Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Co-Workers - Le réseau comme artiste

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Co-Workers - Le réseau comme artiste et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Co-Workers - Le réseau comme artiste

Co-Workers - Le réseau comme artiste

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris présente à l’ARC, CO-WORKERS - Le réseau comme artiste, une sélection d’artistes internationaux formés dans les années 2000 qui renouvellent les processus de création autour d’une pratique essentiellement en réseau. Mise en scène par le collectif new-yorkais DIS, cette exposition fait émerger un langage inédit inspiré des ressources d’Internet.

    A l’initiative du Musée d’Art moderne, CO-WORKERS se déploie sur deux lieux, selon deux propositions : Le réseau comme artiste à l’ARC et Beyond Desaster à Bétonsalon.

    Dans un monde bouleversé par la troisième révolution industrielle, l’utilisation d’Internet et des supports de téléphonie mobiles a engendré un nouveau mode de communication lié à un flux constant d’informations. L’individu est à la fois indépendant et relié à des réseaux multiples : professionnels, techniques, artistiques, culturels, au-delà de toute limite géographique. Cette organisation est symptomatique de ce que le sociologue Barry Wellman appelle « l’individualisme connecté ».

    Ce qu’on nomme aujourd’hui The Internet of Things (l’Internet des choses), renvoie à l’idée que l’être humain n’est plus le seul sujet pensant mais que les objets qui l’entourent, composent un environnement intelligent qualifié d’Ambient Intelligence (intelligence ambiante).

    Au travers d’installations, de vidéos, de sculptures, de peintures, les artistes explorent cette complexité d’échanges qui dépasse l’échelle humaine. Ils s’intéressent à la manière dont l’intelligence et la conscience peuvent s’étendre aux machines, aux animaux, aux organismes vivants.

    Dans une société caractérisée par l’accélération des données et l’omniprésence de l’image, les artistes s’inscrivent dans une culture de la visibilité, où les limites entre sphères privées et publiques s’estompent, où l’intimité devient « extimité ».

    Pour concevoir la mise en scène de l’exposition, le collectif DIS, connu notamment pour leur plateforme liftestyle Dis Magazine, s’inspire des espaces de travail collectif, des centres commerciaux, des zones de transit d’aéroport. L’exposition prend ainsi la forme d’un réseau associant œuvres, installations interactives et performances. Elle inscrit le musée dans un monde de flux et de circulation.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (13)

    • kfauconnet
    • sabinejeane
    • marine.e.boisset
    • camillechenaiscc
    • pascom
    • natiges
    • personne1
    • Cha_Vanitas
    • yana
    • AnastasiaGarrel
    • paul_duboc
    • chloe.daburon
    • lucilevaleri92330

    Ils l'ont vue (10)

    • varna
    • laura.cousseran
    • florent.martin.9849
    • stéphane
    • fannyd
    • cecile.poulot
    • Cecily
    • alice.pueyo
    • expovore
    • eglantinel
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.