Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La tenture des amours des Dieux

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La tenture des amours des Dieux et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La tenture des amours des Dieux

François Boucher, les génies des Arts, 1761

Noël Hallé, les génies de la Poésie, de l\'Histoire, de la Physique et de l\'Astronomie, 1761

La tenture des amours des Dieux

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Pour cette nouvelle « Saison des musées » automnale, le musée des Beaux-Arts propose à partir du 19 septembre, dans la grande galerie du dédiée à la peinture française du XVIIIe siècle, l'exposition intitulée « La tenture des Amours des dieux ».

    En 1758, sous le règne de Louis XV, la direction générale des Bâtiments du Roi commande à quatre des plus grands peintres de leur génération, François Boucher, Jean-Baptiste-Marie Pierre, Carle Van Loo et Joseph-Marie Vien de spectaculaires cartons, de très grandes dimensions, en vue de la réalisation de tapisseries sur le thème des Amours des dieux par la manufacture des Gobelins. Trois ans plus tard, une suite est donnée à cette entreprise, avec Les Génies des arts de François Boucher et Les Génies de la poésie, de l’histoire, de la physique et de l’astronomie de Noël Hallé, conservés au musée des Beaux-Arts d’Angers.

    Ces deux immenses toiles seront rapprochées de La Cible d’Amour de Boucher et du Triomphe de la fidélité de Pierre, deux des quatre cartons de 1758, exceptionnellement prêtés par le musée du Louvre. En complément, le musée des Beaux-Arts bénéficiera aussi du prêt tout aussi prestigieux de la tapisserie du Triomphe de la fidélité présentée en regard du carton de Jean-Baptiste Marie Pierre, tissée aux Gobelins pour Mme de Pompadour, et appartenant aujourd’hui aux collections du Mobilier national.

    Cette exposition sera l’occasion de revenir sur l’histoire de cette commande singulière, ses protagonistes, leurs choix et ses prolongements, jusque tard dans le XVIIIe siècle. Elle tentera de mettre en lumière, notamment à travers le dispositif scénographique, les relations entre peinture et tapisserie, avec la mise en miroir de l’œuvre peinte et de sa transcription tissée, mais aussi les tempéraments artistiques et les inspirations propres à chaque peintre concerné.

    Dates 19/09/2015 - 17/01/2016
    Domaine peinture
    Période XVIIIe siècle
    Site officiel Musée des Beaux-Arts d’Angers
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (2)

    • pascom
    • odeline.heyhey

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.