Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
État second

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition État second et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

État second

melancolie-condaminante-ink-pigment-acrylic-on-canvas-114-146cm-40-80cm

toumai-3-4-d_dsc2043

hom-nguyen-180-x-140-cm-technique-mixte-2015

État second

Exposition collective

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    L’État second est un état transitoire marqué par un rétrécissement du champ de conscience. C’est cet état où la conscience laisse place aux sens, ressentir les choses prenant alors le dessus sur l’idée de les analyser. De tout temps, les artistes en quête d’accès à la création, de stimulations, de route vers des imaginaires transmissibles ont cherché cet état notamment par un retour sur soi, un recours aux rêves ou même, pour certains, par la prise de produits psychotropes. Aujourd’hui, les cinq artistes de la galerie présentés pour cette nouvelle exposition vont tous plonger le spectateur dans cet état second. Chez Jin Bo, cet état se retranscrit au travers d’une technique propre à l’artiste « lorsque je peins, je chercher un ailleurs ». Le flou du mouvement et la grande précision dans la réalisation de certains détails embarque le spectateur dans les tréfonds de l’être. Pour Hom Nguyen la virulence, la rapidité des traits, une exécution telle une sorte d’écriture automatique avec cet entremêlement de lignes, produisent sur le spectateur qui s’y perdrait un effet quasi hypnotique. Cette nouvelle série d’autoportraits apparait ainsi telle une invitation à la méditation. Les œuvres de Gaël Davrinche nous proposent des interprétations de différents reflets d’une âme, une âme qui a besoin de s’exprimer, de se montrer. Entre rêve et cauchemar, l’état de chacun au moment de la confrontation le guidera vers un monde juste à peine palpable, juste à peine concevable mais extrêmement puissant. Les œuvres de Kent Williams, sorte de vanités modernes, associent beauté et jeunesse des corps à des ossements humains. Ici aussi, rêve et cauchemar ne font plus qu’un. Le balancement entre abstraction et réalisme est incontestable. Les figures elles-mêmes, dans ce paysage abstrait, semblent flottées, fantomatiques, dans les méandres de notre subconscient ou dans celui de l’artiste. Enfin, Émeric Chantier par ses sculptures mêlant matériaux industriels et éléments naturels invite le spectateur à une réflexion, voire même une prise de conscience, sur le rapport entre l’homme et la nature. En outre, l’artiste définit ses œuvres comme des « narrations poétiques » et, comme le disait le philosophe français Edgar Morin, le but de la poésie n’est-il pas de nous mettre dans un état second ou plutôt que cet état second devienne premier ?

    Dates 12/12/2015 - 16/01/2016
    Domaines peinture
    sculpture
    Période XXIe siècle
    Site officiel A2Z Art Gallery
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    • val
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.