Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Napoléon III et Eugénie au Château de Fontainebleau

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Napoléon III et Eugénie au Château de Fontainebleau et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Napoléon III et Eugénie au Château de Fontainebleau

Franz-Xaver WINTERHALTER (d’après), L’Empereur Napoléon III

Huile sur toile, 250 x 166 cm Musée national du château de Fontainebleau

Famille Jeanselme, Chaise de théâtre, 1852-1870

En bois peint en blanc, rehaussé d’or ; damas jaune Musée national du château de Fontainebleau

Napoléon III et Eugénie au Château de Fontainebleau

L’art de vivre sous le Second Empire

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    L’exposition présente à travers les salles du musée environ 170 oeuvres (peintures, objets, meubles…) prêtées par le château de Fontainebleau. Ces oeuvres permettent d’évoquer autour des deux portraits du couple impérial, leurs appartements privés, le fumoir, le jardin d’hiver, le théâtre, le salon chinois et le boudoir de l’Impératrice avec des décors de Marie-Antoinette qu’elle vénérait. A découvrir également la reconstitution à l’identique de l’un des 250 appartements des invités qui s’installaient pour plusieurs jours et avaient à leur disposition une antichambre, une chambre et un cabinet de toilette, meublés et confortables. La grande originalité de ces présentations est leur authenticité. En dehors des oeuvres, les rideaux, les tapisseries des fauteuils et les tapis tissés qui vont décorer l’exposition, sont tous issus du garde-meuble impérial de Fontainebleau. Rappelons que Napoléon III a prononcé en 1852 à Bordeaux son fameux discours où il s’est proposé comme empereur et ce même jour a décoré Jules Vieillard, le talentueux propriétaire de la manufacture de céramique. Le Sud-Ouest témoigne aussi de son intérêt pour la plantation des pins dans les Landes tandis qu’Eugénie est à l’origine de centres de cure et de villégiature dont les plus célèbres sont Eugénie les Bains dans les Landes et le Palais à Biarritz. A Bordeaux, le style confortable du Second Empire, avec ses réminiscences « Marie-Antoinette », a plu à la grande bourgeoisie.

    Dates 09/12/2011 - 05/03/2012
    Domaine arts décoratifs
    Période XIXe siècle
    Site officiel Musée des Arts décoratifs de Bordeaux
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 20/01/2012

      Ni l’installation de moquettes épaisses au second niveau du musée, ni l’opulence de tissus anciens ne suffisent à rendre le charme de Fontainebleau. S’il est vrai que la configuration des espaces d’exposition restitue à Bordeaux ce caractère intime que Napoléon III et Eugénie insufflèrent à la « maison des siècles », leur étroitesse ne répond que difficilement à la majesté du propos affiché par cette définition.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (10)

    • niscemie
    • nimarjo
    • autin.julie
    • felip19
    • sarah-baach
    • delphine-v
    • vasseurch
    • Fou2Joie
    • camillegabo

    Ils l'ont vue (3)

    • gabriel.touton
    • cyrildejean
    • bo.bri
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.