Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Deux mille quinze – Mark Geffriaud

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Deux mille quinze – Mark Geffriaud et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Deux mille quinze – Mark Geffriaud

Deux mille quinze – Mark Geffriaud

  • check

    j'ai vu

  • like

    j'ai envie

0jour restant

Fermer

Achetez vos billets

    L’installation filmique autour de laquelle se développe l’exposition que Mark Geffriaud a conçue pour le plateau explore notre rapport au temps. La matière du film est constituée de repérages réalisés sur deux sites : le chantier du futur plus grand télescope au monde, dans le désert d’Atacama, au Chili et les rives du lac Titicaca, entre Bolivie et Pérou, où furent abandonnées de grandes pierres de construction, il y a plus de mille ans.

    Depuis le sommet du mont Armazones où sera construit le télescope, les astrophysiciens espèrent pouvoir remonter le temps et assister en différé à la naissance des premières galaxies. Les piedras cansadas (pierres fatiguées), abandonnées pour une raison inconnue en cours d’acheminement vers la cité de Tiwanaku, ont fait l’objet de nombreuses hypothèses de la part des archéologues. Les différentes théories sur la construction à laquelle elles étaient destinées échafaudent ainsi à partir du passé, diverses projections sur un futur qui restera à jamais fictif.

    À travers le film, chaque site devient le miroir inversé de l’autre : la plus haute technologie nous projette, dans un futur proche, dans le passé le plus lointain tandis que les traces d’anciennes civilisations et techniques ancestrales nous ramènent dans le passé pour y envisager d’autres futurs.

    Entre les deux sites se situe le territoire des Aymaras, seul peuple sur terre à avoir une conception inversée du temps : le passé devant eux et le futur derrière. Le déplacement d’un site à l’autre implique la traversée d’une région où le rapport au temps s’inverse. La construction de l’exposition reflète ce renversement temporel.

    L’exposition est rythmée par les projections du film, leur interruption aléatoire et le flux de la bande-son diffusée en continu dans toutes les salles. La bande son retrace le trajet entre les deux sites en suivant à rebours l’élaboration du projet.

    Dates 22/09/2016 - 11/12/2016
    Site officiel Frac Ile-de-France / Le plateau
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (6)

    • varna
    • laura.cousseran
    • sophie.caron
    • fiona.debouvere
    • valentine.baillot
    • zoe.berthet

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.