Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Gus Van Sant / Icônes

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Gus Van Sant / Icônes et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Gus Van Sant / Icônes

Casey Affleck et Matt Damon dans Gerry de Gus Van Sant (2002) - My Cactus Inc. Copyright (US) All Rights Reserved

Gus Van Sant Untitled, 2010. Aquarelle et fusain sur papier. © Gus Van Sant. Courtesy of the artist and Gagosian Gallery

Cut-Ups (2010). Collage numérique réalisé par Gus Van Sant à partir de Polaroids. © Gus Van Sant.

Mala Noche de Gus Van Sant (1986) © Sawtooth Film Company

John Robinson dans Elephant de Gus Van Sant (2003) © HBO

River Phoenix dans My Own Private Idaho de Gus Van Sant (1991) © Warner Bros Inc.

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Déambulation autour de ses films, ses œuvres plastiques (photographiques, picturales, musicales inédites en France) et ses collaborations artistiques (William Burroughs, William Eggleston, Bruce Weber, David Bowie), l'exposition explore l'univers de ce réalisateur culte, emblème d'un cinéma anticonformiste, radical et osé.

    Le cinéma de Gus Van Sant est la plaque sensible de ce temps de l'Histoire américaine postmoderne (post-Pop, post-Nouvel Hollywood, post-militantisme). Tête de proue du renouveau du cinéma outre-atlantique dit indépendant, que le public français découvre en 1989 avec la sortie en salles de Drugstore Cowboy, il est l'instigateur et le défenseur, en secret, en douceur, d'une liberté artistique qui irradie depuis les marges. Sans étendard et sans manifeste. Pris un à un, indépendamment, les films de Gus Van Sant suscitent l'étonnement.

    Leurs structures narratives complexes (en forme de mosaïques ou de collages), de même que leurs changements de tonalité, déroutent le spectateur : un cinéma dissonant où la mélancolie et l'humour ne sont jamais pensés en opposition. Pris ensemble comme un tout, ses seize longs métrages, de par leur extrême diversité, créent une profonde sidération. Comme si, film après film, Van Sant réinventait sans cesse tout son cinéma. On se demande alors si c'est le même metteur en scène qui a arrêté le temps du massacre d'Elephant (inspiré de Columbine) et accéléré la vie du militant gay Harvey Milk. Si c'est le même metteur en scène qui a filmé la jeunesse avec gravité (Elephant, Paranoid Park) et les Pères de la Beat Generation comme des enfants terribles. Fils assumé de ce mouvement poétique contestataire, Van Sant en a gardé le goût d'un anticonformisme esthétique, où se mêlent des revendications politiques, sexuelles et spirituelles.

    Ainsi, William Burroughs interprète-t-il dans Drugstore Cowboy un prêtre toxicomane, dont les répliques ont été écrites par ses soins. Ses écrits poétiques ont été aussi la source d'inspiration de deux courts métrages réalisés par Van Sant, dont The Discipline of DE en 1977. Quelques années plus tard, le cinéaste réitérera l'exercice avec Ballad of the Skeletons, film-collage dans la tradition de l'art vidéo, dans lequel Allen Ginsberg, l'autre héraut de ce mouvement, lit son poème éponyme, pamphlet sans fin contre les vanités de la société contemporaine.

    Dates 13/04/2016 - 31/07/2016
    Site officiel La Cinémathèque française
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (22)

    • sacha.rey2540
    • helixfelix
    • emilie.nssoga
    • sarah
    • margueritelaborde9002
    • francoisbailly
    • renaud.isautier
    • johannamazzotti9402
    • laura.cousseran
    • mindinrewind
    • dujardin_hayley
    • victoire.delatour.5
    • AnastasiaGarrel
    • steffie.lerouge
    • zoe.berthet
    • davidlebretonscenographe
    • mathilde
    • alfiero.brizi
    • djoufa
    • stephane.vincenzi.35
    • karine.boutroy
    • eloisetaillefer8232

    Ils l'ont vue (6)

    • davidpacheco
    • jeffyzep
    • florent.martin.9849
    • fiona.debouvere
    • Cecile
    • chaabane-mehdi8567
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.