Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Seconde main

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Seconde main et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

À travers une sélection d’ « œuvres sosies » réalisées entre les années 1960 et aujourd’hui, Seconde main infiltre les collections permanentes du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris / ARC. L’exposition revisite l’accrochage en explorant le principe de copie, de reprise, d’appropriation ou d’imitation pour en montrer la diversité et l’originalité. Elle propose un regard nouveau sur le principe d’une « seconde » signature et du « fait main ». L’exposition explore une problématique inhérente à l’histoire de l’art : la reprise en tant que base de l’apprentissage artistique, mais aussi constante de la création artistique. Dans les années 1960, différents artistes ont remis en cause les notions d’auteur et d’originalité au sein d’une économie de production de masse. Ils créèrent des œuvres identiques aux originales, mais dans une démarche conceptuelle que le postmodernisme incarnera dans les années 1980, avec les appropriationistes notamment. Seconde main osera dans le musée la confrontation physique de ces « reproductions » aux côtés de leurs originaux. L’œuvre sosie pourra aussi représenter un original parfois absent des collections. Cet accrochage sera enfin l’occasion de souligner, en les problématisant visuellement, les différences de ces approches, en apparence seulement similaires. En effet, nombreux sont ceux qui ont reproduit et réinterprété les mêmes artistes tels Duchamp ou Warhol sans pour autant que leurs œuvres soient identiques dans le fond. Le parcours ludique proposé par Seconde main propose ainsi de déjouer les attentes et les habitudes du public en terme d’attribution, d’ordre chronologique et de rapports de filiation. Il incite le visiteur à porter un regard critique sur ce qu’il voit et associe des générations différentes d’artistes comme autant d’anachronismes voilés. Les œuvres des collections sont confrontées avec des œuvres « anciennement attribuées » sorties des réserves pour l’occasion, et d’autres spécialement empruntées pour Seconde main.

Dates 25/03/2010 - 24/10/2010
Domaine art contemporain
Périodes XXIe siècle, XXe siècle
Artiste Bertrand Lavier
Site officiel Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)
  • nom_membre

    Connectez-vous

    Pour poster une critique
  • 13/10/2010

    Voici une démarche particulière parlé de la copie, mais de la copie critique. Les oeuvres copies mises parmi des originaux donne à voir l’art autrement. Une oeuvre, un gros autocollant noté Seconde main, un petit explicatif. J’aurai apprécié voir l’original à côté pour donner plus de sens encore ou même un visuel de l’original. Je me baladais en quête de ces peintures, comme en quête d’un plus. Le musée propose des visites guidées de cette exposition.

  • ';
  • 17/05/2010

    Le propos de cette exposition est incompréhensible. (…) Le vrai et le faux sous toutes ses formes se trouvent mêlés au fil d’un accrochage dépourvu d’explications. Seconde main est censée « mettre à l’épreuve nos critères de jugement et de valeurs ». Elle invite plutôt à penser que, pour accéder aux cimaises, on peut faire n’importe quoi.
    Voir la critique complète >>

  • 02/05/2010

    C’est le principe trouble de cette exposition d’oeuvres-sosies : les copies de toutes sortes ont droit de cité dans l’accrochage de la collection permanente. Ce parti pris d’une expo infiltrée donne à la visite un véritable suspense : même en connaissant (un peu) ses classiques, on finit par soupçonner les oeuvres historiques d’être des remakes, et vice versa.
    Voir la critique complète >>

  • 30/04/2010

    Autant de coups à double, triple bande ou plus encore, desquels sort non une typologie systématique mais un petit vertige délicieux offert à l’attention du visiteur et aux cadres de son musée imaginaire personnel. (…) Le parcours remplit sa promesse, sans l’ambition d’épuiser ou de systématiser ses enjeux.
    Voir le site >>

Ils ont envie de la voir (71)

  • orianedulaurent
  • baptistedl
  • anne
  • alinawolf
  • mecenarts
  • kirikoo
  • bonie
  • sophie
  • emaby
  • matthieuflory
  • N. T.
  • mergyclemence
  • j.dhuyser
  • mafe75
  • elsa.bizet
  • mangajolie
  • a.benhayoun
  • patricia.fabre
  • n.poureyron
  • huang.rosie
  • vilay.elodie
  • josephine.combe
  • courgipuce
  • irenelenoir
  • epelbaum_myriam
  • heloise.gazzola
  • mathilde-j
  • virginieh.bonnet
  • victran
  • lolou-a
  • elizabeth.migeot4101
  • just--me83
  • quentin.beun
  • annafellbom
  • tannaru00
...et 36 autres personnes

Ils l'ont vue (8)

  • amacfly
  • marionn-w
  • noctenbule
  • francoisbailly
  • estelle.bourlaud
  • lilybonnet
  • Jayavictoire92
Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.