Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
En route !

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition En route ! et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

En route !

En route !

Musée nomade 4

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Dans le cadre du Voyage à Nantes 2016, le musée des beaux-arts de Nantes invite le public à un voyage privilégié. Pour cette dernière édition du « Musée Nomade » avant la réouverture du musée au printemps 2017, le musée propose un parcours dans la ville en trois étapes, sur le thème du voyage.

    Le Passage Sainte-Croix. Au-delà de la pérégrination à laquelle elle est associée traditionnellement, la notion de voyage renvoie également à la transformation du sujet qui l'accomplit: il devient métaphorique. Le voyage imaginaire peut ainsi convoquer des mondes fantastiques, par le biais du livre, dans l'intimité du foyer. Le voyage intérieur peut aussi être spirituel, marquant l'accès à un nouvel état méditatif. A l'inverse, le paysage peut être une projection de soi, un reflet de ses sentiments ou le point d'ancrage de ses souvenirs. Faire venir le monde à soi dans une dérive poétique: la barque de Claudio Parmiggiani, qui transporte neuf planètes, réunit l'univers et l'invite à une traversée symbolique. Même immobiles, ces voyages sont autant de bouleversements de soi.

    Le Temple du Goût. Dès le 18e siècle, de nombreux artistes effectuent le traditionnel "Grand Tour" à travers l'Europe pour parfaire leur culture artistique. Ils ne cessent par la suite de parcourir le monde dans des contrées de plus en plus lointaines. Mais ils s'intéressent aussi à leur environnement proche, banal et quotidien. Les évolutions techniques, les nouvelles technologies leur permettent également de renouveler et d'enrichir leur vision d'un ailleurs, si loin, si proche. Les images des lieux parcourus deviennent des vecteurs d'associations et d'émotions rendant parfois l'histoire "sensible" et le territoire chargé d'"expressivité". Le voyage est aussi parfois intérieur et mental...

    L’Atelier. Jusqu'au début du 20e siècle l'esclave, le gitan, le maure, le sauvage sont autant de figures fascinantes de l'Autre, aux masques inquiétants ou séducteurs. Leurs réalités sociales et historiques importent peu, elles ne sont que le point de départ - bien vite oublié (ou même inconnu) – à la création de personnages de convention. Ils repoussent et attirent par leur part d'ombre et de marginalité : la magie païenne flirte avec le blasphème, la sensualité sauvage défie la moralité. Ces facettes imaginées ne sont en fait que le miroir en négatif d'une identité occidentale alors supposée supérieure. C'est ce face à face fantasmé et impossible d'un Orient et d'un Occident qui se méconnaissent qu'Erró met en scène. Cependant la rencontre avec l'Ailleurs peut se révéler une expérience très différente pour les artistes. Les paysages étrangers et étranges, aux formes nouvelles et aux lumières originales, deviennent alors le support aux rêveries esthétiques, parfois jusqu'à l'abstraction.

    Dates 01/07/2016 - 28/08/2016
    Site officiel Musée des Beaux-Arts de Nantes
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique