Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Art bonpo de l’ancien Tibet

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Art bonpo de l’ancien Tibet et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Art bonpo de l’ancien Tibet

Affiche, Art bonpo de l’ancien Tibet

Dix peintures illustrant la vie de Tonpa Shenrab, Tibet oriental, 19è siècle Détrempe sur toile Don de Mme D’Ollone, en souvenir du général Henri d’Ollone, 1947. MA124 © DR – MNAAG

Art bonpo de l’ancien Tibet

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Cet été, le MNAAG propose au public de découvrir un art unique et méconnu du Tibet ancien.

    Le Bon, plus ancienne tradition spirituelle du Tibet, a contribué à la formation de sa culture singulière. Préexistant au bouddhisme (qui pénètre au Tibet au VIIe siècle) et considéré comme une forme de chamanisme, le Bon est actuellement minoritaire car supplanté de longue date par le bouddhisme qui connut, au Tibet, un développement prodigieux. Reconnu en 1987 par le XIVe Dalaï Lama comme étant la cinquième école religieuse tibétaine (aux côtés de celles du bouddhisme), son art reste encore méconnu.

    La première exposition consacrée à l'art bonpo ne remonte qu'à 2007. Aussi, la présentation, par le MNAAG, d'un ensemble demeuré inédit jusqu'à ce jour de bannières bonpo est elle un événement. Dix d'entre-elles relatent, sur un mode vif et pittoresque, les épisodes de la vie merveilleuse de Tonpa Shenrab, fondateur du Bon. Sa légende veut qu’après son arrivée sur Terre, incarné en un jeune prince, marié et père de famille, il entre dans un renoncement à ses 31 ans, pour vivre dans l’ascèse et enseigner sa doctrine.

    Ces pièces exceptionnelles, conservées par le MNAAG, permettent une première compréhension de l’iconographie de cette religion primitive. Elles furent rapporté par le capitaine Henri d'Ollone (1868-1945), à l’issue de la mission qu'il effectua au Tibet oriental en 1907-1908. Cette zone du monde demeurait alors encore à peu près inaccessible. Le capitaine d'Ollone relate son voyage dans un ouvrage intitulé Les derniers barbares (1911).

    De rares sculptures bonpo issues d'une collection particulière, des photographies et des documents accompagnent cette exposition qui contribue à une meilleure connaissance du Tibet.

    Dates 08/07/2015 - 12/10/2015
    Domaines sculpture
    photographie
    Site officiel Musée Guimet
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 01/09/2015

      Bien que la mise en valeur des pièces aurait pu être mieux réussie et l'introduction au Bon plus complète, les bannières Bonpo restaurées sont un enchantement.

    • ';

    Ils ont envie de la voir (19)

    • agnes
    • joh-peccadille
    • xjgs
    • kathrine.fogarty
    • hindys7
    • fleur.demarty
    • beabea
    • guidicelli.l
    • cassie.butchle
    • natiges
    • supreme.castillon
    • Pauline Party
    • mathilde
    • stephane.vincenzi.35
    • camillepianel
    • yann.bento4454
    • lemon_yuyu675
    • virginiegrimbert11

    Ils l'ont vue (4)

    • cebolang
    • josette.serbource
    • laura.cousseran
    • Manon
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.