Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
TABAIMO : « aitaisei-josei »

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition TABAIMO : « aitaisei-josei » et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

TABAIMO : « aitaisei-josei »

TABAIMO : « aitaisei-josei »

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le travail de l’artiste Tabaimo, née en 1975 à Hyogo, au Japon, démontre la fluidité des rapports entre la pratique du dessin et le film d’animation, les estampes japonaises de l’époque d’Edo et la télévision populaire des années 1970, en traversant également d’autres références propres à l’histoire culturelle du Japon. Si la jeune artiste japonaise intègre l’histoire du dessin d’animation dans son art, elle se réclame davantage du célèbre peintre, graveur et dessinateur Katsushika Hokusai (1760-1849), dont le style caractéristique des gravures sur bois a également influencé Van Gogh. Par une subtile alchimie de la couleur et du trait, prégnante dans son film d’animation aitaisei-josei réalisé en 2015, Tabaimo insuffle une présence et un mouvement dans un huis clos nocturne devenu le terrain de passions exaltées et de visions surréelles.

    Le film s’inspire de deux couples d’amants: Ohatsu et Tokubei – personnages de la pièce de bunraku, théâtre traditionnel de marionnettes, intitulée Suicides d’amour à Sonezaki (Sonezaki Shinju, XVIIIe siècle) de Monzaemon Chikamatsu – et Miho accompagnée de Yuichi, protagonistes secondaires du roman Villain (Akunin) de Shuichi Yoshida (Japon contemporain). La scène d’ouverture du film montre une chaise et une table, personnifiant respectivement la belle courtisane Ohatsu et son amant Tokubei. Ils forment un subtil contraste avec Miho, dont l’apparition spectrale entraîne une succession d’activités étranges au sein de l’appartement. Le monde des objets inanimés devient le réceptacle d’un regard féminin et sensible sur le destin tragique de deux femmes amoureuses.

    L’artiste accompagne son installation d’une série de dessins qui se trouvent à mi-chemin entre l’illustration botanique et la planche d’anatomie humaine.

    Dates 12/06/2015 - 20/09/2015
    Site officiel Fondation Van Gogh
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.