Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Contexte(s)

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Contexte(s) et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Contexte(s)

Wiaorui Wang, "les lutins au Musée"

Contexte(s)

Carte blanche aux étudiants de l'école Supérieure ...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Après des expositions en partenariat mettant en avant les collections du Frac Pays de la Loire (« Temps retrouvé » en 2010) et celles de l’artothèque d’Angers (« Carte blanche à l’artothèque », en 2014), la Ville d’Angers, au travers du musée des Beaux-Arts, offre cette fois ses cimaises à l’école des beaux-arts d’Angers et à des étudiants de 3e, 4e et 5e années.

    Le projet de l’exposition s’est organisé à partir d’un Atelier de recherche et de création, Le fil et les traces, mené par Laurent Millet et Isabelle Lévènez, enseignants à l’école des beaux-arts d’Angers, dans une perspective d’échange entre des œuvres de nos collections et celles des élèves, comme un parcours dans le temps, l’espace et l’histoire au cœur du Musée. Les élèves ont été incités à créer et intervenir selon des modes divers : dialogue, appropriation, thématique, formel, historique… Ces ponctuations ont pour but de faire entrer en résonance les interventions des élèves avec les collections patrimoniales et contemporaines du Musée.

    La diversité des approches, des médiums et des propositions, leur relation au lieu, aux différents espaces du parcours, aux œuvres et à l’atmosphère du Musée contribuent également à une relecture des collections permanentes. Réparties dans toutes les salles d’exposition, elles s’immiscent de manière interstitielle ou prennent la place de tableaux momentanément décrochés, investissent le sol ou les espaces inoccupés (cavités, cheminée, tourelle, voire les socles des sculptures...), en provoquant un dérangement dynamique. Vingt-cinq étudiants ont fait en tout trente-deux propositions. Leurs travaux investissent le parcours Beaux-Arts, depuis la salle des Primitifs jusqu’aux salles du XXe siècle, et débordent jusqu’au parcours Histoire d’Angers. De salle en salle, des dialogues ou des confrontations s’instaurent, des allers et retours entre passé et présent se font jour.

    Par-delà le travail artistique, ce projet confronte les élèves à des conditions d’accrochage professionnelles mettant en scène leurs travaux et les collections du Musée. Expérience globale qui va de la conception et de la production à l’accrochage, à la rédaction des cartels et du journal, elle se prête également au jeu de la médiation par les étudiants et les confronte au(x) regard(s) du public. Celui-ci est dès lors invité à une nouvelle déambulation et sa perception s’en trouve parfois changée.

    Dates 03/04/2015 - 07/06/2015
    Site officiel Musée des Beaux-Arts d’Angers
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique