Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Laurent Grasso

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Laurent Grasso et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Laurent Grasso

Laurent GRASSO, Studies into the Past, Huile sur bois 28 x 30 cm © Laurent Grasso / ADAGP, Paris, 2016 Courtesy Galerie Perrotin

Laurent GRASSO, Élysée, 2016 film 35 mm transféré, 16 min 29 sec, en boucle © Laurent Grasso / ADAGP, Paris, 2016 Courtesy Galerie Perrotin ; Edouard Malingue Gallery

Laurent GRASSO, Élysée, 2016 film 35 mm transféré, 16 min 29 sec, en boucle © Laurent Grasso / ADAGP, Paris, 2016 Courtesy Galerie Perrotin ; Edouard Malingue Gallery

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le Palais Fesch propose, du 1er juillet au 3 octobre, une mise en scène inédite de ses collections proposée par l’artiste Laurent Grasso.

    Laurent Grasso, né en 1972, a présenté dans le monde entier son travail constitué de sculptures, peintures, films et photographies. Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2015, il est lauréat du prix Marcel Duchamp en 2008 et pensionnaire de la villa Médicis en 2004.

    Fasciné par la manière dont les différentes manifestations du pouvoir peuvent affecter notre conscience, l'artiste tente de saisir l'invisible en révélant la face cachée de ce que nous percevons habituellement. Des tableaux spécialement conçus pour l’exposition isolent sur un fond argenté des regards empruntés à des personnages de la collection. Ils établissent un dialogue indirect avec les peintures accrochées par Laurent Grasso dans la galerie de portraits. D’autres figures issues de la collection sont reprises dans des œuvres de l’artiste, comme autant de spectres fantomatiques apparaissant sur une pellicule photographique.

    Le motif impérial et napoléonien se révèle à travers un accrochage en lien avec le pouvoir. La dimension symbolique et concrète du pouvoir, envisagé comme une force magnétique est représentée dans une salle consacrée au Vatican et à l'esthétique de la puissance papale. Des œuvres singulières du musée, spécialement sorties des réserves, notamment des paysages anciens jaunis par le temps et éclairés par des néons, accentuent l’onirisme de ce musée réinventé. Laurent Grasso propose une atmosphère étrange, inquiétante, en manipulant les œuvres comme autant d'êtres vivants, de présences, de fantômes – tels des spectateurs anonymes dévisageant l'environnement et le spectateur.

    L'exposition tire parti des jeux de perspective et d'enfilade du dernier étage du musée, évoquant un grenier plongé dans la pénombre...

    Dates 01/07/2016 - 03/10/2016
    Site officiel Palais et Musée Fesch
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique