Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Photographier pour reconstruir

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Photographier pour reconstruir et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Photographier pour reconstruir

Anonyme, Buld-Hauser (sic !). [Bulldozer], 15 décembre 1945. Photographe anonyme du MRU. Photothèque de la DICOM © MEDDE / MLETR

Anonyme, Square Saint-Roch, Logéco, tour et ICE [Immeubles collectifs d’État] de l\'hôtel de ville, Juillet 1957. Photographe anonyme du MRU. Photothèque de la DICOM © MEDDE / MLETR © Auguste Perret, UFSE, SAIF 2015

Anonyme, Destructions. Rue Dauphine, 27 juin 1946. Photographe anonyme du MRU. Photothèque de la DICOM © MEDDE / MLETR

Anonyme, Récupérations de matériaux, 27 juin 1946. Photographe anonyme du MRU. Photothèque de la DICOM © MEDDE / MLETR

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Parmi les villes françaises les plus détruites au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Le Havre a fait l'objet d'une attention toute particulière par le service photographique du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme (MRU). Avec plus de 700 photographies réalisées dès 1945 jusqu'en 1957 par Henri Salesse et ses collègues photographes salariés, le ministère s'est attaché à enregistrer les actions de l'État sur le terrain afin de convaincre les élus et les associations de sinistrés, mais aussi la presse et le grand public, du bien-fondé et de l'efficacité de sa politique. Ainsi cette documentation photographique privilégie les destructions et la récupération des matériaux en 1945, la construction des logements provisoires en 1946 puis les premiers chantiers sortis de terre place Gambetta en 1947. Le prestige et l'audace de la reconstruction du centre-ville confiée à Auguste Perret et son atelier sont, jusqu'en 1957 et au-delà, l'occasion de plusieurs reportages régulièrement publiés dans les revues spécialisées. Mises en valeur par leurs expositions au Salon des arts ménagers à Paris, en France et à l'étranger, les photographies du Havre furent assurément pour le MRU un emblème de la reconstruction moderne de la France.

    Toutes les photographies exposées sont des tirages argentiques modernes réalisés à partir des négatifs originaux (format 6 x 6 cm ou 9 x 12 cm) provenant du fonds de la photothèque du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie et du ministère du Logement de l'Égalité des territoires et de la Ruralité (MEDDE/MLETR), à l'exception des trois panoramas qui sont des tirages numériques jet d'encre réalisés à partir du montage numérique de plusieurs négatifs originaux.

    Dates 10/10/2015 - 28/02/2016
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    Site officiel Musée d’art moderne André Malraux
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • zahra.serhrouchni

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.