Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Jules Pascin ou le dessin incisif

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Jules Pascin ou le dessin incisif et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Jules Pascin ou le dessin incisif

Jules Pascin, de la série Le Fils Prodigue, après 1914. Collection particulière. © Photo : Luc Waeghemacker

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La vie mouvementée de Jules Pascin (1885-1930) et sa fin tragique ont souvent occulté l’analyse plastique de son œuvre. Autour d’une sélection de dessins inédits provenant d’une collection particulière, Le musée propose de redécouvrir la puissance du trait de cet artiste dont l’expérience fondatrice au sein de l’hebdomadaire satirique allemand Simplicissimus a marqué l’ensemble de la production dessinée.

    Sur chacun des sujets explorés, Pascin exerce son œil critique sur la condition humaine et offre le rire comme antidote. Vis à vis de lui-même, Pascin prend de la distance et interroge sa place de créateur au sein de son monde, peuplé d’hommes libidineux, de jeunes femmes aguicheuses et lascives, de vieilles mères maquerelles, de bourgeois bon teint et d’arrivistes insolents. La caricature qu’il manie pour la revue Simplicissimus est fondatrice de son trait enlevé où l’être humain se transforme facilement en bête monstrueuse. Dans ses dessins, Pascin dépasse la simple description pour se faire conteur. Son travail auprès de revues tout comme l’illustration d’ouvrages a probablement favorisé son goût pour la narration. Des dessins préparatoires aux Mémoires de M. de Schnabelewopski d’Heinrich Heine publiées en 1910 seront présentés tout comme une série de dessins autour du Fils prodigue, thématique particulièrement chère à Pascin. La place des animaux comme doubles humains sera également étudiée ainsi que la manière très étonnante dont Pascin met en scène la musique et donne une idée du rythme par son trait.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique