • N. T.
    • mergyclemence
    • Sacha-Ursula
    • npaillier
    • paul-k
    • virginiebrun2001
    • billecocq
    • remi-f
    • pascale-ligeon
    • thomaleguay
    • davidpacheco
    • henri-wormser
    • i.mux.max
    • BCHRISTINEROBERT
    • maud.rondot
    • sylvain.lozano5
    ...et 105 autres personnes

    Ils l'ont vue (46)

    • pazuzu
    • laurefarantos
    • victran
    • pat
    • ninounita
    • annelise.paillet
    • cpaspourrien
    • vogelamelie
    • asophieepp
    • botitibo
    • julie.eugene
    • zazaie
    • jennifer.heim1
    • dlizeline
    • claire.reigneau.desproges
    • anna-f
    • manue
    • devil_corgi
    • wiki.vandekamp
    • Astrée
    • adriane.tonlop
    • giramew
    • bertrand-stephann
    • stepha-v
    • marion-c
    • coene.calypso6057
    • laulau
    • estelle.bourlaud
    • hippomel2000
    • emilianita
    • contact6879
    • e.demassini
    • veljkovic
    • doumerg.mc
    • Elfie
    ...et 11 autres personnes