Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Merveilles de l’Orientalisme

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Merveilles de l’Orientalisme et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Merveilles de l’Orientalisme

Merveilles de l’Orientalisme

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Du 18 mai au 31 décembre 2016, le Musée Regards de Provence met à l’honneur l'Orientalisme à travers le regard d’artistes provençaux, italiens, espagnols ou algériens des XIXème et XXème siècles. Beauté et mystère de scènes historiques et exotiques d'un Orient réel ou phantasmé sont mis en lumière au travers de près de quatre-vingt tableaux et sculptures, issus de la collection Regards de Provence et de Musées.

    Bompard, Brest, Chabaud, Clavère, Corrodi, Courdouan, Crapelet, Huguet, Lazergues, Le Gac, Loubon, Pascal, Philipoteaux, Rochegrosse, Silbert, Washington, Ziem et d'autres peignent Stamboul, Le Caire, Alger, les rives du Nil et les pyramides, le désert saharien, ses mystérieuses caravanes, ses puits, ses oueds et ses mirages. Des gardes nubiens au port noble aux pêcheurs dans leurs felouques au bord du Nil, des femmes luxueusement vêtues allongées dans leurs demeures aux musiciennes et danseuses dans le harem du Sultan, des bazars et marchands de tapis et objets d'art aux marchés grouillant de gens affairés et joyeux, sont autant d'invitations à l'évasion et au dépaysement.

    Les poèmes orientaux, les romans ou les récits de voyage d’écrivains, ainsi que les découvertes qu’effectuaient certains peintres-voyageurs parmi les plus intrépides, constituent l’essentiel de l’inspiration de ce style « orientaliste » qui connut un succès fulgurant à la fin du 19è siècle.

    Qu’ils aient puisé dans leur propre imaginaire, ou exploré et étudié cet Orient mythique, ces artistes ont contribué à élargir les horizons du monde connu : évoquant à l’origine le Levant, l’Orient englobera rapidement l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Palestine, et surtout Constantinople, l’ancienne Byzance.

    De plus, le Proche Orient figure depuis le milieu du XIXème siècle, en tête de l’actualité : la guerre de Crimée en 1854-55 et l’ouverture du canal de Suez en 1869 constituent à ce moment précis les principaux facteurs d’ouverture de cette région aux occidentaux. De nouveaux horizons devenaient accessibles à ces peintres-explorateurs, avides d’évènements insolites dans la vie quotidienne, dans la culture et l’architecture de l’Orient.

    Attirés et fascinés eux-mêmes par les couleurs éclatantes et la lumière flamboyante du soleil, ces artistes nous livrent, au travers d’une technique picturale soit académique soit avant-gardiste – plus proche de l’Impressionnisme – harems, scènes de vie de rue, intérieurs ombragés, paysages, scènes bruyantes ou plus intimistes…

    Autant de peintures colorées, inondées de soleil, étranges, cruelles, lascives, tendres, fastueuses, mystérieuses ou documentaires, qui nous attirent et nous fascinent aujourd’hui d’une manière un peu différente qu’ à l’époque où les occidentaux découvraient le monde oriental, mais toujours avec la même force qu’explique ce besoin d’exotisme qui nous caractérise.

    Dates 18/05/2016 - 31/12/2016
    Domaines peinture
    sculpture
    Périodes XXe siècle, XIXe siècle
    Site officiel Palais des Arts
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique