Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Francesca Woodman

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Francesca Woodman et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Francesca Woodman

From space², Providence, Rhode Island, 1976 © George and Betty Woodman

Self Deceit #1, Rome, Italie, 1978 © George and Betty Woodman

Untitled, Rome, Italie, 1977-78 © George and Betty Woodman

Francesca Woodman

On Being an Angel

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Francesca Woodman (1958-1981) fait de la photographie sa seconde peau et a quasi exclusivement utilisé son corps dans ses images, ainsi je suis toujours à portée de main, explique-t-elle, quand l’urgence de la représentation se manifeste. La photographe américaine a produit une œuvre profondément intime et sensible, fondée sur l’exploration perpétuelle du soi et du médium. Malgré sa disparition prématurée à l’âge de vingt-deux ans, Francesca Woodman laisse derrière elle une impressionnante production visuelle où l’écriture et le dessin tiennent également une place particulière. Elle grandit au sein d’une famille d’artistes dans le Colorado et débute la photographie à l’âge de treize ans. En 1975, elle intègre la Rhode Island School of Design à Providence. À la fin de ses études, Francesca Woodman s’installe à New-York où elle a brièvement photographié en couleurs. Lors d’un séjour à Rome, elle achète de vieux cahiers d’exercices italiens. L’un d’entre eux, consacré à la géométrie devint la base de son premier livre dont le titre manuscrit en dit long sur sa clairvoyance: Some Disordered Interior Geometries. Ce pamphlet sort quelques jours avant qu’elle ne se donne la mort le 19 janvier 1981. La décrépitude des intérieurs, les miroirs qui permettent de voir la face cachée des choses, les coins et recoins constituent le cadre de ces performances où un corps évolue, fantomatique et drôle. Serait-elle un ange ? La question la taraude. Elle y revient régulièrement : une créature invisible, en apesanteur, sans problèmes ni avec l’espace, ni avec le langage, c’est peut-être une solution. Ce jeune prodige encore adolescent, libre, pure incarnation du génie de l’ange un peu démoniaque, met en œuvre d’éphémères actions photographiques, à la limite du visible, parfois. L’exposition est conçue par Anna Tellgren en collaboration avec l’Estate Francesca Woodman à New York. Après le Moderna Museet de Stockholm et FOAM à Amsterdam, la tournée européenne s’achèvera au Moderna Museet de Malmö. Toutes les photographies appartiennent à l’Estate of Francesca Woodman, géré par Betty et George Woodman, New York. Les tirages ont été réalisés à New York entre 2000 et 2015.

    Dates 11/05/2016 - 31/07/2016
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    Site officiel Fondation Henri Cartier-Bresson
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 15/07/2016

      Une expo toujours à la hauteur. Une artiste impressionnante et terriblement émouvante.

    • ';
    • 02/06/2016

      Un Choc! Un travail étourdissant sur le corps, ses métamorphoses dans l'espace et le temps, ses possibles disparitions spectrales... Toute la fulgurance des artistes qui ont tout dit en une seule fois.

    • ';

    Ils ont envie de la voir (8)

    • sacha.rey2540
    • varna
    • lacabane
    • Sandrine-Drine
    • amelie.arbouin
    • beabea
    • virgibri7354
    • personne1

    Ils l'ont vue (7)

    • cebolang
    • florent.martin.9849
    • armande_bessire
    • fiona.debouvere
    • zoe.berthet
    • stephane.vincenzi.35
    • chaabane-mehdi8567
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.