Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Dog Life - Unfolded Pictures

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Dog Life - Unfolded Pictures et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Dog Life - Unfolded Pictures

Dog Life - Unfolded Pictures, Michel Rein Paris, 2017

Dog Life - Unfolded Pictures, Michel Rein Paris, 2017

rein_032417_caroledouillard_018

Dog Life - Unfolded Pictures, Michel Rein Paris, 2017

Dog Life - Unfolded Pictures

  • check

    j'ai vu

  • like

    j'ai envie

17jours restants

Fermer

Achetez vos billets

    Dog Life - Unfolded Pictures, première exposition de Carole Douillard à la galerie Michel Rein est une nouvelle étape d’un projet de recherche initié par l’artiste en 2014 à Alger avec l’aide du CNAP1 et dont le prochain opus sera le tournage d’un film en Algérie, en collaboration avec la cinéaste et vidéaste Babette Mangolte. En 134 images déployées sur les murs de la galerie, Carole Douillard propose une cartographie sensible d’un pays qui lui est à la fois proche et lointain, confrontant ses projections d’un « retour au pays » à la réalité d’une société tiraillée entre son désir de transformation et le statu quo d’une situation familière, à défaut de lui être favorable. Pliées, dépliées, déployées, les images du corpus que l’artiste a prélevé de plusieurs centaines de photographies, prises entre 2014 et 2016, sont comme ces représentations familières que l’on conserve entre deux pages d’un livre, dans le pli d’un portefeuille, dans la poche d’un vêtement et qu’il suffit de déplier pour qu’un monde entier se réveille. Des paysages de Kabylie à ceux des grands ensembles urbains d’une modernité coupée court par une guerre et plusieurs années de terrorisme, Carole Douillard déplie le récit illustré d’une histoire qui peine encore à s’écrire – à commencer par la sienne - où les cris de joies des réunions de familles se mêlent à ceux de l’horreur des années « noires ». Dog Life est aussi une histoire des corps et de leur difficulté à se déployer dans une société qui s’arroge toujours plus le devoir de les contrôler. Carole Douillard aime regarder les hommes qui attendent dans les rues ; ces hommes dont l’attitude est si caractéristique qu’elle a imposé l’invention d’un terme spécifique pour les désigner. Ces hittistes2, qui attendent, comme des personnages de Samuel Beckett perdus dans un essai de Michel Foucault et dont la passivité rend d’autant plus visible l’agitation des femmes qui parcourent la ville sans vraiment s’arrêter. Cette dualité d’une société qui organise la séparation des sexes renvoie à une autre qui favorise la séparation des classes. C’est dans cette ambivalence que Carole Douillard parvient à révéler à partir de l’enregistrement d’un territoire tangible un véritable territoire mental. Ses photographies sont comme des images doubles, traversées de références conjointes à l’une et l’autre culture, véritable moteur de la construction d’une identité plurielle et d’un rappel nécessaire à la mémoire. En allant aux sources de sa culture Kabyle, Carole Douillard trouve l’histoire d’une relation complexe entre l’Orient et l’Occident dont elle est, parmi d’autres, l’héritière. Christian Alandete3 Février 2017

    Dates 25/03/2017 - 13/05/2017
    Domaines art contemporain
    photographie
    Période XXIe siècle
    Site officiel Galerie Michel Rein
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • laura.cousseran

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.