Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Les Visions

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Les Visions et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Les Visions

Damien Odoul, Vision 2

Damien Odoul, Vision 1

damien_odoul_vision9_-2015_photographie_80-x-107cm

Damien Odoul, Vision 9

damien_odoul_vision5_-2015_photographie_80-x-107cm

Damien Odoul, Vision 5

Les Visions

- exposition de Damien Odoul

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La GALERIE LAURE ROYNETTE présente Les Visions de damien odoul - du 17 mars au 23 Avril 2016 Lors d’une marche solitaire en forêt, damien odoul tente de trouver un écho à l’affirmation du poète allemand Friedrich Hölderlin qui écrivait, « c’est poétiquement que l’homme habite cette terre…». Comment habiter poétiquement la forêt tout en sachant qu’elle est devenue lieu d’exploitation et de production de masse ? Depuis 2008, damien odoul vit la plupart du temps en Lozère dans un massif forestier au coeur du Parc National des Cévennes. C’est dans cet environnement qu’il débute sa recherche autour des Visions, en photographiant des centaines de clichés à l’intérieur de peuplements d’épicéas, de pins noirs d’Autriche, de Laricio de Calabre, de pins sylvestre… Dès son adolescence, son oncle lui a appris le maniement de la tronçonneuse et des outils de la forêt. Plus tard, pour subvenir à ses besoins, il a travaillé chez un forestier avec des bucherons. En parallèle, la pratique des arts martiaux dits « internes » a influencé son approche photographique en y apportant une dimension supplémentaire puisqu’au moment d’appuyer sur le déclencheur, il fait jaillir la force interne (fa-li) qui apporte ce léger mouvement flou et fluide à chacune des images, qui lors du tirage donne un effet pictural. Cette forêt dans laquelle il travaille et vit, devenue forêt d’exploitation pour du bois de sciage d’où la présence dominante de conifères, n’a plus rien à voir avec la forêt de notre imaginaire. C’est en cela que les Visions tentent une exploration différente de ce lieu fantasmagorique. L’exposition est constituée de dix photographies, un dispositif sonore qui diffusera le poème du milieu 88 et une vidéo d’art inédite de damien odoul. Ce projet naît de l’interaction de ces trois formes à travers lesquelles le visiteur est invité à pénétrer dans cette forêt «déracinée» qui nous rappelle autant les rêves que les cauchemars de l’enfance. * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * During a solitary walking in forest, damien odoul tries to find an echo in the assertion of the German poet Friedrich Hölderlin who wrote, " it is poetically that the man lives in this earth ". How to live poetically in the forest while knowing that it became place of exploitation and mass production? Since 2008, damien odoul lives most of the time in Lozère in a forest massif at the heart of the National park of the Cévennes. It is in this environment that he begins his research around the Visions, by photographing hundreds of shots inside spruce stands, black pine of Austria, Calabria Corsican, pines… As a teenager, his uncle taught him the handling of the chain saw and tools of the forest. Later, to support himself, he worked at a forest with loggers. In parallel, the practice of the martial arts so-called « internal" influenced his photographic approach by bringing an extra dimension because at the time of pressing on the trigger, he makes out the internal strength/force (fa-li) that brings this light fuzzy and fluid movement to each images, which during the drawing gives a pictorial effect. The forest in which he lives and works, now operating forest of sawn timber whence the dominant presence of conifers, has nothing to do with the forest of our imagination. This is why the Visions try a different exploration of this phantasmagorical place. The exhibition consists of ten photographs, a sound device which will broadcast the poem middle 88 and an unpublished video of art of Damien Odoul. This project arises from the interaction of these three forms through which visitor is invited to penetrate in this "uprooted" forest that reminds us as much the dreams as the nightmares of the childhood.

    Dates 17/03/2016 - 23/04/2016
    Domaines art contemporain
    photographie
    cinéma
    vidéo
    littérature
    Période XXIe siècle
    Artiste Damien Odoul
    Site officiel Galerie Laure Roynette
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • amalia.coelho

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.