Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Florian et Michael Quistrebert

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Florian et Michael Quistrebert et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Florian et Michael Quistrebert

Florian & Michael Quistrebert, Vue d’exposition, Hyperdelia, Galerie Crèvecoeur, Paris, 2015, copyright Aurélien Mole. Courtesy galerie Crèvecoeur.

Florian & Michael Quistrebert, Overlight S2E4 (détail), 2015. Courtesy galerie Crèvecoeur.

Florian et Michael Quistrebert

The Light of The Light

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    « Nous voulons pousser la peinture vers un état de crise. Cela passe par la saturation, l’excès ou le gigantisme, pour montrer quelque chose d’opposé, de plus subtil et invisible. C’est de la peinture et ce n’est pas de la peinture. Peut-être est-ce plutôt de l’hyper-peinture, car nous tentons d’en saturer les fondamentaux, de forcer les idées de lumière, matière, format, mouvement, perception, à déborder d’elles-mêmes. »

    Le Palais de Tokyo présente la première exposition personnelle d’ampleur de Florian et Michael Quistrebert (nés à Nantes en 1982 et 1976, vivent entre Paris et Amsterdam). À cette occasion, le duo fraternel déploie un ensemble d’œuvres inédites mêlant vidéos, lumières et peintures.

    Les Quistrebert réactivent à leur manière un pan de la modernité du début du XXe siècle qu'ils synthétisent, pervertissent ou défigurent. Convoquant notamment les fantômes de Tàpies, de Staël et Picasso, ils remixent à la manière des cartoonists de grands motifs de l'abstraction à partir de techniques expérimentales contemporaines : pâte à modeler, toile de jute, LED colorées, lumière noire et laque pour carrosserie.

    Insaisissables et fuyantes, les peintures de l’exposition captivent par leurs surfaces au fini brillant et par la manière dont elles reflètent les lumières artificielles. Leur mise en scène dans l'espace et la projection d’une vidéo monumentale en fin de parcours perturbent nos repères, entraînant notre perception vers des dimensions quasi psychédéliques.

    Dates 19/02/2016 - 16/05/2016
    Domaines peinture
    vidéo
    Période XXe siècle
    Site officiel Palais de Tokyo
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (4)

    • laura.cousseran
    • gjequece
    • Pauline Party
    • juliettenb

    Ils l'ont vue (8)

    • varna
    • nicolas-lauriane
    • florent.martin.9849
    • Cha_Vanitas
    • fiona.debouvere
    • fisoleil
    • zoe.berthet
    • ghislaine.fromont.7
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.