Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Le Ballet Preljocaj

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Le Ballet Preljocaj et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le CNCS consacre à partir d'octobre 2015 une exposition à la carrière d’Angelin Preljocaj, personnalité incontournable de la scène chorégraphique française, qui fête en 2015 les trente ans de sa compagnie.

    L’exposition mettra notamment en lumière ses nombreuses collaborations avec de grands artistes depuis Enki Bilal, jusqu’aux artistes contemporains Aki Kuroda, Fabrice Hyber, Claude Lévêque, en passant par les couturiers Jean Paul Gaultier, Azzedine Alaïa, le compositeur Karlheinz Stockhausen, le DJ Laurent Garnier…

    Sur plus de 1500m2, une centaine de costumes, éléments de décors, photographies, vidéos et archives retraceront ce parcours exceptionnel, choisis parmi les ballets les plus représentatifs du chorégraphe : Roméo et Juliette (1990), Parade (1993), Le Parc (1994), Les 4 saisons… (2005), Blanche Neige (2008), Siddharta (2010), Suivront mille ans de calme (2010), Les Nuits (2013), sans oublier ses premières chorégraphies, peu après la création de sa compagnie en 1985.

    Moment fort de la Compagnie qui fête son trentième anniversaire en 2015, l’exposition rendra compte de l’étendue du chorégraphe au cours de ces décennies, en écho aux trente années glorieuses de la danse contemporaine en France. Seront également abordés les différents thèmes que manie Angelin Preljocaj dans ses ballets, passant du vocabulaire néoclassique au contemporain, selon les compagnies avec lesquelles il travaille.

    Dates 03/10/2015 - 06/03/2016
    Domaines photographie
    vidéo
    mode et costume
    Site officiel Centre national du costume de scène
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique