Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Archi & BD

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Archi & BD et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Arte journal – Présentation de l’exposition Archi & BD - 12/11/2010

    Découverte de l’exposition Archi & BD en vidéo - 23/11/2010

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Archi & BD dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    L’exposition « Archi & BD », présentera au grand public ou rappellera aux passionnés de la bande dessinée, les relations qu’entretiennent la bande dessinée et l’architecture. Dès le début du XXe siècle avec des auteurs comme Winsor McCay (Little Nemo), George McManus (La famille Illico), Frank O. King (Gasoline Alley) ou Alain Saint-Ogan (Zig et Puce), la bande dessinée explore la ville, fascinée par le monde naissant qu’elle symbolise. Cette thématique, non seulement de la ville, mais des éléments immédiats qui s’y rattachent comme l’architecture, l’urbanisme, le design, l’Histoire ou la politique, est devenue le terrain idéal de descriptions esthétiques et de réflexions sur le monde contemporain avec des auteurs comme François Schuiten, Benoît Peeters, Enki Bilal, Moebius… L’exposition abordera, sans volonté d’exhaustivité, les représentations de la ville dans la bande dessinée. Le propos sera chronologique, des années 1900 à nos jours avec une présentation, en fin d’exposition, de projets particuliers : la ville imaginaire de Villemolle des Requins Marteaux, le musée Hergé, la Maison de Verre, une commande de Jean Nouvel à des auteurs de bande dessinée. Cette chronologie sera ponctuée par des références aux métropoles. New-York, Paris et Tokyo seront observées à travers le prisme d’auteurs, comme Will Eisner, Jack Kirby, David Mazzuchelli, Riad Sattouf pour New York ; Blutch, Tardi, Dupuy-Berberian pour Paris ; Jiro Taniguchi, Osamu Tezuka, Toiyo Matsumoto, Maoki Urasawa pour Tokyo. Cette dimension internationale sera confirmée par la présence d’auteurs chinois et coréens. L’exposition suggérera également les filiations ou affinités entre auteurs de différentes générations, à l’instar de la « ligne claire » de la fin des années 1970 (Joost Swarte, Ted Benoit, Floc’h…) qui fit référence aux grands maîtres belges de la bande dessinée des années 1950-1960 : André Franquin, Maurice Tilleux, Will… L’exposition « Archi & BD » offrira au plus large public une vision de la densité artistique et culturelle de la bande dessinée sur un siècle de création. La scénographie, signée par l’agence Projectiles et inédite dans sa proposition de mise en lumière et en espace, valorisera quelques 250 œuvres présentées. Au total 150 auteurs internationaux et 350 oeuvres contribuent à cette exposition qui veut également proposer un éclairage sur la période actuelle où la bande dessinée franchit de nouvelles frontières en matière de création, avec des auteurs de bande dessinée proches de l’art contemporain, comme Jochen Gerner, Ilan Manouach, Dominique Goblet, Thierry Van Hasselt, Christopher Hittinger. Un parcours pour le jeune public sera également aménagé. Cette exposition consiste en un dialogue entre l’architecture et la bande dessinée. Des maquettes, des esquisses, des projets ou des réalisations de villes, bâtiments publics ou villas, des utopies dessinées par les plus grands architectes rappelleront cette familiarité d’imaginaires. En contrepoint des planches des auteurs de BD, où la ville est l’héroïne, le travail des architectes fait apparaître des influences issues du huitième art… Cet angle de l’exposition met de fait l’accent sur le mode de représentation de l’architecture et de la ville, et sa tentative d’exploration d’un univers connexe dessiné, depuis les années 1910 (Sant’Elia) jusqu’à aujourd’hui (BIG, Herzog et De Meuron, André Jaque…), en passant par les années 1970 (Archigram, Coop Himmelblau, Jean Balladur…). Autant de visions de la ville, révélant un appétit de prospective et l’envie d’explorer de nouveaux modes de vie. À Londres, à Vienne, comme à Madrid ou Paris, c’est une invitation au voyage dans l’invention de fictions urbaines et l’écriture des scénarios métropolitains les plus fantastiques. Afin que cette rencontre entre l’architecture et la bande dessinée soit pertinente, la Cité a souhaité confier le propos de l’exposition à Jean-Marc Thévenet, directeur du festival international de la bande dessinée d’Angoulême de 1998 à 2006, et à Francis Rambert, directeur de l’Institut français d’architecture.

    Dates 09/06/2010 - 02/01/2011
    Domaines bande dessinée
    architecture
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Cité de l’architecture et du patrimoine
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 03/01/2011

      Un peu long. Surtout une exposition sur l’urbanisme, pas l’architecture. On se demande pourquoi certaines planches sont là. Mais exposition intéressante dans l’ensemble

    • ';
    • 27/12/2010

      Très bon catalogue d’exposition !

    • ';
    • 27/12/2010

      la scénographie est désastreuse, un comble pour la cité de l’architecture, ça dessert les oeuvres magnifiques présentées dans l’exposition.

    • ';
    • 08/12/2010

      Excellente expo qu’aucun fan (ou simple interessé) de BD ne doit manquer ! L’histoire de la BD est bien mise en perspective, et l’on prend conscience de toutes ces images et évocations qui ont modelé notre imagination depuis notre enfance…

    • ';
    • 07/12/2010

      Très sympa, sauf pour la scéno qui gêne beaucoup la lecture. Je ne sais pas ce qui est passé par la tête du scénographe qui a décidé de faire clignoter par intermittence l’éclairage derrière les panneaux o_O. J’ai l’impression que les faux pas en matière d’éclairage, c’est un peu une constance à la Cité (cf. expo sur les logements sociaux dans la galerie d’archi contemporaine)… Quoiqu’il en soit, je la verrais bien installée au Musée de la BD d’Angoulême après!

    • ';
    • 28/11/2010

      Exposition très décevante. Manque flagrant d’idée directrice, il s’agit simplement des planches de bandes dessinées juxtaposées et pas toujours bien présentées. Les + : Certaines planches sont très belles et méritent un détour, en particulier une demi-douzaine de planches de Reiser au fin fond de l’expo qui sont à peu près les seules à être vraiment en rapport avec le thème annoncé. Egalement, de beaux originaux de Franquin, Loustal. Les – : les éclairages de type néon qui clignote, qui empêchent de voir les oeuvres, l’espace sombre et étroit, le manque d’idées. Conclusions : 1- achetez le catalogue, ça fait un beau cadeau de Noël et on voit mieux les dessins. 2- Les expos gratuites de la cité de l’architecture sont plus intéressantes, particulièrement « Les ateliers de l’Ecole de Chaillot ».

    • ';
    • 16/11/2010

      vu un samedi de pluie: trop de monde, cela m’a gaché l’expo qui ne permet déjà aucun recul. Sinon un peu décue aussi par le contenu, très hétéroclite, qualité des pièces très inégale.

    • ';
    • 12/11/2010

      +++ le contenu, les écrans, les vidéos, les bd à feuilleter à la fin. - peu de maquette, scénographie moyenne car espace sombre et étriqué.

    • ';
    • 10/11/2010

      très belle exposition

    • ';
    • 05/11/2010

      Un regard intéressant et enchanteur sur les liens étroits que peuvent entretenir l’architecture et la bande dessinée, le tout fragmenté en plusieurs thèmes pertinents et abondamment illustrés… En bref, une expo que je recommande particulièrement !

    • ';
    • 01/11/2010

      Cette exposition est une vrai performance, on a déjà vu divers échecs à l’épreuve que c’est d’exposer la bands dessinées mais là rien est à redire. On retrouve toutes ces villes qui nous ont fait rêver lecteur et amateur d’architecture et nous en sortons comme après un voyage dans le temps (passé et futur se chevauchants). Il fallait voir aussi la biennale du Havre (76), sans doute la meilleure année pour celle-ci, c’est terminer mais vous trouverez le catalogue au moniteur.

    • ';
    • 30/10/2010

      J’ ai adoré !!

    • ';
    • 13/10/2010

      Une idée originale, évidente… Et pourtant il fallait y penser. Un vrai régal pour les amoureux de l’archi de de parcourir ces planches de BD… et vice-versa ! On découvre aussi beaucoup de dessinateurs qui nous échappent car en BD on aime un « style » et souvent pas trop les autres. Bravo aussi à la scéno : impeccable ! à recommander.

    • ';
    • 03/10/2010

      Thème qui m’a tout de suite accroché mais expo qui m’a un peu perdue en route.

    • ';
    • 07/09/2010

      Expo ambitieuse et pari réussi à mon sens! Scéno originale et diversifiée, accrochage réfléchi et de qualité, expo documentée et pleine de découvertes même pour les BDphiles. Petit – : des textes de présentation un peu longs au départ, on sent le contenu, ce qui n’est pas finalement bien négatif. Petit article du blog ici pour les curieux : http://musee-oh.museologie.over-blog.com/article-musee-oh-bulles-l-exposition-archi-bd-la-ville-dessinee-a-la-cite-de-l-architecture-52839410.html

    • ';
    • 06/09/2010

      une expo qui s’annonce très ambitieuse mais qui ne remplie pas ses objectifs : expliciter le caractère parfois utopique de l’architecture au point de paraitre de l’ordre de la fiction et le caractère parfois visionnaire ou programmatique de la vision BD. L’expo, au final, parle surtout de BD et m^me si les planches sont belles et certains documents intéressants à voir en grand, les liens ne sont pas faits. Tout le travail d’analyse reste en suspend et le visiteur sérieux s’épuise pendant deux heures à lire des textes peu intéressants. On ne parle même pas de la scéno, ennuyeuse à mourrir : beaucoup de moyens pour peu d’effet. à voir tout de même, sans espoir de passsion

    • ';
    • 01/07/2010

      Super expo!

    • ';
    • 06/09/2010

      Un parcours à la fois ludique et truffé de références, qui permet aussi de relire les grandes étapes géopolitiques du monde moderne.
      Voir la critique complète >>

    • 01/07/2010

      Coup de maître des deux commissaires d’exposition. (…) En juxtaposant planches de grands maîtres de la BD et projets d’architectes, on pouvait craindre l’artifice. Il n’en est rien. (…) L’agence de scénographie Projectiles a fait preuve d’une pertinence sans équivalent dans la difficile pratique d’exposition de la BD.
      Voir le site >>

    • 07/06/2010

      Une passionnante exposition qui relate la fascination des auteurs de bandes dessinées pour la ville, et celle des architectes pour les cités imaginaires. (…) On ressort de l’exposition en ayant le sentiment d’avoir fait un gigantesque voyage dans le temps et l’espace. Le jeu de cache-cache entre BD et architecture fonctionne pleinement.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (333)

    • thierno
    • benjamin
    • fredericcontie
    • clem
    • globreve
    • colinewarin
    • brahimhabeddine
    • amacfly
    • anne
    • herve
    • dominique.branger
    • guilhembertholet
    • isabelleberchon
    • murazakis
    • jingwenzhu
    • sasabella
    • mathildeledur
    • christophecoussit
    • emilie
    • marielesbats
    • brokenglass
    • marie.ulsas
    • vanessamo
    • marionandrieux
    • biancamassard
    • laguiseraycyril
    • sonifiae
    • laurea
    • judith.lasry
    • estellefio
    • elsaforin9989
    • sophie
    • emaby
    • pazuzu
    • fabienne-dumortier
    ...et 298 autres personnes

    Ils l'ont vue (96)

    • nicolasdeleudeville
    • pierre
    • flomaes
    • magalili
    • Yoxigen
    • juclecia
    • nade
    • marie-laureducray
    • melow
    • aurelienbouriot
    • gregwolf
    • aureliebracquart
    • museoactu
    • mergyclemence
    • mov02
    • david
    • MarineBrnt
    • s_fevrier
    • jcs
    • manon.vk
    • lfnewsletters
    • saurekorper
    • rameau.annelaure
    • julidoremi
    • morgan.hubert.5
    • mellecolibri7662
    • liliceram
    • nick
    • pabloklapisch
    • caoloun
    • anne.pauline.mathieu
    • jean.csap
    • helixfelix
    • alice.martel
    • choquene.laura
    ...et 61 autres personnes