Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Lili Dujouri

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Lili Dujouri et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Lili Dujouri

Lili Dujourie, Maagdendale, 1982

Lili Dujouri

Maagdendale, 1982

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    À l’occasion de l’exposition de Lili Dujourie au SMAK et au Mu.Zee, le MSK intègre une œuvre majeure de l’artiste, Maagdendale (1982), dans sa collection de peinture et de sculpture du Moyen-Âge tardif.

    Après ses œuvres vidéo des années 70, Lili Dujourie a orienté son attention sur la sculpture. Pour bon nombre d’œuvres réalisées à cette époque, elle a opté pour des matériaux, comme le velours drapé, qui entretiennent un lien séculaire avec les beaux-arts. L’intention de Dujourie ne répond pas seulement à une longue tradition de l’art pictural flamand du XVe et du XVIe siècle, mais se rapporte également à la pratique artistique contemporaine.

    Maagdendale était la première sculpture d’une série d’œuvres remarquables qui se focalisent sur le drapé délicat et le rendu élégant du plissé. Le titre fait référence à l’abbaye médiévale du même nom à Audenarde, où l’œuvre fut exposée pour la première fois. La pièce elle-même renvoie à des thèmes bibliques et fait allusion à la relation aux Primitifs flamands et à l’art baroque des Pays-Bas méridionaux.

    L’intervention au Musée des Beaux-Arts poursuit la mise en perspective de cet héritage historico-artistique. Dujourie établit un lien visuel direct entre les œuvres des maîtres anciens qui savaient si magistralement transformer en drapés somptueux les vêtements de la Vierge à l’Enfant et ceux d’autres femmes dans des contextes plus domestiques. Avec Maagdendale, Dujourie revient à son biotope naturel : la pièce sera exposée à proximité directe d’œuvres de Gerard Horenbout, Adriaen Isenbrant, le Maître de Francfort, Colijn de Coter, e. a.

    L’avancée de la restauration des panneaux de L’Agneau mystique de Hubert et Jean van Eyck constitue également un encouragement à présenter l’œuvre de Dujourie avec la collection du musée. Pour la première fois depuis des siècles, on insuffle une nouvelle vie à l’élégance et au raffinement des drapés des frères Van Eyck au cours de la remise en état des panneaux dans l’atelier public du Musée des Beaux-Arts de Gand.

    Dates 06/06/2015 - 04/10/2015
    Domaines peinture
    sculpture
    Période moyen-âge
    Site officiel Musée des Beaux-Arts de Gand
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique