Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
André Kertész

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition André Kertész et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

André Kertész

Satiric Dancer

Satiric Dancer 1926 André Kertész Reproduction d’après négatif original – Collection Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Paris

Tour Eiffel, Paris 1933

André Kertész, Le nuage égaré, New York, 1937

Epreuve gélatino-argentique

André Kertész

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Présentation de l’exposition - 7/01/2011

    /

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition André Kertész dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    André Kertész (Budapest, 1894 – New York, 1985) n’a jamais vu son œuvre faire l’objet d’une véritable rétrospective en Europe, bien qu’il ait fait don de tous ses négatifs à l’État français. Il est pourtant l’un des photographes majeurs du XXe siècle tant du point de vue de la richesse de son œuvre que de la longévité de sa carrière. Pour la première fois, une exposition monographique consacrée à André Kertész réunira un ensemble conséquent d’épreuves et de documents originaux qui permettront d’explorer les différentes époques de sa vie et de son parcours d’auteur. L’exposition montrera comment, dans l’œuvre de Kertész, s’élabore une poétique de la photographie, « un véritable langage photographique » selon ses propres termes. Le parcours d’images proposé met en valeur l’autonomie de chaque photographie, tout en le ponctuant par des séries ou des thèmes récurrents (comme par exemple les distorsions, les buildings new-yorkais, les cheminées ou la solitude).

    Dates 28/09/2010 - 06/02/2011
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    Site officiel Jeu de Paume
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 19/02/2011

      Très belle expo, très complète

    • ';
    • 09/02/2011

      c’est beau mais c’est long… et forcément, à expo monographique, approche monographique, mais grâce aux petites unités thématiques qui ponctuent l’expo (distorsions, l’édition, Paris…) l’intérêt du visiteur se réveille régulièrement pour mieux profiter de la totalité de l’expo.

    • ';
    • 06/02/2011

      Magnifique tout simplement…. quelque chose d’émouvant et de poignant qui vous renvoie à l’intérieur de ces photos au format pourtant miniature et ou vous donne l’impression de partager les émotions de Kertesz… vraiment touchant.

    • ';
    • 03/02/2011

      Poésie, lyrisme, solitude, timidité et je ne sais quoi encore pour définir Kertesz.. Original, il a toujours su rester en dehors des modes et des tendances du moment..

    • ';
    • 02/02/2011

      tres belle expo mais bcp de monde à l’interieir difficle de bien apprécier toutes les photos

    • ';
    • 26/01/2011

      Qualité du propos, qualité des tirages. Un vrai plaisir de partager la vie et les tiraillements d’André Kertész. Des déformations aux postures fantomatiques des cheminées ou de sa compagne, André Kertész capte l’essence des choses, les recadre et nous les donne à perce-voir.

    • ';
    • 25/01/2011

      Dans le métro en ce moment, s’affiche le « Nageur sous l’eau » d’André Kertész pour la rétrospective qui lui est dédiée au Jeu de Paume. Et si vous n’étiez pas au courant, je suis sûre que ce nageur vous a interpellé durant vos voyages souterrains. La rétrospective du Jeu de Paume offre une lecture facile et complète sur le travail du photographe. De son pays d’origine, la Hongrie, en passant par Paris et New York, on découvre la diversité des instants capturés au fil de sa vie.On ressent une certaine mélancolie dans sa manière de voir et de retranscrire ce qui l’entoure. Au travers des divers thèmes et situations photographiés, s’installent une fragilité et une sensibilité propre à Kertész. Il adopte un style que l’on reconnaît dans toutes ses œuvres et qui, très vite s’affirme. Ses travaux deviennent plus audacieux, plus matures… d’une incroyable contemporanéité. la suite … http://remarquable.blog.com/2011/01/23/la-realite-deformee-dandre-kertesz/

    • ';
    • 24/01/2011

      Magnifique univers!

    • ';
    • 20/01/2011

      Magnifique expo. Superbe mise en place des oeuvres. On y découvre la vie du photographe et on le suit, parce que ses photos nous touche. Ses photos en fin de carrière sont Wahou.

    • ';
    • 11/01/2011

      Super expo, manque un peu d’informations selon moi.

    • ';
    • 04/01/2011

      Belle exposition. Je ne connaissais pas du tout, j’ai découvert un véritable artiste, qui m’a surtout émue par la solitude transparaissant dans les œuvres de fin de ‘carrière’.

    • ';
    • 04/01/2011

      Belle exposition mais attention, les photos au début sont de très petit format, il vaut mieux choisir une plage horaire où il y a moins de monde. J’ai découvert les polaroid de Kertesz, magnifiques! et revu certains clichés phares, émouvant!

    • ';
    • 22/12/2010

      J’ai beaucoup aimé mais la seule remarque, trop, trop, trop de clichés qui rend l’exposition non pas moins intéressante mais un peu interminable. Cependant on y découvre ou redécouvre plusieurs aspects du travail de Kertész de ces clichés de Hongrie, à ses Polaroïds. Coup de coeur pour cet artiste. Autre remarque, certains clichés sont vraiment minuscules et compte rendu du peu d’éclairage dans la salle, on a les yeux qui se fatiguent vite.

    • ';
    • 14/12/2010

      Exposition très dense. LE + …les explorations techniques de l’artiste mises en parallèle avec les éléments biographiques Le – … manquent de repères éclairant la volonté du photographe dans ses démarches…la parole lui est peu laissée dans l’exposition, même si ses clichés « parlent trop » selon un critique de New York !

    • ';
    • 11/12/2010

      rarement une exposition d’un photographe à Paris aura rassemblé autant d’oeuvres d’une telle qualité. le début est un peu difficile d’approche. Dommage qu’il n’y ait pas eu une mise en correspondance , avec les autres grands du XXèmeS car Kertesz a traversé tout le siècle, en gardant son indépendance par rapport aux courants dominants… Vive exponaute !

    • ';
    • 01/12/2010

      Exposition très complète, qui montre l’ensemble du travail de Kertész (pas seulement les distorsions!). Très intéressant aussi d’un point de vue historique: l’évolution des techniques photographiques et de la place de la photographie (dans les magazines ou livres de photographies, à l’étage) ainsi que les autres artistes de l’époque (Mondrian, Calder, Eisenstein…). Attardez-vous sur les recadrages, chers à Kertész, qui sont des oeuvres à part entière : elles offrent une toute autre signification à la scène (Kertész et sa femme Elizabeth). Une très belle scénographie.

    • ';
    • 17/11/2010

      Une magnifique exposition, bien expliquée, bien structurée, dont on retiendra particulièrement : - les jeux de reflets (eau et miroir) - les ateliers d’artistes dont Léger, Mondrian, Zadkine, dont la prise de vue est très originale, presque dépossédée de l’artiste - la célèbre Satiric Dancer où la déformation du corps se fait écho dans le pupitre sur la gauche - D’excellents recadrages (la photo de mariage avec seulement une moitié de visage et une main) - L’incroyable travail sur les distorsions - Les polaroids ou l’instantané pour faire face à la disparition de l’être cher

    • ';
    • 17/10/2010

      Tres belle exposition qui allie la decouverte de la photographie, un jeu avec sur les formes, mais egalement un temoignage historique avec l’apparition de grands artistes des annees 30.

    • ';
    • 06/12/2010

      Il est l’un des grands photographes du XXe siècle.(…) André Kertész (1894-1985) n’a cessé de développer un regard singulier, empreint de poésie, comme le montre cette rétrospective.(…) Sous son objectif, tout devient émotion.
      Voir la critique complète >>

    • 07/11/2010

      Cette exposition est superbe et présente (de manière assez classique) un panorama assez complet du travail de Kertész (…) la photographie de Kertész est polymorphe, s’intéresse à tout.
      Voir la critique complète >>

    • 08/10/2010

      Le Jeu de Paume décrypte de façon pointue l’oeuvre d’André Kertész, l’un des photographes majeurs du XXe siècle. (…) Ponctuée de focus thématiques, la scénographie muséale retrace 70 ans d’un parcours artistique entre ombre et lumière. (…) Le formidable cours magistral, fruit de quatre ans de recherches, est argumenté dans un catalogue richement illustré.
      Voir le site >>

    • 04/10/2010

      l’exposition André Kertész présentée au Jeu de paume, à Paris, et son catalogue très documenté permettent d’appréhender enfin dans sa globalité l’œuvre de ce monument de la photographie assez mal connu.(…) L’exposition révèle son étonnante manière de revisiter ses photographies par de nouveaux recadrages, les reprenant parfois dix ou trente ans plus tard.(…)
      Voir la critique complète >>

    • 28/09/2010

      « Nous devons tous quelque chose à Kertész », disait Henri Cartier-Bresson. A voir l’impressionnante rétrospective du photographe hongrois organisée au Jeu de Paume, on ne peut qu’être d’accord avec l’hommage de HCB. André Kertész prétendait être un éternel amateur. Il a pratiqué tous les genres, n’a obéi à aucun dogme et ne s’est laissé enfermer dans aucune case.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (478)

    • nicolasdeleudeville
    • gyzmo
    • benjamin
    • chrisadatine
    • baptistedl
    • clem
    • jodye
    • flomaes
    • remiuzzan
    • guilhembertholet
    • murazakis
    • jingwenzhu
    • laurade
    • samuelbausson
    • nade
    • papposilene
    • calamalabar
    • juliettemucc
    • nanou
    • marielesbats
    • coline.aunis
    • delphinequartetqueme
    • burntovice
    • duls
    • kirikoo
    • laguiseraycyril
    • hadrien
    • cecilem
    • judith.lasry
    • clax
    • annedk
    • lut75
    • anissa.jabeur
    • dodolinettebleue
    • gregoire.lefevre1
    ...et 443 autres personnes

    Ils l'ont vue (134)

    • vbo75
    • amacfly
    • geoffroy.guigou
    • agnes
    • alinawolf
    • anamure
    • alexdcr
    • sacha.rey2540
    • toast
    • mariem
    • aurelienbouriot
    • pauline
    • mc.monfrais
    • camille.fle
    • MarineBrnt
    • jcs
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • celinemaguet
    • cebolang
    • oriane.tusauraspas
    • cyrielle.triolet
    • maxbonhomme
    • manon.vk
    • flore
    • clotilde.pointivy
    • carubia.pierre
    • cequimemeut
    • elodieal
    • maire.thominette
    • bresson.claire
    • blanchard.audrey.b
    • lilou-398393
    • yolene.louison
    • sarah_poudroux
    ...et 99 autres personnes