Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
MORGANE TSCHIEMBER - EXOTERIC

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition MORGANE TSCHIEMBER - EXOTERIC et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

MORGANE TSCHIEMBER - EXOTERIC

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Exposition de Morgane Tschiember, en partenariat avec la galerie Loevenbruck. Chez Morgane Tschiember la matière prime, on ne peut pas la manquer, elle s’impose au regard et surprend d’être là. Matière première, bien sûr : glaise, bois, sable, béton, acier, verre. Et aussi verre et bois, verre et acier, verre et béton, glaise et acier... mais aussi souple (comme la mousse) et dur (comme le tronc en béton d’un rash), fragile et résistant... Une alchimie ordonnée de contraires : matière première issue d’un proche chaos et changée, par la fée Morgane, en materia prima, celle peut-être à la source des savoirs alchimistes. À l’ombre d’un réel si puissant, les mots sont importants, comme les « six soleils » de l’actuelle exposition de l’artiste au Mac/Val de Vitry-sur-Seine, qui tout en empruntant à une théorie cartésienne de la perception suggèrent l’idée du surnaturel, comme ce « taboo » de l’exposition de Dole en 2015, rappel que l’art n’en a pas fini avec le sacré et son dépassement, ou comme les « Seuils », doués d’un écho initiatique, abordés par l’exposition de la Fondation Ricard en 2012. Dans cette nouvelle présentation, le visiteur à son entrée est confronté à une installation de bétons longilignes, troncs dont la chair porte l’empreinte de cartons. Certains sont debout, reposant sur la tendre mousse rose couvrant un mur, un autre gît au sol. Formes vulnérables. L’installation s’intitule Rites of Winter Passage. Tiens, nous y sommes, c’est le moment présent, et pourtant quelque chose s’accomplit qui vient d’un monde ancien, primitif, où des rituels font passer d’un âge à un autre, d’une forme à une autre, d’un état à un autre. S’y inscrivent par nature les Shibaris, étreintes de glaise et de corde dont l’univers oscille entre art séculaire et bondage, mais aussi les pièces créées par l’artiste à la suite du coin de chasteté de Marcel Duchamp, et, variation des dispositifs sensoriels mis en place au Mac/Val, un mur en briques ajourées que Morgane Tschiember a spécialement conçues pour expérimenter ce bel oxymore : un mur « ouvert », contre-nature en quelque sorte, rythmé de cercles et de triangles chargés de sens, et par où passent la lumière, le langage, la connaissance. « Rendre visible ce qui n’est pas montrable, ne rien cacher... », dit Morgane Tschiember en 2012 à propos de sa démarche. Exoteric. Ce mot est un piège qui murmure « érotique », « exotique ». L’artiste passe, elle fait passer, révèle. « Exoteric », en français « exotérique », qualifie la divulgation publique, la transmission d’un savoir de nature philosophique ou métaphysique à autrui, de l’initié au profane. Le terme s’est en particulier appliqué à l’enseignement d’Épicure. Le penseur de la matière par excellence. Morgane Tschiember est née à Brest en 1976. Elle vit et travaille à Paris, où son travail est défendu par la galerie Loevenbruck. Présente dans plusieurs collections institutionnelles, lauréate du prix Paul Ricard (2001), Morgane Tschiember a bénéficié de nombreuses expositions en France comme à l’étranger. Elle fait actuellement l’objet d’une exposition personnelle au Mac/Val de Vitry-sur-Seine, «Six soleils». Sa monographie, Taboo, a été publiée par Dilecta en 2015.

    Dates 09/12/2016 - 14/01/2017
    Domaines installation
    art contemporain
    beaux-arts
    sculpture
    Artiste Morgane Tschiember
    Site officiel DILECTA
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (2)

    • gregoirerobinne
    • claraduwood959

    Ils l'ont vue (1)

    • laura.cousseran
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.